Accueil » Test » Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité

Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité

Image 2 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
8/10

Asus Zenfone 8 Flip

799,00€ > Boulanger
On aime
  • Module Flip Camera innovant
  • Bonnes performances de la puce Snapdragon 888
  • Zooms 3x optique / 12x hybride efficaces
  • Qualité des photos de jour et de nuit
  • Possibilité d'utiliser 2 SIM et une microSD simultanément
  • LED de notification
  • Qualité d'affichage
On n’aime pas
  • Fréquence d'affichage de 90 Hz seulement
  • Format imposant
  • Pas de certification d'étanchéité
  • Pas de prise casque
  • Recharge moyennement rapide (30 W)
Verdict :

Avec son nouveau Zenfone 8 Flip, Asus ne prend pas trop de risque et surfe sur l’excellente impression qu’avait laissé le Zenfone 7 l’année dernière. Le constructeur s’est en effet contenté de remplacer le processeur Snapdragon 865 Plus par le tout récent 888 ! Le smartphone prend cependant un petit coup de vieux par rapport à son petit frère, le Zenfone 8, qui le surpasse sur plusieurs points (certification IP68, écran 120 Hz, haut-parleurs améliorés) et à certains de ses concurrents. Toutefois, le Zenfone 8 Flip dispose de nombreux arguments pour séduire les photographes et amateurs de grands smartphones.

En septembre dernier, Asus lançait les Zenfone 7 et Zenfone 7 Pro, deux smartphones haut de gamme très proches l’un de l’autre (lire notre test de l’Asus Zenfone 7 Pro), qui se différenciaient principalement par leur processeur (Snapdragon 865 pour le premier et 865 Plus pour l’autre) et leurs optiques, stabilisées sur le Zenfone 7 Pro.

Image 3 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les deux smartphones avaient fait forte impression, en particulier grâce à leur étonnant module photographique, appelé Flip Camera, pouvant pivoter sur 360 degrés, qui – et c’est bien l’essentiel ! – permettait de réaliser de superbes photos (le Zenfone 7 Pro avait d’ailleurs été couronné meilleur smartphone pour la photo en 2020 selon un blind test géant).

Image 4 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Aujourd’hui, parallèlement à son nouveau Zenfone 8, testé ici, qui arbore un format très compact et qui n’intègre pas le fameux module Flip Camera, le constructeur lance une évolution du Zenfone 7 (sans optiques stabilisée donc), renommée pour l’occasion Zenfone 8 Flip (en référence aux ordinateurs portables du constructeur équipés d’un écran tactile pivotant sur 360 degrés, comme l’Asus Zenbook Flip S).

Image 5 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip et Zenfone 8 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les différences entre le nouveau Zenfone 8 Flip et l’ancien Zenfone 7 sont subtiles : tout d’abord, le processeur haut de gamme de l’époque (le Snapdragon 865 Plus) a été remplacé par le nouveau fer de lance de Qualcomm, le Snapdragon 888. Ensuite, le lecteur d’empreintes digitales a changé de place. Et c’est tout ! Pour le reste, le constructeur s’est contenté de faire un copier / coller du Zenfone 7. Ce n’est pas vraiment une mauvaise chose, compte tenu des nombreuses qualités du Zenfone 7, mais c’est tout de même un peu décevant.

Image 6 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Par exemple, le constructeur aurait peut être pu modifier le design du Zenfone 8 Flip afin de coller à celui du Zenfone 8, intégrer un nouvel écran OLED 120 Hz ou passer à une charge en 65 watt, comme le propose OnePlus pour son dernier smartphone (lire notre test du OnePlus 9).

Le Zenfone 8 Flip est disponible dans les mêmes coloris que l’année dernière, à savoir Glacier silver et Galatic black, au même prix que le Zenfone 7, soit 799 € dans son unique version dotée de 8 Go de mémoire et de 256 Go d’espace de stockage.

Bis repetita pour le design

Dans la série « on ne change pas une formule qui gagne », le Zenfone 8 est un clone du Zenfone 7. Son format est donc assez imposant, avec un poids de 235 grammes et des dimensions très respectables (16,5 x 7,7 x 0,96 cm).

Image 7 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On retrouve le même dos en verre brillant, qui retient (malheureusement) très bien les traces de doigts, particulièrement sur le modèle argenté que nous avons reçu. D’autre part, en raison des spécificités de son module Flip Camera, le Zenfone 8 Flip n’est résistant ni à l’eau ni à la poussière. Il ne dispose donc pas d’une certification IP.

Image 8 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 7 Pro – Touche Smart Key avec lecteur d’empreintes digitales – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme sur le Zenfone 7, la prise casque est toujours aux abonnés absents (alors qu’elle est revenue sur le Zenfone 8 !). En revanche, la touche bleue, appelée Smart Key, qui permet de réaliser diverses opérations sur une double pression ou une pression longue, est toujours au rendez-vous. Les plus observateurs remarqueront que celle-ci est plus petite sur le Zenfone 8 Flip.

Image 9 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et cela s’explique logiquement, par le fait que le lecteur d’empreintes digitales a changé de place. En effet, alors qu’il était intégré à cette touche, qui rappelons le fait également office de bouton de démarrage, sur la tranche droite du smartphone, il est désormais placé directement sous la dalle OLED, comme c’est le cas sur la quasi totalité des smartphones équipés d’un tel dispositif d’affichage.

Image 10 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

De la même façon, il est toujours possible d’utiliser simultanément deux cartes SIM ainsi qu’une carte mémoire microSD. Ce dernier élément est assez indispensable pour un appareil avec lequel on risque de prendre de nombreuses photos et vidéos.

Image 11 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, la LED de notification figure toujours sur la tranche intérieure du smartphone, aux côté du port USB de type C, du micro et du haut-parleur inférieur.

Un bel écran, mais moins performant que celui du Zenfone 8

L’écran du Zenfone 8 Flip mesure 6,67 pouces, exploite la technologie OLED et supporte une définition Full HD+ (soit 2400 x 1080 pixels). Grâce au module photo pivotant, l’affichage n’est pas perturbé par l’ouverture qui abrite généralement le capteur photo frontal.

Pas de changement donc en ce qui concerne l’affichage depuis la septième génération du Zenfone ! De plus, la fréquence de rafraichissement maximale est encore de 90 Hz (« seulement » serait-on tenté de dire). C’est pour le moins étrange pour un modèle haut de gamme. D’autant plus que son petit frère, le Zenfone 8, vient quant à lui de passer à une fréquence maximale de 120 Hz… Sans oublier certains smartphones de la concurrence, comme le OnePlus 9 ou le Xiaomi Mi 11 !

Image 12 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Même si la différence entre 90 et 120 Hz n’est pas flagrante pour tous les utilisateurs qui parcourent régulièrement – et sur de longues périodes – les réseaux sociaux et autres sites d’actualité, il n’en demeure pas moins que cette inégalité est susceptible de décevoir…

On note qu’il est possible de basculer manuellement en mode 60 Hz ou de laisser le système déterminer quelle est la meilleure fréquence à utiliser en fonction de l’application en cours (fréquence automatique).

En passant l’écran du Zenfone 8 Flip à épreuve de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, on obtient une luminosité maximale de 650 nits, en mode « Par défaut », et très légèrement moins en mode Standard (612 nits).

Image 13 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On remarque également qu’à l’instar des mesures réalisées en septembre dernier sur le Zenfone 7 Pro et de celles réalisées sur le Zenfone 8, la fidélité des couleurs n’est vraiment respectée que lorsqu’on se trouve dans le mode Standard.

En effet, le Delta E moyen mesuré n’est inférieur à 3 (2,9 !) que dans ce dernier mode d’affichage. Les couleurs affichées sont donc très proches de teintes théoriques parfaites, puisqu’un Delta E inférieur à 3 indique qu’on ne peut pas voir la différence à l’œil nu. Si on regarde les mesures dans le détail, on voit que seuls le rouge, le vert et je jaune affichent un Delta E trop élevé, ce qui indique que ces teintes sont moins précises que les autres.

Image 14 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, toujours dans le mode Standard, la température moyenne des couleurs mesurée est de 6736 K, ce qui est très proche de la valeur 6500 K, qui caractérise un affichage neutre, avec un blanc pure (ni trop jaunâtre ni trop bleuâtre).

Pas de concession sur les performances

A l’instar du Zenfone 8, le Zenfone 8 Flip est équipé du processeur Qualcomm le plus performant à l’heure actuelle, le Snapdragon 888. Le smartphone peut donc sans aucun problème être utilisé pour jouer. D’autant plus que les 8 Go de mémoire permettent au système d’exploitation de manipuler de nombreuses applications sans ralentissement.

Image 15 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Grâce à ses deux haut-parleurs, le Zenfone 8 Flip est en mesure de restituer un son stéréo. Seul regret, ce dernier n’a pas évolué depuis le Zenfone 7. Résultat, s’il est toujours aussi puissant, le son délivré manque encore quelque peu de basses. C’est regrettable, dans la mesure où les haut-parleurs du Zenfone 8 ont été améliorés et s’avèrent au final de meilleure qualité !

Un module photo pivotant original et d’une grande efficacité

Le Zenfone 8 Flip exploite strictement le même module photo rotatif que le Zenfone 7. Ainsi, les trois capteurs photo arrières sont placés sur une plaque qui pivote automatiquement lorsque vous désirez prendre des selfies. Il est possible de contrôler l’inclinaison de l’ensemble, afin de réaliser des prises de vue originales sans devoir se contorsionner.

Image 16 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Rappelons que les trois capteurs ont les caractéristiques suivantes :

  • Capteur principal de 64 mégapixels, avec focale de 26 mm (Sony IMX686)
  • Capteur grand angle de 12 mégapixels, avec focale de 14 mm (Sony IMX363)
  • Teleobjectif de 8 mégapixels avec zoom 3x optique, avec focale de 80 mm (12x hybride)

On note que les deux premiers sont ceux que l’on retrouve également sur le Zenfone 8 et qu’ils ne sont pas équipés d’un dispositif de stabilisation optique (OIS), contrairement à ceux du Zenfone 7 Pro de l’année dernière…

Image 17 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’absence de stabilisation optique se constate essentiellement lorsqu’on pousse le zoom dans ses derniers retranchement, soit avec un facteur de grossissement de 12x. Dans ce cas, il faut éviter le moindre mouvement au moment d’appuyer sur le déclencheur, sous peine de rater le cadrage (il est beaucoup plus aisé de viser avec le zoom numérique 8x du Zenfone 8 puisque son capteur principal est stabilisé !). Hormis ce détail, nous n’avons pas constaté plus de photos floues que d’habitude (c’est-à-dire très peu !).

Image 18 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

À l’instar du Zenfone 8, ce module permet au Zenfone 8 Flip d’offrir exactement les mêmes fonctions (ultra grand-angle, zoom optique, enregistrements vidéo en 4K / 60 ips en particulier !) qu’il s’agisse de prendre des photos devant vous ou en mode selfie.

Image 19 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Depuis plusieurs mois, les qualités photographiques du Zenfone 7 ont pu être appréciée non seulement par les utilisateurs (lire l’article L’Asus Zenfone 7 Pro couronné meilleur smartphone pour la photo en 2020 selon un blind test géant), mais aussi par les professionnels de l’image (le site DXOMARK lui attribue l’excellente note de 115).

C’est sans réelle surprise, donc, que les résultats obtenus avec les trois capteurs du ZEnfone 8 Flip procurent entière satisfaction. Ainsi, de jour, les capteurs principal et ultra grand-angle réalisent de belles photos (par défaut en 16 mégapixels pour le premier puisqu’il exploite la technologie Quad Bayer pour générer de meilleures photos lorsque la luminosité ambiante est faible). Les images fourmillent de détails (surtout avec le capteur principal !) et les couleurs sont réalistes.

Image 20 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Ultra grand-angle
Image 21 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Capteur principal
Image 22 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom optique 3x
Image 23 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom hybride 8x
Image 24 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom hybride 12x

Même constat lorsqu’on exploite le zoom optique 3x, puisque les différents éléments de l’image sont parfaitement définis. Et si on se trouve encore un peu loin de son sujet, on peut s’en rapprocher en activant le zoom hybride afin d’obtenir un plus grand facteur de grossissement (entre 3x et 12x).

Image 25 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Ultra grand-angle
Image 26 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Capteur principal
Image 27 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom optique 3x
Image 28 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom hybride 8x
Image 29 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom hybride 12x

Et lorsqu’on analyse les clichés sur l’écran d’un PC, on se rend compte que les images demeurent tout à fait exploitables avec un zoom compris entre 3x et environ 8x. Au-delà, cela dépend des conditions de prise de vue. En effet, si on pousse le zoom hybride à fond (soit 12x), les images perdent bien sur en précision, mais restent souvent de qualité suffisante pour être partagées sur des réseaux sociaux et visionnées sur un smartphone.

Image 30 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité

Image 31 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Mode portrait
Image 32 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Selfie avec zoom – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 33 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Selfie ultra grand-angle – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, de nuit, les photos obtenues sont de bonne qualité, pour peu qu’on se limite au zoom optique 3x. Avec le zoom hybride, la qualité dépend beaucoup du nombre de sources d’éclairages aux alentours…

Image 34 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Ultra grand-angle
Image 35 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Capteur principal
Image 36 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom optique 3x
Image 37 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom numérique 8x
Image 38 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Zoom numérique 12x

Une assez bonne autonomie, compte tenu de l’équipement performant

Personne ne sera surpris en apprenant que la batterie du Zenfone 8 Flip a la même capacité que celle du Zenfone 7, c’est-à-dire 5000 mAh. Cela peut sembler beaucoup, mais – comme nous avons pu le vérifier – ce n’est pas du luxe pour alimenter le grand écran, le processeur très performant et le module photo motorisé.

Ainsi, après avoir ajusté la luminosité de l’affichage à 200 nits et avoir sélectionné une fréquence de rafraichissement Automatique, nous avons utilisé le smartphone de façon assez intensive. Tout d’abord, en consultant les mails, des sites Web et les réseaux sociaux (Whatsapp, Instagram, etc.).

Image 39 : Test Asus Zenfone 8 Flip : peu de changements dans la continuité
Asus Zenfone 8 Flip – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Puis, nous avons lu 2 heures de vidéo en streaming depuis Youtube, ce qui a fait baisser le niveau de charge de la batterie de 14 %. Cela permet donc au passage d’évaluer l’autonomie totale en mode vidéo à plus de 14 heures, ce qui est un bon résultat.

Ensuite, une heure de streaming audio depuis Spotify a consommé 5 % de l’énergie, alors qu’une autre heure de jeu (Fortnite) a fortement impacté le niveau de charge (- 23 %). En définitive, à la fin de la troisième demie journée, et après avoir pris une cinquantaine de photos, il restait 13 % de charge.

On peut donc sans trop de risque avancer entre une journée et demie et deux jours d’autonomie, en fonction de l’intensité de l’utilisation multimédia / ludique, ce qui est une bonne chose, encore une fois en tenant compte des composants haut de gamme embarqués.

Enfin, à l’aide du chargeur de 30 watts fourni, la batterie retrouve des couleurs assez rapidement. En effet, sa charge passe à 50 % en une demi-heure, puis à 84 % en une heure et enfin 97 % en une heure et demie.

Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2021 ?