Accueil » Test » Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme « pas cher »

Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme « pas cher »

Image 2 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
9/10

Asus Zenfone 7 Pro

On aime
  • Hautes performances
  • Module Flip Caméra polyvalent
  • Ecran OLED 90 Hz
  • Bonnes performances en photo
  • Stabilisation optique sur capteur photo principale et zoom 3x
  • Deux cartes SIM + microSD
  • Bonne autonomie
  • Recharge rapide
  • Bouton Smart Key pratique
  • Options de gestion de la batterie
  • Diode de notification
On n’aime pas
  • Poids élevé
  • Pas de certification d'étanchéité
  • Pas de charge sans fil
  • Bords épais autour de l'écran
Verdict :

La liste des points positifs du Zenfone 7 Pro parle d’elle même. Le prix et l’équipement du smartphone le placent un cran au dessus des Oppo Find X2 Neo et Motorola Edge que nous avons testés récemment (tous les deux dotés d’une puce Snapdragon 765G et moins chers). Il reste toutefois, sur certains points, moins perfectionné que le Sony Xperia 1 II (IP68, écran 4K, son de qualité) ou le Oppo Find X2 Pro (IP68, écran QHD 120 Hz et zoom optique 5x), mais vendus tous les deux 1200 €, soit 50% de plus ! Deux de ses concurrents les plus proches sont finalement le Xiaomi Mi 10 (799 €), qui n’offre pas de zoom optique mais supporte la recharge sans fil, et le OnePlus 8 Pro (IP68, écran QHD 120 hz), commercialisé à 899 €. En définitive, le Zenfone 7 Pro constitue un excellent compromis, avec le processeur le plus rapide du moment, une touche intelligente fusionnée avec le lecteur d’empreintes digitales et un module Flip Camera qui offre une grande polyvalence.

plus

Les Zenfone 7 et 7 Pro sont les deux successeurs du Zenfone 6, lancé l’année dernière par Asus (lire notre test du Zenfone 6). Le premier est proposé à 699 € et remplace le Zenfone 6 en tant que « modèle le plus abordable ». Le Zenfone 7 Pro est quant à lui commercialisé 100 € de plus (799 €), ce qui le place en haut de la (toute petite) gamme. C’est donc une progression sensible par rapport au prix du Zenfone 6 (499 €).

Parmi les concurrents du Zenfone 7 Pro, aux environs de 800 €, on peut citer les Xiaomi Mi 10 (799 €) et Oppo Find X2 Neo (700 €).

Image 3 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Cette hausse de prix se justifie par un équipement plus haut de gamme, ne serait ce que par l’arrivée d’un écran OLED de 6,67 pouces (contre LCD de 6,4 pouces sur le Zenfone 6). Et les autres composants ont aussi été remis aux goûts du jour.

Comme cela a été annoncé la semaine dernière lors de l’annonce des Zenfone 7 et Zenfone 7 Pro, les trois principales différences entre les deux smartphones sont ;

  • Le processeur : Snapdragon 865 pour le Zenfone 7 et Snapdragon 865 Plus pour la version Pro.
  • 128 Go d’espace de stockage « seulement » pour le Zenfone 7, contre 256 Go pour le Pro.
  • Stabilisation optique de deux des trois capteurs photos sur le Zenfone 7 Pro (pas de stabilisation pour le Zenfone 7).
Image 4 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme les deux Zenfone peuvent accueillir une carte mémoire microSD, en plus de deux cartes SIM, la différence de mémoire de stockage n’est pas vraiment un problème, même pour les utilisateurs qui conservent des tonnes de photos ou de vidéos.

Et comme la différence de performances entre les deux puces Snapdragon 865 est d’environ 5% environ en jouant, le Zenfone 7 « pas pro » ne démérite finalement pas du tout. Mais, Asus se devait tout de même de proposer la dernière puce Qualcomm haut de gamme sur son vaisseau amiral…

Un design sobre et moderne

Avec ses bords arrondis, sa façade et son dos réalisés en verre, le Zenfone 7 Pro a un design plutôt sobre. Le dos noir et vert foncé de notre modèle de test affiche des reflets subtils. Le cerclage métallique apporte pour sa part une touche sophistiquée à l’ensemble.

Image 5 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Seul petit hic, certains utilisateurs pourront être rebutés par le fait que le Zenfone 7 Pro accuse un poids de 238 grammes sur la balance ! C’est donc 10% de plus que les 220 grammes du Samsung Galaxy S20 Ultra et de son écran de 6,9 pouces.

Alors, certes, on peut se dire que 20 grammes de plus, ce n’est pas dramatique. Toutefois, cela se ressent assez nettement lorsqu’on le prend en main la première fois. Surtout si on compare ce poids aux 180 à 185 grammes de certains modèles récents, comme le Motorola Edge (6,7 pouces), le OnePlus Nord (6,44 pouces), le Sony Xperia 1 II (6,5 pouces) ou aux 171 grammes du Find X2 Neo (6,5 pouces), sans parler du Google Pixel 4a qui ne pèse que 143 grammes avec son petit écran de 5,8 pouces.

Image 6 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Outre la nouvelle Flip Camera (voir la partie dédiée aux performances en photo) et l’écran de plus grande taille, le Zenfone 7 se distingue essentiellement du modèle de l’année dernière par la disparition du bouton multifonctions (Smart Key).

En effet, ce dernier a été fusionné avec le bouton de démarrage (doté d’un liseré bleu), qui lui même intègre désormais le lecteur d’empreintes digitales (alors qu’il se trouvait au dos du Zenfone 6).

Image 7 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Smart Key – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ce triple bouton permet donc d’un geste de démarrer et déverrouiller le Zenfone 7 Pro, et de lancer des applications ou des fonctions (prise de photos) pré définies sur une double pression ou une pression longue (l’extinction du smartphone toujours possible en passant par le volet des notifications).

Image 8 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"

En outre, la petite LED qui indiquait l’arrivée d’un mail, d’une notification ou un niveau de batterie faible, et qui était placée en haut de l’écran sur le Zenfone 6, a été déplacée sur la tranche inférieure du smartphone, à côté du port USB C. Et elle est finalement parfaitement visible, lorsque le Zenfone 7 Pro est posé sur un bureau devant soi.

Image 9 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – LED de notification – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, certains pourront regretter l’absence de certification IP. Les Zenfone 7 n’offrent donc pas de résistance particulière à l’eau ou à la poussière…

Un superbe écran OLED à 90 Hz

Le Zenfone 7 Pro est équipé d’un écran OLED de 6,67 pouces avec une définition de « seulement » 2400 x 1080 pixels. Grâce au module Flip Caméra, ce dernier a l’avantage d’occuper la quasi totalité de la face avant. En effet, il ne comporte pas la moindre encoche abritant le capteur photo frontal. Et encore moins de double encoche, comme les smartphones qui dernièrement ont eu l’idée d’ajouter un capteur grand angle en façade pour élargir les prises de vue lors des selfies (voir notre test du OnePlus Nord).

Image 10 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On note tout de même que l’affichage est tout de même entouré d’une bordure noire assez large. On est assez loin de l’écran « infini » du Motorola Edge !

Pour ce qui est de la qualité d’affichage, on ne peut pas être déçu. Technologie OLED oblige, les contrastes sont parfaits, ce qui se traduit par des noirs d’une profondeur abyssale. Et les couleurs étant superbes, l’affichage est parfaitement adapté pour regarder des vidéos ou pour jouer.

Image 11 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les mesures que nous avons réalisées avec la sonde X-Rite i1 Display Plus confirment l’excellente qualité d’affichage. Tout d’abord, la luminosité maximale est d’environ 600 nits, ce qui est élevé, même si cela reste inférieur à ce que le constructeur communique (700 nits).

Image 12 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Température des couleurs en mode d’affichage Standard – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En ce qui concerne la température des couleurs, pas de surprise, puisqu’on peut voir dans les paramètres de l’écran que les modes « Par défaut » et Naturel délivrent un affichage plutôt froid (très blanc !). Et cela se confirme avec des mesures de l’ordre de 8300°K.

En revanche, les modes Cinématique et Standard sont chaleureux juste comme il faut (légèrement plus jaunâtres), avec – dans les deux cas – une température moyenne à peine supérieure à 6600°K.

Image 13 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – delta E en mode d’affichage Standard – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, le delta E moyen mesuré (2,6) est très bon, puisqu’il est inférieur à 3 en mode Naturel. Il passe à 4 en moyenne, en mode Cinématique, qui délivre des couleurs légèrement plus vives.

Pour le reste, l’écran peut fonctionner en 60 Hz ou 90 Hz, comme cela est devenu aujourd’hui la norme à ce niveau de prix (pour le 120 Hz, c’est encore un peu plus cher !). Un mode automatique est également proposé, dans lequel la fréquence d’affichage est déterminée par le système d’exploitation en fonction de l’application utilisée. Au final, l’affichage bénéficie d’une bonne fluidité en mode 90 Hz, lorsqu’on joue ou fait défiler une page Web de haut en bas par exemple.

Une grande polyvalence en photo

Le nouveau module Flip Camera est l’occasion pour Asus d’installer un troisième capteur sur le Zenfone 7 Pro. Et celui-ci est intéressant puisqu’il est doté d’un zoom optique 3x.

Rappelons que le principe de cette Flip Caméra est d’intégrer les capteurs arrières au dos du smartphone, sur un module motorisé qui peut pivoter sur 180 degrés, très rapidement, afin de pouvoir prendre des photos classiques ou des selfies. Toutes les fonctions (zoom, grand angle, vidéo, etc.) sont ainsi disponibles dans les deux cas de figure.

Image 14 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Flip Camera – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A ceux qui craignent que la longévité d’un tel mécanisme soit limitée, Asus répond que le dispositif est en mesure d’assurer au moins 200 000 ouvertures, soit 100 ouvertures par jour pendant 5 ans. On pourra vérifier lors de la sortie du Zenfone 12 !

Image 15 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Flip Camera – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Alors que le Zenfone 6 disposait d’un capteur principal de 48 mégapixels (26 mm) et d’un capteur grand angle (11 mm) de 13 mégapixels, le Zenfone 7 passe donc à la vitesse supérieure avec trois capteurs :

  • Le capteur principal de 64 mégapixels, qui réalise des clichés de 16 mégapixels par défaut (il faut aller dans les paramètres pour activer le mode 64 mégapixels). Il bénéficie d’un système de stabilisation optique.
  • Un capteur grand angle de 12 mégapixels.
  • Et donc le nouveau capteur 8 mégapixels avec zoom 3x et stabilisation optique, lui aussi.
Image 16 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Photo capteur principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 17 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Photo capteur principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En plein jour, le capteur principal et le grand angle offrent de bonnes performances. Les clichés s’avèrent précis, avec des couleurs justes, pas exagérées. La stabilisation optique assure une netteté en toute occasion (nous n’avons toutefois pas fait de photos à cheval ou en roller !).

Image 18 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Photo capteur grand angle & zoom hybride 12x- Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Même le troisième capteur s’avère étonnement efficace pour prendre en photo des sujets un peu éloignés (dans de bonnes conditions de luminosité). Son zoom optique 3x procure des images détaillées. Et au fil des tests, on se rend compte qu’on peut même pousser le zoom en mode hybride, en 5x, 8x, voire même parfois 12x ! Les résultats sont alors très acceptables. Suffisamment pour partager des photos sur les réseaux sociaux ou les envoyer par SMS à sa famille et ses amis.

Image 19 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Photo capteur grand angle & zoom hybride 12x- Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

De nuit, on note assez peu de différences entre le mode photo « normal » (avec le mode scène « Nuit » activé par le smartphone) et le mode photo « Nuit », avec le capteur principal. Dans les deux cas, les clichés sont réussis, pour peu qu’une source lumineuses ne soit pas trop éloignée. Le mode Nuit produit des clichés de qualité légèrement supérieure, grâce à une accentuation des contours des objets.

Image 20 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Photo capteur grand angle & principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le capteur grand angle est à utiliser avec modération de nuit, car la baisse du niveau de détails est assez visible dans certains cas. Enfin, mieux vaut éviter d’utiliser le zoom de nuit !

Pour les selfie et le mode Portrait, le Zenfone 7 Pro s’avère également convaincant. Le sujet est très bien séparé de l’arrière plan, auquel est appliqué en effet de flou, que l’on peut choisir plus ou moins prononcé.

Image 21 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Selfie avec zoom 3x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Il faut juste prendre l’habitude de bien fixer le capteur, qui se trouve déporté vers la gauche ou le haut du smartphone (selon qu’on tient le Zenfone 7 Pro en mode paysage ou portrait). Car si on regarde l’écran, comme on ferait avec d’autres smartphones, qui intègrent le capteur frontal dans leur dalle LCD ou OLED, le regard n’est plus du tout dans l’axe du capteur et on n’obtient plus réellement un selfie.

Image 22 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Selfie sans et avec mode Portrait – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Notons également que le module motorisé permet de réaliser des panoramas avec une aisance inégalée. En effet, lorsqu’on appuie sur le bouton pour prendre la photo, le module balaye automatiquement le paysage en prenant 6 photos. Difficile de faire plus facile !

Image 23 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Flip Camera – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour les vidéos, le Zenfone 7 Pro offre une grande polyvalence. en effet, il peut filmer en Full HD en 60 images par seconde, ou en 4K en 60 ips (ou 120 ips en mode ralenti), voire même en 8K 30 ips ! Ces modes sont disponibles sans stabilisation et avec zoom 4x maximum. On active ce dernier en « pinçant » l’écran en temps réel, ce qui n’est pas vraiment pratique lorsqu’on filme.

Image 24 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"
Asus Zenfone 7 Pro – Panorama – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un petit potentiomètre virtuel (à l’instar de ce propose le Xiaomi Mi 10 que nous avons testé) qu’on pourrait manipuler du pouce serait plus pratique. De toute façon, comme l’utilisation du zoom en mode vidéo engendre une perte de qualité et de légères saccades, autant la limiter au maximum.

Le mode stabilisé (HyperSteady) est accessible en Full HD avec 60 images par seconde. On peut l’utiliser avec le capteur principal, le grand angle ou avec le zoom 3x (mais ce dernier est alors fixe).

Des performances au top niveau

La puce Snapdragon 865 Plus du Zenfone 7 Pro est ce qui se fait de plus rapide actuellement. Assistée de 8 Go de mémoire, elle délivre donc un très haut niveau de performances, qui s’accompagne d’une élévation de température assez sensible du dos du smartphone. C’est pratique puisque l’hiver vient…

Les scores obtenus à l’aide des différents benchs (3D Mark, PC Mark, GeekBench) illustrent cet état de fait. Ainsi, la note du Snapdragon 865 Plus s’avère environ 10% plus élevée que celle du Snapdragon 865 du Xiaomi Mi 10.

Image 25 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"

Autant ne pas insister sur le fait que les composants du Zenfone permettent de faire fonctionner les jeux les plus exigeant dans d’excellentes conditions. Fortnite, Call of Duty Mobile ou Asphalt 9 sont autant de titres qui répondent parfaitement à vos sollicitations.

Image 26 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"

Côté audio, le Zenfone 9 Pro est doté de deux haut-parleurs qui restituent le son en (presque) stéréo. En effet, le son provient à 80% du côté du port USB (opposé au module Flip Caméra), ce qui produit un effet assez bizarre. Et si la puissance est au rendez-vous, les basses sont en peu trop en retrait. Cela ne gène pas trop pour jouer ou regarder des vidéos, toutefois ce n’est pas très satisfaisant pour écouter de la musique.

Pour le reste, signalons l’excellent comportement du capteur d’empreintes digitales latéral. Ce dernier offre une reconnaissance impeccable et très rapide. Pas besoin de faire plusieurs essais, comme c’est parfois nécessaire avec les capteurs placés sous la dalle OLED de bon nombre de smartphones actuels.

Il est également possible d’utiliser le module Flip Camera pour reconnaître le visage, mais c’est quand même moins pratique !

Une grosse batterie pour une bonne autonomie

A l’instar du Zenfone 6, qui nous avions particulier apprécié l’année dernière pour sa très grande autonomie, le Zenfone 7 Pro embarque une batterie de très grande capacité : 5000 mAh !

En utilisant le test d’autonomie de l’application PC mark, dans le mode d’affichage 90 Hz et avec la luminosité à 50 %, le smartphone a fonctionné 15 heures et 21 minutes avant que le niveau de la batterie atteigne 20%.

Lors d’un second test, plus fonctionnel, avec la luminosité à 100% la plupart du temps et une fréquence d’affichage de 90 Hz, le smartphone a fonctionné presque deux journées (à 2 heures près). Il s’agissait d’une utilisation normale (téléphone, mail, sms, Internet et peu de jeu), avec toutefois la capture de plus de 80 photos.

Enfin, lors d’un dernier test, avec la fréquence de l’écran en mode automatique et la luminosité ajustée à 200 cd/m2 (soit 80% de la puissance maximale), nous avons pu gagner une demie journée supplémentaire, au cours de laquelle de nombreuses photos et vidéos ont été réalisées.

On constate donc que la batterie de 5000 mAh n’est finalement pas du luxe compte tenu des composants embarqués et qu’elle permet d’assurer un fonctionnement pouvant atteindre assez facilement deux jours.

Image 27 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"

Pour optimiser l’autonomie, il est possible de définir deux modes personnalisés d’économie d’énergie, qui viennent s’ajouter aux quatre modes traditionnels (Hautes performances, Equilibré, Economie d’énergie, Super économie). Ils permettent de définir précisément le mode de fonctionnement du smartphone.

D’autre part, Asus a doté son Zenfone 7 Pro de fonctions destinées à allonger la durée de vie de la batterie, afin de faire en sorte que la baisse (inéluctable) de la capacité sur le long terme (après plusieurs années) soit la plus faible possible. Les deux voies proposées consistent à éviter la recharge à 100%, tout le temps, de la batterie, ou sa recharge trop rapide lorsque ce n’est pas nécessaire.

Image 28 : Test Asus Zenfone 7 Pro : le meilleur smartphone haut de gamme "pas cher"

D’ailleurs, la recharge s’effectue par l’intermédiaire du chargeur 30 watts fourni. Asus annonce 60 % de charge retrouvée en 34 minutes et 100 % en 93 minutes. Ce sont de bonnes performances compte tenu de la grande capacité de la batterie !

Et en pratique, ces valeurs sont quasiment vérifiées. En effet, nous avons constaté de notre côté une charge de 53% en 30 minutes et de 97 % en 90 minutes. Les 10 dernier pourcents étant traditionnellement les plus longs (30 minutes environ…).