Accueil » Test » Test Bose QC Earbuds II : les meilleurs écouteurs à réduction de bruit, tout simplement

Test Bose QC Earbuds II : les meilleurs écouteurs à réduction de bruit, tout simplement

Avec les QC Earbuds II, Bose compte bien voler la vedette à Sony sur le marché des écouteurs sans fil à réduction de bruit. Un espoir que nous avons analysé durant nos quelques semaines de test.

Image 2 : Test Bose QC Earbuds II : les meilleurs écouteurs à réduction de bruit, tout simplement
8,5/10

Bose QuietComfort Earbuds II

On aime
  • Une excellente réduction de bruit
  • Mode transparence efficace
  • Qualité sonore de bonne tenue (après réglages)
  • Design plus compact et confortable
  • Latence faible
  • Autonomie très correcte
On n’aime pas
  • Mauvais en appels dans un environnement bruyant
  • Un boîtier un peu "cheap"
  • Pas de connexion multipoint
  • Passage fastidieux d'un appareil à l'autre
  • Disparition de la charge sans fil
  • Un prix de lancement qui augmente par rapport aux QC Earbuds
Verdict :

Avec ses QC Earbuds 2, Bose signe de grands écouteurs à réduction de bruit. Dans ce domaine nous n’avons pas peur de clamer que ce sont les meilleurs que nous ayons jamais eus. Leur isolation est bluffante. Sur le reste des points, Bose fait aussi un quasi-sans-faute. Confortables et compacts, qualité sonore équilibrée (après réglage), autonomie correcte, latence basse. On est servi. Là où ils pèchent le plus c’est en kit mains libres. Si c’est là leur destination première, fuyez-les et jetez-vous sur les QC Earbuds. Les deux autres petits griefs sont l’absence de charge sans fil et de multipoint. Pas des défauts donc, mais des manques et à ce prix, ils sont à relever.

Bose n’est pas dans un cycle annuel. Un nouveau produit de la marque américaine se mérite, il faut l’attendre. Les QuietComfort Earbuds (notre test ici) sont sortis il y a deux ans maintenant. Il était temps pour eux de céder la place à une nouvelle génération.

Première itération de Bose en matière d’antibruit sur des écouteurs True Wireless, les QC Earbuds nous avaient conquis. Ils bénéficient d’une très bonne réduction de bruit active. Surtout, il souffrent la comparaison avec le ténor du marché pourtant sorti après, les Sony WF-1000XM4. L’autre botte secrète de ces écouteurs, c’est leur excellente prestation en mode mains libres.

Bose QC Earbuds 2
Bose QC Earbuds II, un boîtier plus compact ©Tom’s Guide

Cependant, il leur manquait quelques fonctions et surtout, ils étaient trop imposants, datés côté design. Les QC Earbuds II brassent les cartes en retravaillant l’ensemble de leurs aspects. Forme, qualité audio, réduction de bruit, on aurait droit à un écart significatif sur tous ces points. Nous avons jugé sur pièce en utilisant ces nouveaux écouteurs durant quelques semaines.

A lire > notre sélection des meilleurs écouteurs à réduction de bruit à acheter cette année

Des écouteurs bien plus compacts

Bose a drastiquement revu les dimensions de ses écouteurs. Ils sont 33% plus compacts que leurs prédécesseurs. A aussi été revu le modèle de leurs embouts. Exit l’ailette fixe des QC Earbuds. Ici, on a deux parties modulables : une canule et un stabilisateur. Ces deux pièces sont proposées en trois tailles pour maximiser la compatibilité avec les oreilles de chacun, assurer la meilleure isolation passive et une bonne tenue pour ne pas choir en pleine séance de sport.

Bose QC Earbuds 2
Le Bose QC Earbuds II vient avec trois tailles d’embouts/ailettes

Dans les faits, cette association fonctionne bien. Les embouts ne sont pas ronds, mais oblongs. De notre côté, cela nous a forcés à prendre deux tailles différentes pour chaque oreille. Ils tiennent en place et ne font pas ressentir de gêne, ni irritation, même sur la longueur. Avec les bons embouts, on peut faire du sport avec (certifiés IPX4) et aucun son interne issu de la résonance du corps ne vient perturber l’écoute.

Bose QC Earbuds 2
Bose QC Earbuds II ©Tom’s Guide

Cette réduction de volume touche également le boîtier des écouteurs. Alors que le précédent était particulièrement volumineux – trop pour être aisément transporté – celui des QC Earbuds II est beaucoup plus compact et fin, entrant sans peine dans une poche de jeans. Il dispose d’un bouton d’appairage et d’un port USB-C pour la charge. A son sujet, on ne regrette qu’une chose, le manque de soin apporté à l’ouverture de son capot. Là où les QC Earbuds avaient un mécanisme verrouillé et s’ouvrant avec volupté, on a une charnière bien plus basique et un couvercle qui claque quand on le referme. On est loin d’un ressenti haut de gamme.

Bose QC Earbuds 2
Bose QC Earbuds et Bose QC Earbuds II ©Tom’s Guide

La meilleure réduction de bruit du marché

N’y allons pas par quatre chemins. Les QC Earbuds premiers du nom étaient déjà des ténors en matière de réduction de bruit active (ANC). Leurs successeurs repoussent les limites et peuvent se targuer d’être en mesure de batailler avec certains casques ANC.

Nous avons été soufflés par leur capacité à réduire les sons environnants. A la première insertion dans nos oreilles, nous étions coupés du monde comme jamais. Bose parvient à éteindre tous les bruits sous les 60 Hz, cela correspond aux extrêmes graves, les bruit de roulement, les sonorités sourdes qui pavent les rues des villes. Jusqu’à 150 Hz, on les distingues à peine, et ils sont radicalement affaiblis au-delà.

Dans notre test qui diffuse une montée en fréquence du son, le bruit strident que l’on a l’habitude d’entendre dans les médiums et aigus – et qui fait souvent souffrir nos oreilles – est ici totalement supportable. Dans la pratique, on s’aperçoit que Bose a retravaillé ses algorithmes autour de la voix humaine. Avec la réduction de bruit de ses nouveaux écouteurs, elle se fait très discrète. Si l’on ajoute de la musique par-dessus, on est réellement isolé, comme avec un casque.

Bose QC Earbuds 2
Les Bose QC Earbuds II dépassent légèrement ©Tom’s Guide

Avec une telle performance, les Bose QC Earbuds II supplantent les WF-1000XM4 de Sony (testés ici) dans notre meilleur choix ANC. En comparaison avec le casque Headphones 700 de Bose, les QC Earbuds II maîtrisent un peu moins les hautes fréquences. Si l’atténuation est approchante, ils laissent filtrer un son plus clair alors que le Headphones 700 fait entendre un son plus étouffé.

Bose ne se limite pas à une bonne réduction de bruit. Il y associe un mode transparence lui aussi de haute volée. Lorsqu’on l’active (ou qu’il s’active au retrait d’un écouteur), on a presque l’impression de ne pas porter les QC Earbuds II. Le rendu est clair et naturel sans être amplifié. On a juste une petite sensation d’atténuation de certaines basses fréquences, mais cela reste léger.

En revanche, lorsque les écouteurs sont exposés à des bruits soudains ou au vent en mode transparence, ils referment quelque peu leur ouverture pour préserver la qualité sonore. Impossible de passer outre ce traitement automatique.

Enfin, il est impossible de n’être qu’en passif. Bose ne propose que deux options : ANC ou mode transparence. Dommage, cela aurait sans nul doute favorisé d’autant l’autonomie.

Fonctions et commandes

Bose est une marque plug and play. Contrairement à Sony, son application ne regorge pas de fonctions en tout genre. Elle intègre un égaliseur, des options de pause automatique, réponse automatique et transparence automatique. Outre cela, on peut changer la langue du guidage vocal et paramétrer les commandes. Et c’est à peu près tout.

Bose QC Earbuds 2
App Bose Music ©Tom’s Guide

Notons ici que les QC Earbuds II ne proposent pas de connexion multipoint. Et le passage d’un appareil à l’autre est capricieux. Il faut les déconnecter de l’un pour les connecter à l’autre. D’expérience, d’autres constructeurs permettent de faire cela en toute transparence pour l’utilisateur, ce qui est clairement plus confortable.

Bose QC Earbuds 2
App Bose Music ©Tom’s Guide

Les QC Earbuds s’étaient perfectionnés via des mises à jour, l’une d’elles apportant le contrôle du volume sur les écouteurs. Les QC Earbuds II ne régressent pas. Ils proposent l’ensemble des commandes sur leurs surfaces tactiles. Volume, lecture, piste suivante/précédente, prise d’appel, assistant vocal, réduction de bruit, tout y est accessible et c’est rudement confortable.

Une qualité audio personnalisée (et basseuse)

Les QC Earbuds II fonctionnent avec deux codecs : SBC et AAC. C’est du classique et c’est en tout cas ce que propose Bose sur l’ensemble de ses produits. Pas de Hi-res, donc.

Néanmoins, le codec Bluetooth ne détermine pas à lui seul la qualité sonore. Et en la matière, les QC Earbuds innovent en utilisant une technologie nouvelle : le CustomTune.

Celle-ci calibre automatiquement la réduction de bruit active, mais aussi un profil sonore à l’insertion des écouteurs dans les oreilles. Le but est d’offrir un son personnalisé à chaque utilisateur. Nul besoin ici d’en passer par un système manuel comme chez Jabra ou Oppo (les très bons Enco X2, notamment), chez Bose c’est automatique, comme à peu près tout d’ailleurs. La simplicité en maître-mot.

Bose QC Earbuds 2
Bose QC Earbuds II ©Tom’s Guide

Bien sûr, les QC Earbuds ne se défont pas de la signature sonore caractéristique de Bose. Les amateurs de basses seront servis. Elles sont profondes et enivrantes. Sur notre morceau fétiche, No Sanctuary Here de Chris Jones, elles dévoilent toute leur puissance. Et c’est d’ailleurs sans doute un peu trop pour des écouteurs. L’égaliseur permet de calmer un peu le jeu pour tendre vers un son plus neutre pour les plus mélomanes.

Les médiums et aigus sont quant à eux bien définis. Les voix surtout sont bien mises en avant. Pour pinailler, on pourrait reprocher des aigus un poil timides. Les augmenter permet de libérer totalement le spectre et profiter d’un plus grand espace sonore.

Mains libres, la bête noire des QC Earbuds 2

C’est bien la déception de ces écouteurs. Nous louions la qualité des QC Earbuds en kit mains libres. Ils sont mêmes notre recommandation en la matière. Leurs successeurs ne sont pas de la même trempe. Les bruits environnants viennent infester la communication et brouiller les paroles. Dans le métro, en pleine rue ou dans n’importe quel environnement bruyant, nous avons à chaque fois été obligés de reprendre notre téléphone à l’oreille.

Il s’agit peut-être d’une faute d’optimisation qui pourra être corrigée via une mise à jour logicielle, mais en l’état, les QC Earbuds II ne sont bons que pour passer des appels au calme.

Une latence très contenue

Belle surprise que ces QC Earbuds II lorsqu’il s’agit de parler de latence. Nous avons mesuré la leur à 109 ms en AAC. Cela les place dans la moyenne haute du marché. Avec eux, on peut sereinement se lancer dans un jeu vidéo – non compétitif – sans vraiment ressentir de décalage son/image. Pour les services de streaming vidéo, pas de souci, ils intègrent tous un système de recalage automatique des pistes audio et vidéo afin de compenser la latence des périphériques Bluetooth.

latence Bose QC Earbuds 2
Latence mesurée des Bose QC Earbuds II ©Tom’s Guide

Une meilleure autonomie qu’annoncé

Bose annonce une autonomie de 6 heures en une charge. C’est équivalent à ce que proposent les QC Earbuds. Mais lors de notre test, nous avons relevé une performance supérieure puisque les QC Earbuds II ont été en mesure de tenir plus de 7 heures en écoute musicale mêlée de quelques appels. De fait, ils sont très bien lotis en la matière.

Leur boîtier permet d’ajouter trois charges pour un total d’environ 28 heures d’utilisation effective. Comme dit plus haut, la charge dudit boîtier se fait par USB-C et c’est tout. Bose a abandonné la charge sans fil sur cette nouvelle version. Un recul que l’on ne s’explique pas, d’autant qu’à ce niveau tarifaire, ce système ne nous paraît pas être une option.

Bose QC Earbuds 2
Boîtiers des Bose QC Earbuds et Bose QC Earbuds II ©Tom’s Guide

Des soucis de connexion

Terminons par un point qui fâche. La connexion des QC Earbuds II est un parcours du combattant sur mobile si l’on souhaite utiliser l’application Bose Music. Celle-ci ne reconnaît pas à coup sûr les écouteurs. Il faut ruser en les connectant d’abord au smartphone puis à l’application.

Notons aussi qu’ensuite, il est long d’accéder aux options, l’application cherchant à chaque fois les écouteurs (quand elle les trouve). Nous avons observé ce comportement surtout sous Android. Pour la connexion à un Mac, nous avons dû nous y reprendre à plusieurs fois avant que les QC Earbuds II n’apparaissent, après notamment les avoir réinitialisés.