Accueil » Test » Test Fitbit Sense : avalanche de capteurs santé

Test Fitbit Sense : avalanche de capteurs santé

fitbit sense
7,5/10

Fitbit Sense

Le plein de fonctionnalités

329,95€ > Amazon
On aime
  • Un suivi bien-être et santé de plus en plus complet
  • Une bonne autonomie
  • Qualité de l’écran
  • Fluidité de l’interface
  • Présence d’un GPS embarqué
On n’aime pas
  • Trop de modules non traduits
  • L’intégration des nouvelles données (SPO2, AED et ECG) dans l’application mériterait d’être revue
  • Impossible de personnaliser l’affichage des applications sur la montre
  • La détection d’activité manque de précision
  • Calcul du SPO2 dépendant du cadran choisi
Verdict :

La Fitbit Sense est une montre connectée élégante qui regroupe de nombreuses fonctions. On y retrouve le savoir-faire de Fitbit en matière de suivi d’activité. La principale nouveauté réside dans l’arrivée de mesures axées sur le suivi médical. On regrettera cependant une intégration un peu bâclée de ces nouvelles données. On espère que Fitbit travaillera sur ce point rapidement. Si le suivi médical ne fait pas partie de vos préoccupations, la Fitbit Versa 3 (100 euros moins cher), vous suffira largement.

plus

Si vous recherchez la meilleure montre connectée du moment, la Fitbit Sense fait forcément partie des candidates possibles. Et il est vrai qu’elle dispose de nombreux arguments. S’inscrivant dans la tendance du marché, elle intègre de nouveaux capteurs permettant d’en savoir encore un peu plus sur votre physiologie. Mais cela suffira-t-il pour en faire la nouvelle star des montres connectées ?

A lire aussi notre comparatif de montres connectées pour le sport

Prix et disponibilité de la Fitbit Sense

La Fitbit Sense est d’ores et déjà disponible sur de nombreux stores comme Amazon ou la Fnac au prix de 329,99€. 2 versions sont proposées en standard : boitier noir + bracelet noir ou boitier doré + bracelet blanc lunaire. Fitbit fournit en standard 2 tailles de bracelets pour s’adapter à toutes les tailles de poignets.

En revanche, si vous souhaitez changer le bracelet pour l’un des nombreux modèles proposés par Fitbit, vous devrez allez sur le store de Fitbit directement. Comptez quand même entre 35 et 50 euros selon le type de bracelet que vous choisirez.

Design et écran de la Fitbit Sense

Pour le design de sa nouvelle génération de montres connectées, Fitbit a choisi de rester sur la même ligne que la Versa. On retrouve donc un boitier en carbone et acier inoxydable doté, sur sa gauche, d’un bouton unique quasiment invisible. Principale évolution, les coins du cadran ont été légèrement arrondis.  

fitbit sense vs versa 2
Le design de la Fitbit Sense (à gauche) reste proche de celui de la Versa 2.

L’écran Amoled de 1,58 pouce (4,05 x 4,05 cm) offre une belle surface d’affichage et se révèle assez lumineux même en extérieur (on peut choisir parmi 3 niveaux de luminosité) et résistant aux chocs (Gorilla® Glass 3). Et bien entendu, comme il se doit pour ce genre d’équipement, la Fitbit Sense est étanche jusqu’à 50 mètres.

Autre modification notable par rapport au modèle précédent, le système d’attache du bracelet s’est encore simplifié et en changer ne prend que quelques secondes.

fitbit sense
Changer de bracelet sur la Fitbit Sense ne prend que quelques secondes.

Au final, la Fitbit Sense offre un design plutôt élégant et de bonnes finitions. Tous les modèles Fitbit que nous avons pu tester par le passé se sont révélés solides et les écrans résistants aux rayures.

Quelle autonomie pour la Fitbit Sense ?

L’autonomie annoncée de 6 jours est tout à fait réaliste dès lors que l’on reste dans le cadre d’une utilisation très classique. Pourtant certaines fonctionnalités peuvent entamer sensiblement l’autonomie, comme la fonction « Allways-on display » qui permet de garder l’écran allumé en permanence ou l’affichage du SPO2 (saturation en oxygène dans le sang) sur l’écran principal. L’autonomie chute alors à 4 jours.

Sans grande surprise, le GPS est lui aussi très gourmand. Et pour peu que vous l’activiez pendant toute une journée, vous aurez besoin de recharger votre montre le soir même. Point positif, la recharge est très rapide et 50 minutes suffisent pour atteindre 100%. Globalement l’autonomie est bonne, voire très bonne, et Fitbit fait figure de bon élève en la matière.

De nouveaux capteurs orientés santé

Année après année les montres connectées qui arrivent sur le marché ne cessent d’accumuler de nouveaux capteurs. Le temps où elles ne savaient que compter les pas est désormais bien loin. Et dans la lignée des Apple Watch, Fitbit a intégré à la Sense de nouvelles mesures très axées sur le suivi médical. Ainsi, on peut à présent obtenir un suivi de sa température cutanée, un électrocardiogramme ou encore de son taux d’oxygène dans le sang.

Mais tester ce genre de capteurs lorsque l’on est en bonne santé n’est pas évident. En effet, comment être sûr de la fiabilité de telles mesures tant que l’on n’a pas de fièvre ou de symptômes susceptibles de modifier ces indicateurs. Nous essaierons, avec un certain recul et peut-être après quelques maladies (pas trop graves si possible), de proposer une mise à jour de ce test.

AED, prise de température toutes les nuits

Commençons par l’AED (pour activité électrodermale) qui mesure votre température cutanée pendant votre sommeil. Le matin, l’application vous permet de consulter la différence de température par rapport à votre température de référence. Cette dernière étant une moyenne de la température cutanée observée pendant les nuits précédentes (cette moyenne pouvant englober 30 nuits au maximum). Fitbit vous prévient que cette mesure peut être influencée par beaucoup de paramètres extérieurs comme la température de la chambre, le linge de lit utilisé, votre rythme physiologique…

fitbit sense
Des courbes de votre température cutanée pas forcément évidentes à interpréter.

A votre réveil, vous apprendrez que vous avez été 0,2° en dessous de votre température de référence et le matin suivant que la différence est de 0,3°. Les variations d’un jour à l’autre sont très faibles et plus le temps passe et que les mesures s’affinent, moins cela bouge. Et c’est tant mieux. Cela signifie que vous n’avez pas de sujets d’inquiétude sur ce front-là.

Fitbit assure que cela peut permettre de détecter l’arrivée de fièvre si vous êtes malade ou d’identifier vos cycles menstruels, si vous êtes une femme.

Au-delà des mesures effectuées lors de votre sommeil vous pouvez également déclencher des scans AED à tout moment de la journée. Pour cela vous devrez couvrir l’écran avec la paume de votre main pendant 2 minutes. A la fin, on vous demande de « pensez à ce que vous ressentez » et vous devez renseigner votre état, de très calme à stressé. Fitbit assimile c’est instants à des exercices de relaxation et vous invite à en faire le plus régulièrement possible.

L’AED entre cependant dans le calcul de votre note de stress et de votre score de sommeil. Mais difficile de savoir si le lancement de scan express pendant la journée change quelque chose à l’affaire.

La Fitbit Sense intègre la mesure du SPO2

Autre nouveauté qui fait son apparition sur de nombreux modèles de montres connectées (Huawei Watch Fit, Apple Watch 6, Garmin Forerunner 245/245 Music…), le taux de SPO2, ou saturation en oxygène dans le sang. On en a d’ailleurs beaucoup entendu parler dans le cadre du Covid-19 comme d’un indicateur permettant de savoir qu’on a contracté la maladie. Mais le fabricant se garde bien de dire que cela peut faire office de diagnostic et lorsque l’on explore les FAQ de Fitbit, on apprend que les mouvements du bras, la position de la montre et même la présence de tatouages, peuvent être des éléments perturbateurs qui faussent les mesures.

Fitbit a choisi une approche différente des autres fabricants. En effet, sur les autres modèles cités, évaluer son taux d’oxygène dans le sang se fera par un scan rapide qui ne prend que quelques secondes. En revanche Fitbit a choisi de mesurer le SPO2 la nuit, et à condition que vous puissiez cumuler au moins 3h de sommeil de « bonne qualité ». En effet, les capteurs ne fonctionneront pas si vous bougez trop.

Et cette mesure sera aussi inopérante si vous ne choisissez pas la bonne « clock face » spécialement étudiée pour l’affichage du SPO2. Selon Fitbit, le calcul devrait s’effectuer malgré tout même si vous n’avez pas sélectionné ce cadran. Mais dans les faits, si vous avez oublié de changer la « clock face », vous n’aurez aucune mesure, même dans l’application. Un bug qui mériterait d’être résolu.

fitbit sense
Pour obtenir son taux d’oxygène dans le sang (SPO2), il faut utiliser une « clock face » en particulier.

Cette approche avec un monitoring plus long peut se révéler utile si, par exemple, vous faites de l’apnée du sommeil. Mais là encore, nous n’avons pas pu tester cette hypothèse.

Comme pour les variations de température cutanée, on observe peu de changements d’un jour à l’autre. Si un matin votre taux de SPO2 n’est pas dans la moyenne habituelle, il faudra sans doute vous inquiéter et consulter un médecin.

Arrivée de l’électrocardiogramme

La fonction ECG vient d’être ajoutée à la Fitbit Sense. Vous pouvez donc réaliser un électrocardiogramme express, en plaçant vos doigts de chaque côté de l’écran pendant 30 secondes. Si tout va bien, un message s’affiche indiquant que votre rythme sinusal est normal, c’est-à-dire que votre cœur bat à une fréquence normale. Un rapport au format PDF est généré dans la foulée. Il vous permettra si besoin de le transférer à votre médecin.

En revanche, l’ECG ne fonctionne pas en tâche de fond, il ne détectera donc pas automatiquement un incident cardiaque mais cela permet si vous avez le moindre doute d’activer une vérification.

fitbit sense
Réaliser un électrocardiogramme ne nécessite que 30 secondes.
fitbit sense ecg
Après un ECG, Fitbit génère un rapport au format PDF.

Mesure du stress

Autre nouveauté présente sur la Sense, l’évaluation de votre stress matérialisé par une note sur 100. Cette note combine 3 facteurs principaux : la réactivité (qui mélange les données obtenues par la mesure de la fréquence cardiaque et l’AED), votre activité physique (nombre de pas, minutes actives…) et les données relatives au sommeil. Et si par malchance votre note n’est pas terrible, Fitbit vous propose des exercices de respiration ou de méditation censés vous permettre de vous détendre. Et si vous parlez anglais, ce sera encore mieux car pour l’instant les modules proposés n’ont pas été traduits.

C’est d’ailleurs le cas pour tous les contenus premiums offerts pendant 6 mois avec l’achat d’une Fitbit Sense. Tous sont en anglais pour le moment et la plupart doivent être lancés depuis l’application, ce qui limite l’intérêt. D’autant que ce ne sont pas les contenus qui manquent sur ces thématiques que ce soit pour faire de l’activité physique ou de la méditation et du Yoga.

fitbit sense premium
Fitbit offre 6 mois gratuits à ses contenus Premium avec l’achat de la Fitbit Sense. Mais passé la page d’accueil, les contenus sont en anglais.

Les capteurs « bien-être »

Au-delà de ces dernières nouveautés, la Sense propose toujours un monitoring de votre bien-être global. On retrouve donc le suivi du sommeil, de votre activité (pas, étages montés, minutes actives…), de votre fréquence cardiaque, de votre alimentation (si vous prenez soin de remplir chaque jour le moindre aliment que vous ingurgitez, ce que personne ne fait).

Toutes ces données sont analysées, compilées et parfois retranscrites sous forme de « scores ». Il s’agit de note sur 100 pour évaluer les principaux aspects de votre bien-être que sont le sommeil et le stress.

Ces aspects sont bien maitrisés par Fitbit qui a affiné ses algorithmes avec le temps. Cela n’empêche pas d’observer parfois des décalages entre le ressenti et les données affichées notamment en ce qui concerne le sommeil.

fitbit sense
Même si vous n’avez pas l’impression d’avoir passé une mauvaise nuit, Fitbit peut considérer que votre sommeil a été morcelé. Et la note s’en ressent !

Détection des activités et GPS

Les minutes actives font partie des indicateurs clés pour estimer votre activité. Pour obtenir cette donnée, là encore Fitbit mélange tout un tas de mesures et notamment votre rythme cardiaque. Vous pouvez d’ailleurs programmer des notifications si vous souhaitez être prévenu que votre fréquence cardiaque s’emballe un peu trop et qu’un ralentissement de la cadence serait le bienvenu.

La Fitbit Sense détecte automatiquement lorsque vous débutez une activité physique. Cela fonctionne plutôt bien même si les défauts existants sur les versions précédentes n’ont pas été totalement réglés : une séance d’abdominaux sera toujours moins bien détectée qu’une séance de ping-pong. Une activité intense au niveau du poignet ou une fréquence cardiaque en hausse restent les principaux critères de détection.

fitbit sense

Si vous ne faites pas confiance à la détection automatique d’activité, l’autre méthode consiste à déclarer ce que vous allez faire. Un large choix d’activités est disponible puisque cela va du golf, aux arts martiaux en passant par la natation et la musculation.

Et pour les adeptes de la course ou de la marche, vous pouvez activer le GPS pour retrouver le tracé exact de votre trajet. En général 30 secondes maximum suffisent pour accrocher un signal. Vous obtiendrez ainsi un tracé détaillé avec de nombreuses informations kilomètre par kilomètre.  

fitbit sense
Activer le GPS, vous permettra d’obtenir des informations détaillées sur votre parcours.

Interface, applications et tableau de bord

Pour consulter ses données, vous avez le choix entre plusieurs possibilités : directement depuis la montre (mais on a juste le minimum), depuis l’application mobile (la plus complète) et, enfin depuis un navigateur internet. Mais dans ce dernier cas, beaucoup des dernières mesures implémentées dans la Fitbit Sense manquent à l’appel. En effet, aucun point d’entrée vers le taux d’oxygène dans le sang, la température cutanée ou l’électrocardiogramme lorsque l’on se connecte depuis un ordinateur.

fitbit sense
La version desktop du tableau de bord n’incorpore pas les nouvelles données que sont le taux d’oxygène dans le sang, l’activité électrodermale ou les résultats de vos electrocardiogrammes.

Pour consulter ces nouvelles données, il faut donc allez dans l’appli où l’on accède à des graphiques qui ne sont pas forcément très éclairants. On a le sentiment que certaines mesures ont été intégrées à la hâte sans vraiment avoir pris le temps de réfléchir au moyen de restituer cette information. D’autant que les données bougent peu au quotidien et l’intérêt de certaines courbes apparait comme assez faible. Et cliquer sur les « En savoir plus » proposés un peu partout vous renvoie à des généralités. Ce n’est pas inintéressant, mais pas personnalisé du tout.

Pour le reste on retrouve l’interface Fitbit que l’on connait et qui est plutôt claire. On a juste l’impression que les nouveautés ont été ajoutées à la dernière minute sans réflexion poussée. Souhaitons que cela évolue avec le temps.

Attention si vous explorez les tréfonds des horloges ou des jeux proposés depuis l’application, vous pourrez tomber sur des versions payantes. Pourquoi pas, mais aucun indice ne permet de le savoir avant de lancer le téléchargement. Un peu plus de transparence dès le début serait appréciable. Petite astuce intéressante, il est possible de stocker jusqu’à 5 « face clocks » différentes directement sur la montre sans avoir à repasser par l’application.

On peut également regretter de ne pas pouvoir personnaliser davantage l’affichage des applications sur la montre. Par exemple, impossible de mettre vos applications préférées en premier. Et si vous ajoutez une nouvelle application, elle s’affichera sur le dernier écran, vous n’aurez plus qu’à swiper.

Notifications, paiement et musique

Parce qu’il n’y a pas que l’activité physique dans la vie, on retrouve sur la Fitbit Sense les incontournables fonctionnalités que l’on s’attend à trouver sur des montres connectées dans cette gamme de prix.

A commencer par les très pratiques notifications d’appels, de SMS, d’alertes actu… (paramétrables selon vos envies). Deezer et Spotify sont également inclus pour vous permettre d’écouter de la musique depuis votre montre dès lors que vous possédez un abonnement. Nous avons tenté d’utiliser Deezer sans succès, la synchronisation n’a jamais eu lieu.

Vous pourrez également prendre ou rejeter un appel directement depuis l’écran de la Fitbit Sense. En revanche, nous n’avons pas réussi à faire fonctionner le micro censé vous permettre de répondre directement depuis la montre dès lors que votre smartphone se trouve à proximité (via le bluetooth). Ceci dit cela présente très peu d’intérêt car si vous êtes tout prêt de votre téléphone, autant utiliser votre smartphone avec des écouteurs bluetooth.

Fitbit propose aussi de payer directement avec sa montre mais au final le nombre de banques compatibles reste assez réduit. Autre application bien pratique, déclencher une alarme pour retrouver son téléphone quand on ne sait plus où on l’a posé.

La reconnaissance vocale via Alexa est également intégrée à la Fibit Sense. Cela permet de programmer une alarme, de mettre à jour son agenda ou d’obtenir des réponses simples à quelques questions que l’on peut se poser. Fitbit annonce l’arrivée de Google Assistant prochainement. On n’en attendait pas moins car Google est toujours en lice pour le rachat de Fitbit.