Accueil » Test » Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme

Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme

Les Galaxy Buds 2 Pro sont les nouveaux écouteurs haut de gamme de Samsung. Ils se veulent le pendant Galaxy/Android des AirPods Pro d’Apple.

Image 2 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
7/10

Samsung Galaxy Buds 2 Pro

On aime
  • Design compact et confortable
  • Finition antidérapante
  • Bons pour le sport (IPX7)
  • Rendu sonore équilibré avec belle stéréo
  • Réduction de bruit efficace
  • Le codec hi-fi SCC, le multipoint, l'audio 360…
  • Des contrôles complets (mention pour le volume)
On n’aime pas
  • …mais qui sont des fonctions exclusives aux smartphones Samsung
  • Près d'une demi-seconde de latence
  • Légère sibiliance
  • Pas bons pour les appels dans le bruit
  • Mode transparence synthétique
  • Autonomie moyenne
  • Pas d'égaliseur manuel
  • Application incompatible iOS
Verdict :

Si vous avez déjà les Galaxy Buds Pro, n’allez pas les troquer contre leur successeur. Les Galaxy Buds 2 Pro n’apportent que de timides améliorations au final. Les ajouts s’effectuent surtout dans le girond de Samsung. Ainsi, hors d’un smartphone Galaxy, vous ne gouterez pas au nouveau codec SCC qui offre un rendu Hi-Fi 24 bits, idem pour le multipoint ou l’Audio 360. Bref, on aime toujours autant le travail global de Samsung sur ses écouteurs haut de gamme, mais pour le prix si vous n’avez pas de smartphone Samsung, vous trouverez des modèles plus pertinents chez la concurrence.

A noter > Samsung offre un chargeur rapide duo sans fil graphite d’une valeur de 60 € pour tout achat d’une paire de Galaxy Buds 2 Pro effectué avant le 30 septembre.

Image 3 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
Samsung chargeur rapide duo sans fil graphite

Après quelques errances dans ses premiers modèles haut de gamme, Samsung avait réussi un tour de maître en 2021 avec ses Galaxy Buds Pro. Nous les comparions alors à raison aux AirPods Pro d’Apple, mais pour Android… et surtout pour les appareils de l’écosystème Galaxy de Samsung.

Les Galaxy Buds 2 Pro viennent enrichir la recette avec notamment l’ajout d’un nouveau codec hi-fi 24 bits, le SCC pour Samsung Seamlesss Codec, et une connexion Bluetooth 5.3 pour augmenter la portée, l’autonomie et la stabilité de transmission.

Bref, Samsung ne cherche pas à révolutionner sa recette et c’est tant mieux. Avant test, on sait que l’on a déjà une base solide, celle des Galaxy Buds Pro que nous avons appréciés en 2021.

Confort d’utilisation

Les Galaxy Buds 2 Pro se tiennent dans une petite boîte carrée, compacte, facile à emporter partout. Les écouteurs s’y placent et s’en ôtent facilement avec une bonne prise en main.

Semblable à celle des Galaxy Buds Pro, elle a ici le mérite de ne plus être brillante, mais caoutchouteuse. Son toucher est lisse, de velours pourrait-on dire.

Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Samsung Galaxy Buds 2 Pro ©Tom’s Guide

Surtout, cette texture offre une bonne accroche. Le boîtier ne glisse pas, qu’il soit dans les mains ou posé. Et l’idée est que les écouteurs eux-mêmes sont recouverts de ce même revêtement antidérapant. De fait, le port est encore plus confortable qu’avant et les écouteurs tiennent vraiment bien en place.

Aucun souci pour aller faire du sport avec. D’ailleurs, ils sont certifiés IPX7, soit résistants à la transpiration et à l’eau pour une immersion maximale de un mètre durant 30 minutes. Et l’on revient une dernière fois sur leur finition caoutchouteuse : grâce à elle, on n’a pas à craindre de les laisser tomber. Ils ne marquent pas les chutes raisonnables.

Les commandes des Galaxy Buds 2 Pro

Les commandes des Galaxy Buds 2 Pro sont identiques à celles des Galaxy Buds Pro. Aussi, plutôt que de me paraphraser, je préfère citer ici leur test. Pour faire rapide, elles sont complètes, faciles d’accès, réactives, et Samsung a même pensé à intégrer le réglage du volume par le bord des écouteurs.

Image 4 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
Samsung Galaxy Buds 2 Pro ©Tom’s Guide

« Aucun bouton sur les Galaxy Buds Pro. On a droit à deux surfaces tactiles, une sur chaque écouteur. Avec elles, on accède aux fonctions essentielles : lecture/pause, réduction de bruit on/off, piste suivante. Samsung ajoute également le contrôle du volume et l’accès à l’assistant vocal, mais l’un et l’autre ne peuvent être attribués qu’à l’appui prolongé, déjà dévolu au contrôle de la réduction de bruit active. Heureusement, on trouve dans la rubrique expérimentale Labs une option de contrôle du volume par les bords des écouteurs. Celle-ci fonctionne à merveille. Grâce à elle, nul besoin de sortir son smartphone. »

Les fonctions que vous n’aurez pas sans un smartphone Samsung

Samsung se réserve quelques fonctions pour ses clients qui utilisent également ses smartphones ou tablettes. Une exclusivité que l’on avait déjà sur la génération précédente et qui n’est pas sans faire écho aux AirPods d’Apple dont on ne jouit pleinement que sur iPhone, iPad ou Mac.

Et donc, si vous achetez des Galaxy Buds 2 Pro et n’avez pas de smartphone Galaxy, voilà les options dont vous vous privez :

  • Le codec SCC (Samsung Seamlesss Codec) qui distille un rendu hi-fi 24 bits meilleur que l’AAC auquel vous êtes cantonnés sans smartphone Galaxy. Schématiquement on a SCC (2304 Kbits) > CD (1411 kbits) > AAC (320 Kbits)
  • Audio 360, sa spatialisation du son et le repérage de la tête dans l’espace via le Dolby Head Tracking
  • Le multipoint (uniquement disponible entre appareils Samsung)
  • La fonction Localisation SmartThings Find pour tracker ses écouteurs

Une sacrée liste tout de même. À noter que les vieux smartphones Galaxy ne comptent pas. Il faut pour la plupart de ces fonctions un appareil avec One UI version 4.0 ou ultérieure.

Application Samsung Wearable

Image 5 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
Samsung Wearable ©Tom’s Guide

L’application Samsung Wearable permet de paramétrer ses écouteurs. Elle n’est pas disponible sur iOS, ce qui fait que sur un iPhone on ne peut absolument rien régler.

Sur Android, on accède à plusieurs options. On a la détection de la voix qui baisse le volume lorsque les écouteurs détectent que l’utilisateur parle. Ca fonctionne très bien et ne s’active pas intenpestivement. On peut tousser tranquillement, par exemple. Samsung propose aussi la lecture des notifications à voix haute, comme LG sur ses Tone Free FP8. Une bonne idée. La détection du port basculer automatiquement le son sur les écouteurs lors d’un appel est aussi pratique.

Rendu sonore des Galaxy Buds 2 Pro

Depuis quelques années, Samsung confie à AKG le soin de personnaliser le son de ses écouteurs. Et la filiale d’Harman/Kardon fait plutôt du bon travail. À l’intérieur des Buds 2 Pro, on trouve deux haut-parleurs de 10 et 5,3 mm, plus petits que ceux de l’ancienne génération.

Mais ce n’est pas pour autant que le son a été sacrifié. Le signal qui sort de ces écouteurs est équilibré. On bénéficie de bonnes basses, plus d’ailleurs que ce que l’on penserait avoir sur un si petit modèle. C’est assez frappant sur la ligne de basse de 2step d’Ed Sheeran et sans saturation. Les médiums sont présents, assez mis en avant d’ailleurs, ce qui n’est pas pour déplaire.

Image 6 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
Samsung Galaxy Buds 2 Pro ©Tom’s Guide

Les aigus sont marqués également, on entend tous les niveaux musicaux d’une chanson telle que Mr. Blue Sky d’OMD, avec une belle scène stéréophonique. Si l’on veut reprocher un petit point, ce serait des hauts aigus trop présents qui entraînent une légère sibilance (« s » qui souffle).

On aimerait pouvoir mettre la main dans l’égaliseur, mais Samsung ne propose pas de mode manuel. Seuls quelques presets sont enregistrés. Parmi eux, on apprécie beaucoup le mode Dynamique, il ouvre un peu plus les aigus et donne un peu plus de volume aux graves sans les pousser outre mesure. L’oreille est alors flattée.

La réduction de bruit des Galaxy Buds 2 Pro est-elle efficace ?

Les Galaxy Buds 2 Pro sont de bons écouteurs en termes de réduction de bruit. De par leur conception, ils additionnent une réduction de bruit passive et une active.

Ils éliminent efficacement les fréquences les plus graves. Nous avons d’ailleurs pu vérifier cela avec une sieste silencieuse en avion. Les bruits du métro sont bien diminués. Si l’on a l’impression de les entendre encore, il suffit d’ôter les écouteurs pour constater le travail réalisé.

Image 7 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
En avion, on s’endort avec les Samsung Galaxy Buds 2 Pro ©Tom’s Guide

Les voix, en revanche, demeurent la bête noire de ces écouteurs, même si un gros progrès a été réalisé depuis les Galaxy Buds Pro. Ces derniers sont aussi bien moins bons en suppression des basses fréquences. Là où les deux font jeu égal, c’est sur les aigus. Le travail demeure important encore pour supprimer un cri de bébé, par exemple.

Concernant le mode transparence, il ne nous a pas convaincus. Il fonctionne, mais avec un rendu très peu réaliste, comme retravaillé. On a connu mieux en la matière.

À noter que Samsung a retravaillé sa gestion des bruits du vent et que le résultat est probant. En cas de très forte bourrasque, on pourra déceler le grésillement caractéristique du vent, mais de manière très atténuée.

Sont-ils idéaux en appel ?

Pour les appels, les Buds 2 Pro font moins bien que la génération précédente. Le son n’est pas naturel, c’est une première chose. La seconde, c’est le rendu dans un environnement bruyant. Dans la rue ou les transports en commun, la voix est largement dégradée, comme étouffée. On comprend encore les paroles, mais par moment, il faut se répéter. Bref, nous avons régulièrement été obligés de poursuivre nos conversations téléphone en main.

Latence, la bête noire de Samsung

La latence des Galaxy Buds 2 Pro n’est pas meilleure que celle des Galaxy Buds Pro. Samsung pêche toujours fortement sur ce point. Dans notre test, ils récoltent en Bluetooth une latence de 410 ms, c’est énorme. Près d’une demi-seconde de décalage. Avec cela, impossible de les utiliser pour jouer. Notre essai sur l’excellent Huntdown a été très désagréable.

Image 8 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont inutilisables en jeu ©Tom’s Guide

Mais comme tous les écouteurs modernes, cette fameuse latence s’évanouit sur les services les plus populaires actuellement : la vidéo en streaming. Netflix, Disney+ ou encore YouTube possèdent des outils permettant de compenser le décalage entre la vidéo et le son, induit par les écouteurs Bluetooth.

Image 9 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
Latence des Samsung Galaxy Buds 2 Pro

Quid de l’autonomie des Galaxy Buds 2 Pro ?

L’autonomie des Galaxy Buds 2 Pro s’établit à un peu moins de 5 heures, avec la réduction de bruit active, 8 heures sans. Ce sont tout juste les valeurs annoncées par Samsung et dans la moyenne basse des écouteurs actuels. Ce ne sont donc pas les meilleurs élèves en la matière. D’autant plus que ces valeurs peuvent fondre d’une ou deux heures si vous augmentez le volume à plus de la moitié, niveau de nos tests.

Image 10 : Test Galaxy Buds 2 Pro : Samsung améliore timidement ses écouteurs haut de gamme
Samsung Galaxy Buds 2 Pro – jusqu’à quatre charges dans le boîtier ©Tom’s Guide

Si vous avez besoin d’écouteurs qui tiennent longtemps sans charge, passez votre chemin. En revanche, si vous avez quelques minutes de répit à leur accorder durant la journée, les remettre durant ce temps dans leur boîtier leur redonnera 1 heure d’autonomie en 5 min de charge ou 2h30 en 10 minutes.

Leur boîtier contient près de quatre charges supplémentaires. Il se charge en USB-C ou sans fil.