Accueil » Test » Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !

Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !

Le nouveau MagicBook Pro de Honor a trois avantages : son processeur AMD Ryzen 5 4600H, son écran au format 16 pouces et un prix très raisonnable.

Fin avril dernier, nous testions le Honor MagicBook, un clone du Huawei Matebook D 2020, que nous avons également testé. Aujourd’hui, la sous-marque de Huawei lance en France le MagicBook Pro, qui – comme son nom l’indique – est une version améliorée de son premier ultrabook, plus performante et équipée d’un plus grand écran.

Image 2 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
8/10

Honor MagicBook Pro

899,90€ > Amazon
On aime
  • Format 16 pouces original
  • Hautes performances
  • Qualité de l'écran
  • Excellent rapport qualité / prix
  • Clavier rétro éclairé
  • Lecteur d'empreintes digitales efficace
  • Qualité des haut-parleurs
  • Dalle IPS mate
  • Recharge rapide
  • Bords d'écran fins
On n’aime pas
  • Autonomie moyenne
  • Position de la Webcam
  • Pas de Wi-Fi 6
  • Pas de lecteur de cartes mémoire SD
Verdict :

Le MagicBook Pro convainc par son format 16 pouces original et surtout par équipement plus perfectionné que celui du MagicBook 14. Les performances du processeur AMD Ryzen 5 4600H et les bonnes prestations de l’écran font mouche. D’autant plus que le prix de la configuration demeure raisonnable, surtout avec l’offre de lancement de Honor (100 € de remise immédiate). On peut juste regretter – outre la position de la Webcam – une autonomie un peu en retrait. Il faudrait que le constructeur booste un peu la capacité de la batterie, qui est la même que celle du MagicBook 14…

plus

Le MagicBook Pro est disponible à partir du 8 septembre. La configuration que nous avons pu tester est proposée à 899,90 €. Toutefois, pendant les trois premières semaines de commercialisation (jusqu’au 27 septembre), une remise immédiate de 100 € fait passer l’addition à seulement 799,90 €. C’est très raisonnable, compte-tenu des composants embarqués : processeur AMD Ryzen 5 4600H, 16 Go de mémoire et SSD de 512 Go.

Image 3 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

C’est même pas cher du tout pour un PC portable qui se dit « Pro » ! En effet, le ticket d’entrée pour le Huawei Matebook X Pro est de 1300 € et de 1700 € pour le Dell XPS 15. Et ne parlons pas du dernier MacBook Pro, lancé par Apple en fin d’année dernière dans ce même format 16 pouces, qui est proposé à partir de 2700 €, avec – certes – un équipement bien plus sophistiqué sur plusieurs points : un écran haute définition 500 nits, quatre connecteurs Thunderbolt 3.0 ou encore une batterie de 100 Wh.

Alors, le MagicBook Pro n’a-t-il de Pro que le nom ? Ou Honor réussit-t-il à proposer un PC portable à la fois performant et abordable ? C’est ce que nous allons voir !

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2020 par marque

Design sobre et format 16 pouces atypique

Le MagicBook Pro ne recevra pas la palme de l’originalité en matière de design. On retrouve le look très sobre, gris foncé, des Huawei Matebook D / Honor MagicBook 14 ou du Matebook X Pro.

La configuration pèse 1,7 kg, ce qui est peu comparé au 1,8 kg du Dell XPS 15 (écran de 15,6 pouces). Elle dispose d’une connectique correctement étoffée, sans plus ! Ainsi, sur le côté droit du PC portable, on trouve deux ports USB 3.0 de type A et la prise casque/micro.

Image 4 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Sur le côté gauche, figurent un port USB de type C (qui sert au raccordement du bloc d’alimentation), un troisième port USB 3.0 de type A et une sortie vidéo HDMI.

Image 5 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Il n’y a donc pas de lecteur de cartes mémoire ! En revanche, un lecteur d’empreintes digitales, intégré au bouton de démarrage, assure un bon niveau de sécurité. D’autant plus que sa reconnaissance s’avère efficace, car rapide et du premier coup la plupart du temps.

Image 6 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, on retrouve également la « fameuse » webcam escamotable que l’on rencontre déjà sur certains ordinateurs portables, comme le Honor MagicBook 14, Huawei Matebook D 2020 ou le Huawei Matebook X Pro. Celle-ci est placée au milieu de la rangée supérieure des touches du clavier et offre un double inconvénient. En effet, non seulement elle vous filme par en-dessous, avec une vue imprenable sur votre menton, mais en plus vous ne regardez pas votre interlocuteur dans les yeux si vous fixez son image à l’écran. Il faut regarder la webcam et donc le haut du clavier pour que la personne ait l’impression que vous vous adressez à elle. Pas pratique du tout !

Image 7 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le clavier du MagicBook Pro est doté d’un dispositif de rétroéclairage, avec deux niveaux d’intensité. En pratique, l’éclairage des touches s’avère peu intense, même au niveau maximum. Il suffit toutefois pour trouver ses marques dans l’obscurité.

En outre, les haut-parleurs de la configuration sont disposés de part et d’autre du clavier. Ils délivrent une bonne qualité, globalement, avec un son qui arrive frontalement vers l’utilisateur, avec un bon effet stéréo. Mais les basses sont nettement en retrait. Heureusement, l’application Nahimic permet de booster un peu ces dernières, tout comme les aigus ou les voix / médiums.

Image 8 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Au final, la qualité audio suffit largement pour écouter ses artistes préférés, de Corpo Mente à Benighted pour ma part. Elle est aussi satisfaisante lorsqu’il s’agit de regarder un film sur Netflix ou des vidéos sur Youtube.

MagicBook Pro : un grand écran Full HD bien calibré

Le MagicBook Pro exploite une dalle LCD IPS de 16,1 pouces, au format 16:9. Elle délivre donc un bon confort d’affichage (la différence avec un écran de 15,6 demeure toutefois subtile !). L’affichage bénéficie donc du même format que le dernier MacBook Pro, mais avec une plus faible définition.

Car, en l’occurrence, les images sont affichées en Full HD (1920 x 1080 pixels), ce qui n’est pas plus mal ! En effet, la définition 4K peut compliquer la lisibilité pour certains utilisateurs, qui n’ont pas une vision parfaite et qui doivent alors augmenter le facteur de zoom d’affichage dans les paramètres de Windows. D’autre part, une dalle 4K a tendance à faire baisser l’autonomie de la configuration, comme nous avons pu le constater lors de précédents tests.

Image 9 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’écran arbore des bords fins sur trois côtés. Ceux-ci mesurent 5 mm d’épaisseur (contre 1,5 cm au bas de l’écran). Le prochain challenge pour Honor sera de trouver le moyen de remettre la webcam en haut de l’écran tout en conservant cette finesse, à l’image de ce que fait Dell sur ses XPS.

D’autre part, la dalle LCD a l’avantage d’être mate, ce qui permet de travailler ou de se divertir sans être gêné par des reflets désagréables.

Image 10 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les mesures que nous avons réalisées à l’aide de la sonde X-rite i1 Display Pro Plus confirment l’impression positive que procure l’écran. Ainsi, la luminosité maximale mesurée s’élève à 302 cd/m2. C’est plutôt moyen. Et c’est inférieur aux 370 cd/m2 relevés sur l’écran du Huawei Matebook X Pro. En revanche, le contraste moyen est de 1333:1, ce qui est plutôt bon ! Et c’est mieux que le taux de 1126:1, déjà correct, du Huawei Matebook X Pro.

Image 11 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
MagicBook Pro – Température des couleurs et delta E

Côté colorimétrie, le delta E moyen – de 1,1 – est encore meilleur que celui du Matebook X Pro, qui avait été mesuré à 1,9. Rappelons que plus il est bas, plus les couleurs affichées sont fidèles et qu’un écran est généralement considéré bon lorsque son delta E moyen est inférieur à 3.

Enfin, la température des couleurs moyenne est de 6294K, soit très légèrement plus basse (couleurs plus chaudes, jaunâtres) que les 6500K que l’on cherche à atteindre lorsqu’on désire des couleurs « naturelles ».

Honor offre des performances excellentes à son MagicBook Pro

Honor a eu la bonne idée d’intégrer la puce AMD Ryzen 5 4600H, dotée de 6 coeurs cadencés à 3,0/4,0 GHz, à son nouveau PC portable. Sa fréquence de base est plus élevée que celle des Ryzen 5 4500U (2,3 GHz) ou 4600U (2,1 GHz). D’un autre côté, ces derniers ont l’avantage d’être moins énergivores.

Le processeur exploite l’architecture AMD de quatrième génération (nom de code : Renoir), dont les hautes performances ont été vérifiées à maintes reprises lors de différents tests. L’affichage n’est pas géré par une puce graphique dédiée. C’est le Radeon Vega intégré au processeur qui s’en charge, avec ses 6 cœurs.

Le MagicBook Pro que nous avons testé est également équipé de 16 Go de mémoire et d’un SSD de 512 Go.

Une autre version du PC portable, dotée d’un processeur Intel Core i5 ou i7 de dixième génération et d’une puce graphique GeForce GTX MX350, a été annoncée, mais n’est pas au programme pour la France, pour l’instant…

Image 12 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !

En tout cas, force est de constater que les composants fonctionnent très bien, puisque l’Indice PC Mark mesuré s’avère élevé : 4896 ! C’est près de 20% de plus que le score obtenu par le Huawei Matebook X Pro (4097), que nous avons testé il y a quelques mois et qui disposait d’une puce Intel Core i7-10510U.

L’indice 3D Mark, quant à lui, reflète également un net avantage pour le Ryzen 5 4600H, d’environ 10% ! Le choix réalisé par Honor s’avère donc tout à fait pertinent.

Image 13 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !

En pratique, cela se confirme avec le jeu Fortnite, par exemple. Au démarrage, les paramètres d’affichage sont ajustés automatiquement au niveau « Elevé ». Et on constate rapidement que le jeu se comporte plutôt bien dans ce mode graphique, en affichant entre 20 et 30 images par seconde, selon les situations et la complexité graphique de l’environnement.

Image 14 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !
Honor MagicBook Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Encore une fois, sur le Huawei Matebook X Pro, nous avions constaté un manque de fluidité, qui nous avait obligé de passer en qualité graphique « Moyenne ».

Le MagiBook ne brille pas par son autonomie

Enfin, le MagicBook Pro embarque une batterie de 55 Wh. Celle-ci s’est totalement déchargée après seulement 2 heures et 40 minutes, en utilisant le benchmark BaseMark Web 3.0, assez exigeant certes. Ce résultat reste toutefois assez faible.

Même sentiment avec le test d’autonomie intégré à l’application PCMark, qui a fonctionné pendant 10h 35 min, soit une bonne journée de fonctionnement. Encore une fois, c’est plutôt correct, sans plus !

Image 15 : Test Honor MagicBook Pro : un grand PC portable Pro, mais pas trop !

En pratique, un film de 2 h 30 min, streamé depuis Netflix, fait baisser de 39 % le niveau de charge de la batterie (avec une luminosité de 200 cd/m2, soit 80% de la luminosité maximale). Et si on enchaîne avec une autre vidéo, de 3 heures et 30 minutes cette fois, lue sur Youtube, le niveau baisse alors de 45%.

La batterie dispose donc encore de 16% de capacité après 6 h 30min de streaming vidéo. Dès lors, on peut envisager, par interpolation, à environ 7 h 40 min la durée totale de streaming vidéo, ce qui est un résultat moyen ! C’est presque la même durée enregistrée par le Huawei Matebook X Pro, qui dispose d’un écran en plus haute définition (3000 x 2000 pixels).

Il faut dire que la puce Intel Core i7-10510U du PC portable Huawei consomme jusqu’à trois fois moins d’énergie (TDP de 15 watts) que le Ryzen 5 4600H (TDP de 45 watts). La puce d’AMD perd sur l’autonomie ce qu’elle apporte en termes de performances…

En revanche, le chargeur fourni permet de redonner une deuxième jeunesse à la batterie. En effet, son niveau de charge passe de 5 % à 84 % en une heure, ce qui est – pour le coup – une bonne performance.

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2020 par marque