Accueil » Test » Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Avec sa puce Intel de 10ème génération, le dernier HP Spectre x360 en date est un ultrabook complet et efficace à tous les niveaux. Petit, séduisant et performant. Que demander de plus?

Image 2 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé
9/10

HP Spectre x360 13-aw0009nf

1499,00€ > Boulanger
On aime
  • Ecran tactile pivotant sur 360 degrés
  • Format très compact
  • Design original
  • Webcam IR et lecteur d'empreintes digitales
  • Grande autonomie
On n’aime pas
  • Performances 3D
  • Prix élevé
Verdict :

Le Spectre x360 est ultrabook compact, équipé de composants performants et de tout l’équipement indispensable pour travailler dans d’excellentes conditions. Et il se transforme en tablette en moins qu’il faut pour le dire. Comme la plupart du temps avec ce type de configuration, sa seule véritable faiblesse réside dans ses faibles performances graphiques en 3D, peu voire pas du tout adaptées aux jeux.

plus
Processeur Intel Core i7-1065G7 (quatre cœurs à 1,3/3,9 GHz)
Carte graphique Intel Iris Plus
Mémoire 8 Go DDR4-3200 (dual channel)
Stockage SSD 512 Go (Samsung)
Ecran 13,3 pouces IPS Full HD tactile
Batterie 60 Wh
Réseau Wi-Fi 6, Bluetooth 5.0
Connectique 2 USB 3.1 C, 1 USB 3.1 A, microSD, casque
Dimensions 30,6 x 19,45 x 1,69 cm
Poids 1,3 Kg

Depuis plusieurs années, HP fait évoluer son ultraportable appelé Spectre. Le modèle que nous avons testé se distingue par sa faculté à se transformer en tablette, afin de faciliter l’utilisation de la machine dans certaines circonstances.

Le Spectre x360 fait face à une concurrence assez rude, représentée par d’autres configurations hyper compactes, au format 13,3 ou 14 pouces, comme le Dell XPS 13, l’Asus Zenbook, le Microsoft Surface Laptop, l’Acer Swift 7, voire même le Huawei Matebook D. Contrairement aux autres modèles cités, résolument haut de gamme (et donc vendus à plus de 1 000 €), le Matebook D a pour lui l’avantage du prix (699 €).

Image 3 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Toutefois, comme nous allons le voir, la configuration ne manque pas d’atouts pour séduire : un design original, son écran tactile pivotant sur 360 degrés, des options de sécurité efficaces, de hautes performances et une excellente autonomie. Passage en revue.

Un design luxueux

Le Spectre x360 arbore un boîtier en aluminium, de couleur « bleu Poseidon », avec des contours et des charnières d’écran métalliques. Le tout procure à l’ordinateur portable un style véritablement original et séduisant (ou pas selon les goûts certes !).

Image 4 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Le clavier occupe bien toute la largeur du châssis et le pavé tactile dispose d’un cerclage métallique, qui permet de bien repérer sa position (ce qui peut s’avérer pratique lorsqu’on utilise l’ultrabook dans la pénombre).

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2020 par marque

Image 5 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Le confort d’utilisation est au rendez-vous. Ainsi, l’index glisse parfaitement à la surface du pavé tactile alors que les touches offrent une frappe rapide et précise, sans surprise (la plupart des touches utilisées régulièrement sont à une place « normale »). D’autre part, les mains reposent de part et d’autre du pavé tactile, ce qui minimise tout risque d’appuyer dessus par erreur.

Image 6 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Les touches du clavier sont rétroéclairées, avec deux niveaux d’intensité. Elles s’éteignent automatiquement après 30 secondes d’inactivité et se rallument d’une pression sur le pavé tactile ou sur une touche.

HP s’est autorisé une petite fantaisie en matière de design. En effet, les angles arrières de l’écran et du clavier sont biseautés et le constructeur a exploité cette forme atypique pour y implanter l’interrupteur marche/arrêt d’un côté et un port USB C de l’autre.

Image 7 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé
Image 8 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Au total, la connectique comprend deux ports USB 3.1 de type C (de deuxième génération et compatibles Thunderbolt 3), ainsi qu’un port USB 3.1 de type A. Et pour intégrer ce dernier, malgré la finesse du Spectre, la bordure inférieure du PC s’ouvre à cet endroit, un peu à la façon d’une mâchoire, lorsqu’on insère une clé USB ou un périphérique.

Un lecteur de cartes mémoire microSD et une prise casque/micro complètent le tout.

Image 9 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Compte tenu de son statut d’ultrabook, le Spectre x360 affiche un format hyper compact. Il ne mesure que 30,6 x 19,45 x 1,69 cm (donc quasiment identique aux dimensions du Dell XPS 13). Et son poids n’est que de 1,3 Kg, soit environ 100 grammes de plus que le Dell XPS 13 que nous avons testé l’année dernière, qui n’était pas équipé d’un écran tactile pivotant.

Webcam IR et lecteur d’empreintes digitales : double système de sécurité

L’ordinateur portable est doté d’un lecteur d’empreintes digitales, placé en bas à droite du clavier. Il autorise une reconnaissance très rapide et infaillible de l’index, lorsque l’écran d’accueil de Windows 10 apparaît.

Image 10 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Une Webcam HD 720p infra rouge, placée en haut de l’écran, peut aussi être configurée dans les options de sécurité de Windows 10. En effet, elle est compatible avec Windows Hello afin de pouvoir être utilisée à la place du lecteur d’empreintes digitales, pour déverrouiller l’accès à Windows sur simple reconnaissance du visage. L’opération est quasi instantanée.

Original et pratique, un commutateur mécanique, placé sur le côté droit de l’ultrabook, permet de désactiver très facilement la Webcam, afin d’assurer une confidentialité maximale. Une touche du clavier permet également de désactiver le micro.

Image 11 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Enfin, dernier chipset Intel oblige, les transmissions sans fil se font à l’aide de la plus récente des technologies Wi-Fi, 802.11 ax ou Wi-Fi 6 (complétée par le Bluetooth 5).

Un écran tactile pivotant qui offre plein de possibilités

Comme son nom l’indique, le HP Spectre x360 possède un écran de 13,3 pouces tactile, pouvant pivoter sur 360 degrés. Cela permet d’utiliser l’ordinateur selon plusieurs configurations : en mode tablette, en mode tente ou en mode chevalet, pour regarder un film ou surfer sur le web avec l’index. Sa dalle IPS supporte une définition Full HD (1 920 x 1 080 pixels) et délivre une bonne qualité d’affichage, avec un bon niveau de luminosité.

Image 12 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Bon point, les bordures de l’écran sont très fines : 5 mm sur les côtés et 7 mm en haut, malgré la présence de la Webcam. Le bord inférieur de l’écran mesure quant à lui 12 mm.

Image 13 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

L’écran du Spectre x360 offre donc quasiment le même taux d’occupation de la façade que celui du Dell XPS 13 de 2019 (le modèle 2020 dispose d’une bordure inférieure légèrement moins épaisse encore que le Spectre !). D’autre part, une plaque de verre Corning Gorilla NBT se charge de protéger l’écran d’éventuels chocs.

Image 14 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Enfin, précisons que l’écran n’est pas totalement anti-reflet. En effet, on constate parfois que l’environnement se reflète à l’écran, lorsque l’image affichée est très sombre ou lorsqu’on la regarde de biais. Toutefois, le phénomène demeure nettement moins prononcé qu’avec une dalle brillante lorsqu’on regarde l’image de face.

Image 15 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

De bonnes performances, sauf en 3D

La dernière version du HP Spectre x360 embarque bien sur le processeur Core i7 de dixième génération (i7-1065G7), lancé en fin d’année dernière par Intel. Ce modèle intègre quatre cœurs cadencés à 1,3/3,9 GHz. Complété par 8 Go de mémoire DDR4 (double canal à 3200 MHz) et un SSD de 512 Go (Samsung), il assure un bon niveau de performances général.

Image 16 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Ainsi, avec le bench PC Mark 10, la configuration obtient un indice de 4467, soit 15 % de mieux que le Huawei Matebook D, que nous avons testé il y a quelques semaines (AMD Ryzen 5 3500U + Radeon Vega 8), qui avait obtenu un score de 3876.

La puce graphique Intel Iris Plus, quant à elle, ne fait pas de miracle avec les jeux. Et même si le bench 3D Mark autorise l’exécution du mode TimeSpy (à la différence de la puce AMD Radeon Vega 8, cantonnée au mode Night Raid, moins exigeant), on constate que les animations 3D sont saccadées. Le score délivré est logiquement très faible : seulement 919. C’est deux fois moins que celui obtenu par une machine dotée d’un processeur graphique GeForce GTX 1050 : environ 1 800.

Image 17 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Avec le test Night Raid, le Spectre x360 obtient un score de 9 713, ce qui est 6% de mieux que Huawei Matebook D 2020 et sa puce AMD Radeon Vega 8, qui obtiennent un indice de 9 165.

Les piètres performances en 3D de l’Iris Plus sont confirmées en pratique avec certains jeux, comme Far Cry 5. Si ce dernier ajuste automatiquement le niveau graphique en mode Elevé, il est quelque peu optimiste, car le nombre d’images moyen par seconde n’est alors que de 13 ! Celui-ci passe à 15 en mode Normal et à 18 ips en mode Faible. Avec Tom’s Clancy The Division, on atteint 21.3 ips en moyenne, avec un faible niveau de détail. Pas de quoi se relever la nuit…

En revanche, l’ultrabook se comporte bien mieux lorsqu’il s’agit de regarder des vidéos, en particulier grâce à ses deux haut-parleurs signés Bang & Olufsen. Bien que placés sous la machine, ils assurent une bonne qualité dans l’ensemble. D’autant plus que le panneau de contrôle est complet et permet à chacun de trouver le rendu audio le plus agréable.

Image 18 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Un autre utilitaire, appelé HP Command Center permet d’ajuster le profil thermique qu’on désire exploiter (hautes performances, modes Confort ou Silence) et de définir des priorités en termes de transferts sans fil (bande passante plus ou moins élevée selon les applications).

Image 19 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Une autonomie dans la moyenne des ultrabook

Enfin, le Spectre x360 est équipé d’une batterie de 60 Wh. Le bloc d’alimentation USB C qui permet de la recharger est de petite taille et ne pèse que 206 grammes).

Image 20 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

L’autonomie mesurée à l’aide du bench en ligne Basemark Web 3.0 est de 3 heures et 20 minutes. C’est 20 à 30 minutes de moins que les précédents ultrabooks que nous avons testés (Acer Swift 7, Asus Zenbook UX434, Dell XPS 13), mais c’est aussi la seule configuration dotée d’un écran tactile…

Comme toujours, les tests pratiques sont meilleurs. Ainsi, en regardant une vidéo sur Youtube (avec une connexion Wi-Fi donc), et avec la luminosité ajustée à 70% et le son à 75 %, la batterie perd 31% de charge après 2 heures et 50 minutes. On peut donc estimer à environ 9 heures l’autonomie totale dans ce cas de figure.

Image 21 : Test HP Spectre x360 2020 : un PC portable compact, fin et racé

Lorsque le fichier est stocké localement, la lecture d’une vidéo de 2 h 30 min fait passer le niveau de la batterie de 100 % à 79 %. Il faut donc compter légèrement moins de 12 heures avant que celle-ci soit totalement déchargée.

Ensuite, comme annoncé par HP, la recharge est rapide puisqu’il faut environ 37 minutes pour retrouver 50 % de charge (le constructeur annonce 30 minutes !).