Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !

Avec son écran OLED au format 14 pouces, ce PC portable gamer est facilement transportable. De plus, la configuration intègre des composants performants, à l’image du processeur Core Ultra 9 et du GPU Nvidia RTX 4070. Le tout est placé dans un châssis plutôt séduisant, avec – en particulier – un étonnant clavier RGB.

Sommaire
Image 1 : Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !
8/10
HP Omen Transcend 14
  • Design séduisant
  • Dalle OLED lumineuse
  • Etonnant clavier RGB sur 4 zones
  • Connecteurs HDMI et USB C arrières
  • Webcam compatible Windows Hello
  • Recharge USB C rapide
  • Autonomie limitée
  • Puissance limitée du GPU
  • Pas de lecteur d'empreintes digitales

Le constructeur HP propose deux gammes de PC portables destinés aux joueurs :

  • Les configurations de la famille Victus sont performantes, avec un design épuré. Elles s’adressent aux utilisateurs qui ne veulent pas dépenser trop d’argent pour jouer.
  • Les PC de la famille Omen disposent d’un équipement plus sophistiqué, et sont donc un peu moins abordables.

Le Omen Transcend 14 qui est l’objet de ce test a l’avantage – sur le papier – d’allier de hautes performances et un format compact. Voyons comment il se comporte en situation.

A lire aussi > Meilleurs PC portables gamer : quel modèle acheter en 2024 ?

Quelles sont les caractéristiques techniques du HP Omen Transcend 14 ?

Les principaux points forts de ce PC portable gamer HP résident dans son affichage de qualité, ses performances de premier ordre, grâce à un CPU et un GPU performants, ainsi qu’un format compact, qui permet de l’utiliser facilement lorsqu’on se déplace, dans le train ou l’avion par exemple. Sans oublier un clavier RGB au design très original.

  • Processeur : Intel Core Ultra 9 185H
  • Processeur graphique : Nvidia GeForce RTX 4070
  • Mémoire : 32 Go, LPDDR5 7467 MHz
  • Stockage : 1 To, PCIe MVMe
  • Ecran : 14 pouces, OLED, 16:10, QHD+ (2880 x 1800 pixels), 120 Hz
  • Webcam : 1080p, IR (compatible Windows Hello)
  • Connectivité : 2 USB C (dont un compatible Thunderbolt 4), 2 USB A 3.2, HDMI 2.1, jack audio
  • Batterie : 71 Wh
  • Chargeur : USB C 140 W
  • Poids : 1,63 kg

A lire aussi > Test Lenovo Legion Pro 5i Gen 9 : un PC portable gamer performant avec un excellent écran

Quel est le prix du HP Omen Transcend 14 ?

Le PC gamer est propose en trois versions sur le site du constructeur. Leur prix varie entre 2200 € (Core Ultra 7 155H, 16 Go de mémoire et RTX 4060) et 2699 €, pour le modèle que nous avons testé (Core Ultra 9 185H, 32 Go de mémoire et RTX 4070).

Un modèle intermédiaire avec un Core Ultra 9 185H, 32 Go de mémoire et un GPU GeForce RTX 4060, est aussi disponible pour 2499 €. En temps normal, il est toutefois plus intéressant d’acheter ce dernier chez Boulanger, où il n’est proposé qu’à 1999 €.

Or, en ce moment, les différentes versions du HP Omen Transcend sont proposées avec une forte réduction sur le site du constructeur. Ainsi, le premier modèle n’est plus proposé qu’à 1499 €, alors que le modèle haut de gamme peut être acheté pour seulement 2099 € !

Bon point, l’Omen Transcend 14 est accompagné du casque audio gamer HyperX Cloud III (d’une valeur de 119 €), qui fonctionne en Bluetooth. C’est intéressant si on possède un casque vieillissant (ou filaire).

A lire aussi > Meilleurs PC portables : quel modèle acheter en 2024 ?

Un étonnant clavier RGB !

Disponible en noir, très conventionnel, ou – plus original – en blanc, le PC portable Omen Transcend 14 arbore un design séduisant. Un des avantages du modèle blanc, que nous avons testé, réside dans le fait que les empreintes digitales visibles sont totalement invisibles sur son boîtier.

Ce dernier, tout en rondeurs, possède cette protubérance, derrière le clavier qui n’est pas sans rappeler l’apparence des PC portables gamer de Dell, comme l’Alienware x16. Conséquence : la largeur du PC portable – de 23,5 cm – s’avère un peu plus élevée que celle d’un de ses concurrents, l’Asus Zephyrus G14 2024 (environ 22 cm). L’Omen est également un peu plus épais (1,8 cm contre 1,63 cm pour le PC portable d’Asus).

Bon point, le poids de la configuration est contenu, puisqu’il n’est que légèrement supérieur à 1,6 kg. On note toutefois que l’Asus Zephyrus G14, au même format 14 pouces, s’avère encore plus léger (1,5 kg).

La connectique est répartie sur les trois côtés du PC portable. Ainsi, sur la tranche gauche, figure un port USB C (compatible Thunderbolt 4) et la prise casque / micro, alors que deux ports USB A sont placés de l’autre côté. Le tout est complété, à l’arrière du boîtier, par la sortie vidéo HDMI 2.1 et un second port USB C.

A lire aussi > Test Asus ROG Zephyrus G14 2024 : un PC portable gamer compact, léger, séduisant et très performant

C’est ce dernier qu’il faut privilégier lorsqu’on désire recharger la batterie de l’Omen Transcend 14, car les performances de la configurations sont alors optimales, ce qui n’est pas le cas si on utilise le port USB C placé sur le côté (voir section sur les performances).

Lorsqu’on se trouve chez soi, ces deux ports arrières permettent d’utiliser le PC portable avec un grand moniteur, pour répliquer ou agrandir la surface d’affichage, et de recharger la batterie, alors que les trois autres ports USB restent disponibles et facilement accessibles, pour connecter divers périphériques. Et, pour les transferts de données sans fil, le PC portable est compatible Wi-Fi 7 et Bluetooth 5.4.

D’autre part, l’Omen Transcend 14 se distingue principalement de tous ses concurrents par son clavier RGB au look très atypique. En effet, les couleurs s’échappent des touches translucides avec une grande intensité. De coup, le clavier ressemble un peu à un jouet doté de touches fluorescentes. Toutefois, il faut reconnaître que l’effet visuel peut séduire, et que – c’est le plus important finalement – la lisibilité des touches est assurée en toutes circonstances. De plus, celles-ci autorisent une frappe rapide et précise.

La gestion du rétro éclairage RGB des touches s’effectue sur quatre zones. Différentes animations sont prédéfinies dans l’application HP Omen Gaming Hub. Bref, pour ceux qui apprécient ces couleurs chatoyantes, l’Omen Transcend 14 dispose d’un avantage certain sur le Zephyrus G14 d’Asus, dont le clavier n’est rétro éclairé qu’en blanc.

Pour assurer la sécurité du PC portable, en l’absence d’un lecteur d’empreintes digitales, il faut s’en remettre à la Webcam 1080p infra rouge, et donc compatible avec la technologie Windows Hello de Windows (déverrouillage du PC par reconnaissance du visage de l’utilisateur). Et on note que le constructeur n’a pas jugé utile d’intégrer un panneau physique de confidentialité, qui se serait placé devant le capteur vidéo, afin d’empêcher toute tentative d’espionnage.

Enfin, les haut-parleurs intégrés au châssis du Omen Transcend 14 s’avèrent d’assez bonne qualité dans l’ensemble. Mais, il sera toujours préférable d’utiliser le casque HyperX Cloud III fourni avec la configuration, pour bénéficier d’une meilleure spatialisation et d’une qualité nettement plus satisfaisante.

HP Omen Transcend 14 (RTX 4060)
Image 10 : Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !
  • Boulanger
    1999€
HP Omen Transcend 14 (RTX 4070)
Image 11 : Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !
  • HP
    2099€

Des performances GPU en retrait

Comme nous l’avons indiqué au début de ce test, le Omen Transcend 14 que nous avons reçu est le modèle haut de gamme, qui exploite le processeur Core Ultra 9 185H d’Intel, associé à 32 Go de mémoire et à un SSD de 1 To.

Rappelons que cette puce intègre à 16 cœurs :

  • 6 cœurs performants (3,9 / 5,1 GHz)
  • 8 cœurs efficaces (1,9 / 3,8 GHz)
  • 2 cœurs à faible consommation électrique (2,5 GHz)

Si ce processeur offre de hautes performances, il demeure néanmoins moins véloce que le Core i9-14900HX, avec ses 24 cœurs / 32 threads cadencés à 5,8 GHz (pour les 8 cœurs les plus rapides).

Toutefois, en termes de calculs purs, dans le cadre de l’utilisation de certaines applications de montage vidéo ou de création graphique par exemple, la puce s’avère efficace. Elle obtient des indices Cinebench R20 de 6923 (multi cœur) et 710 (mono cœur), supérieurs aux scores obtenus par le Core Ultra 7 155H qui figurait dans les Acer Swift Go 14 2024 et Asus Zenbook 14 OLED UX3405 (deux ultrabooks dédiés à la bureautique et au multimédia que nous avons testé en décembre dernier), ce qui est parfaitement normal.

Image 14 : Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !

Et si le Core Ultra 9 185H intègre un iGPU Intel Arc, les joueurs préfèreront s’appuyer sur les performances du processeur graphique Nvidia GeForce RTX 4070 présent au sein du PC portable HP.

Quoi que, dans certains cas, il est possible – via l’application Omen Gaming Hub – de désactiver la gestion hybride de l’affichage (iGPU ARC ou GPU Nvidia GeForce RTX 4070 selon l’application en cours d’utilisation), pour ne garder actif que l’iGPU d’Intel. Le but étant de minimiser la consommation électrique pour maximiser l’autonomie de la configuration. D’ailleurs, lorsque cette option est activée, on note que la fréquence de rafraichissement minimale de l’écran passe à 48 Hz, ce qui suffit pour de nombreuses tâches basiques, bureautiques ou multimédia, comme la lecture d’un film en streaming ou l’écoute de musique.

Image 15 : Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !
Image 16 : Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !

Ce qui déroute et déçoit quelque peu, c’est de constater que la puce de Nvidia est un peu trop bridée pour offrir des performances optimales. En effet, son TGP n’est que de 60 W, ce qui est peu ! En comparaison, la puce graphique GeForce RTX 4070 de l’Asus Zephyrus G14 2024 a un TGP de 90 W. Du coup, les performances de ce dernier sont meilleures, avec des scores 3D Mark Time Spy / Time Spy Extreme de 11491 / 5432, contre “seulement” 8888 / 4130 pour l’Omen. Les performances en 3D du PC portable Asus sont donc environ 30 % supérieures à celles de l’Omen Transcend 14, ce qui est tout de même problématique. Sauf si l’autonomie de l’Omen s’avère bien plus élevée (spoiler alert : ce n’est pas le cas !).

D’ailleurs, on remarque que le Dell XPS 16 que nous avons testé il y a quelques mois, et qui intégrait lui aussi le GPU GeForce RTX 4070 (avec le processeur Intel Core Ultra 7 155H), avait le même TDP et offrait donc quasiment les mêmes performances. Or, il s’agit d’un ultrabook pas vraiment conçu comme un PC gamer à la base. Un autre ultrabook haut de gamme, le Samsung Galaxy Book4 Ultra, doté des mêmes composants que l’Omen Transcend 14, mais avec un TDP de 80 W, a obtenu lors de notre test, en avril dernier, de bien meilleurs résultats 3D Mark : 4837 / 10200. C’est assez étonnant pour un ultrabook qui, comme le Dell XPS 16, n’a pas été conçu pour jouer. Enfin, le recordman en la matière est un autre PC gamer : le Dell Alienware m16, qui – avec sa puce RTX 4070 – a obtenu des scores de 5857 / 12442.

Au final, si les performances de la configuration permettent de jouer dans d’excellentes conditions, certains pourront regretter une fluidité d’affichage légèrement moins bonne que sur d’autres machines, dotées du même GPU. Le constructeur devrait savoir que la perte de quelques images par seconde est un sujet très sensible pour les joueurs !

A lire aussi > Test Alienware m16 R2 : ce PC portable gamer de milieu de gamme séduit par ses performances et sa compacité

Un écran bien adapté, qui n’en fait pas trop

Comme son nom l’indique, le HP Omen Transcend 14 est équipé d’un écran de 14 pouces de diagonale. Celui-ci exploite une dalle OLED, brillante comme très souvent. Du coup, des reflets sont visibles dans les zones sombres de l’image, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous. Et si cela n’est pas vraiment gênant lorsqu’on joue, cela peut le devenir lorsqu’on désire regarder un film ou une série.

L’écran est au format 16:10 et affiche des images en mode QHD+, soit 2880 x 1800 pixels. La fréquence maximale supportée est de 120 Hz, ce qui est suffisant pour cette configuration. En effet, compte tenu des performances de la puce graphique, il serait inutile de proposer un écran pouvant fonctionner à 240 Hz.

Selon les situations, il est possible d’activer différentes fréquence d’affichage. En effet, Windows propose les modes 48 Hz, 60 Hz ou 120 Hz. On peut même sélectionner un mode Dynamique, qui se placera automatiquement l’affichage en 60 Hz ou en 120 Hz, selon l’application en cours.

En revanche, la configuration ne prévoit rien pour éviter les phénomènes de déchirement d’image, puisque la compatibilité avec les technologies Nvidia G-Sync ou AMD Freesync n’est pas assurée.

Enfin, en ce qui concerne les performances de l’écran, le constructeur annonce une luminosité maximale de 400 nits en SDR et de 500 nits en mode HDR. Nous avons bien sur vérifié cela, à l’aide de notre sonde Calibrite Disply Pro HL. Et force est de constater que ces valeurs sont (presque) confirmées.

Ainsi, en mode SDR, nous avons mesuré une luminosité maximale de 412 nits, avec une colorimétrie neutre (température moyenne des couleurs de 6478 K) et un Delta E moyen de 4,6. Ce dernier indique que la fidélité des couleurs n’est pas vraiment respectée (il faudrait pour cela que le Delta E moyen soit inférieur à 3).

En revanche, le mode HDR frôle la perfection ! En effet, la luminosité progresse un peu, pour atteindre 454 nits. Et si ce résultat s’avère légèrement inférieur à la promesse du constructeur, il demeure tout de même très satisfaisant, car rares sont les écrans OLED à faire mieux (celui de l’Acer Swift Go 2024 est monté à 528 nits). L’écran OLED de l’Asus Zephyrus G14 2024 fait, quant à lui, à peine mieux que celui du PC portable HP (467 nits).

D’autre part, la colorimétrie devient parfaitement neutre, avec une température moyenne des couleurs qui passe à 6515 K. Le tout avec des couleurs parfaitement fidèles aux teintes théoriques optimales, puisque le Delta E moyen n’est que 0,9.

Une autonomie très moyenne

Le HP Omen Transcend 14 est doté d’une batterie de capacité plutôt modeste pour un PC gamer : seulement 71 Wh (celle du Zephyrus G14 2024 d’Asus a une capacité à peine supérieure, de 73 Wh). Cela explique vraisemblablement les modestes performances de la configuration en termes d’autonomie.

En effet, avec une luminosité de l’écran ajustée à 200 nits, le test d’autonomie Modern Office de l’application PC Mark n’a fonctionné que pendant 6 heures et 21 minutes. Pourtant, le PC portable était placé en mode Equilibré, avec une gestion Hybride de la vidéo, en mode 60 Hz et avec le rétro éclairage du clavier désactivé.

Ce résultat est inférieur à celui observé avec l’Asus Zephyrus G14 2024 (légèrement plus de 8 heures). Il est également sans commune mesure avec les autonomies constatées sur les ultrabook haut de gamme de Dell et de Samsung (12 à 13 heures !).

L’autonomie en streaming vidéo, elle aussi, s’avère très moyenne. En effet, malgré un fonctionnement en mode Eco, en n’activant que l’iGPU et avec une fréquence de 48 Hz, le niveau de la batterie a baissé de 50 % après 4 heures de lecture vidéo en Wi-Fi. Le calcul est donc vite fait : on peut espérer – au mieux – une autonomie en streaming vidéo d’environ 8 heures. Encore une fois, on est très loin des autonomies mesurées sur les ultrabook haut de gamme. Le HP Omen Transcend 14 fait en revanche un peu mieux que le PC 14 pouces d’Asus dans ce domaine (7 heures).

On peut en revanche se réjouir du fait que le chargeur USB C fourni avec la configuration, d’une puissance de 140 W, permette de recharger la batterie rapidement. En effet, celle-ci retrouve 52 % de sa charge initiale en 30 minutes, puis 83 % au bout d’une heure.

Notre verdict

Image 1 : Test HP Omen Transcend 14 : un petit PC portable gamer, pas aussi costaud que prévu !
8/10

HP Omen Transcend 14

On aime
  • Design séduisant
  • Dalle OLED lumineuse
  • Etonnant clavier RGB sur 4 zones
  • Connecteurs HDMI et USB C arrières
  • Webcam compatible Windows Hello
  • Recharge USB C rapide
On n’aime pas
  • Autonomie limitée
  • Puissance limitée du GPU
  • Pas de lecteur d'empreintes digitales
Verdict :

En définitive, le HP Omen Transcend 14 est un PC portable gamer compact, qui se distingue principalement par son clavier RGB original. Son processeur haut de gamme est performant, tout comme son GPU. Ce dernier n’est toutefois pas en mesure d’exprimer son plein potentiel, en raison d’un TDP un peu trop limité, vraisemblablement pour que le PC portable offre une meilleure autonomie. Seul souci, ce n’est pas vraiment le cas…

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !