Accueil » Test » Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l’iPhone 13 Pro ?

Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l’iPhone 13 Pro ?

Visuellement, on pourrait confondre l’iPhone 14 Pro et l’iPhone 13 Pro. Les différences sont-elles suffisantes pour sauter le pas vers cette nouvelle génération ?

Image 2 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
8/10

Apple iPhone 14 Pro

On aime
  • Ecran parfaitement calibré
  • Dynamic Island qui rend l'encoche cool
  • Les performances qui dépassent les espérances
  • Une autonomie améliorée
  • La photo qui gagne en précision (et son mode ProRAW 48 Mpx)
  • La fréquence de rafraîchissement qui oscille de 1 à 120 Hz
  • Une bordure légèrement réduite
On n’aime pas
  • Un tarif qui explose littéralement
  • Un design qui commence à dater
  • La pilule de capteurs gênante en vidéo plein écran
  • Une partie photo perfectible de nuit
  • Une charge trop lente face à la concurrence
Verdict :

L’iPhone 14 Pro ne bouscule pas les habitudes. On retrouve un design qui commence à dater bien qu’il soit légèrement remanié avec des bordures plus fines. La petite nouveauté, c’est Dynamic Island, cet îlot qui vient remplacer l’encoche des iPhone d’avant. Une bonne idée qui dynamise cette zone, mais qui a aussi son revers : c’est un trou noir bien avancé sur l’écran. Il faudra d’ailleurs voir si les développeurs s’en emparent pour y apporter leur contribution. Mais là où l’on reconnaît Apple, c’est sur l’amélioration de tous les autres points. Performances, autonomie, écran, tout est irréprochable. Seule la photo, polyvalente, pourrait être discutée. Comme chaque année, on tient un smartphone haut de gamme à acheter les yeux fermés. Enfin, pas totalement… Apple ayant fait exploser ses tarifs sur cette nouvelle génération, difficile de ne pas critiquer cette hausse massive qui en freinera plus d’un.

L’iPhone 14 Pro représente la quintessence de ce que propose Apple en matière de téléphonie mobile. Si vous souhaitez une expérience XXL, il existe la version Pro Max de cet iPhone.

De dos, l’iPhone 14 Pro ressemble à s’y méprendre à l’iPhone 13 Pro. Pour autant, de nombreuses améliorations ont été effectuées à l’intérieur de ce smartphone. Si la robe ne change que peu, sans doute est-il intéressant de se pencher plus avant sur les détails de ses caractéristiques, notamment en photo, partie largement revue sur cette génération.

Ayant un iPhone 13 Pro sous la main, nous avons ainsi pu comparer les deux modèles afin de vous aider à effectuer un choix éclairé.

A lire > quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2022 ?

Image 3 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
iPhone 14 Pro et iPhone 13 Pro ©Tom’s Guide

Prix et disponibilité

L’iPhone 14 Pro est disponible depuis le 16 septembre. Son prix a violemment augmenté comparé à l’iPhone 13 Pro lors de son lancement. On parle ici d’une différence allant de 170 € à 240 € en fonction du stockage choisi. C’est énorme et malgré toutes les qualités qu’il puisse avoir, la pilule est difficile à avaler.

  • iPhone 14 Pro 128 Go > 1329 €
  • iPhone 14 Pro 256 Go > 1459 €
  • iPhone 14 Pro 512 Go > 1719 €
  • iPhone 14 Pro 1 To > 1979 €

Si l’iPhone 13 demeure au catalogue officiel d’Apple, l’iPhone 13 Pro en est retiré. Néanmoins, il est toujours possible de l’acheter auprès de revendeurs, chez les opérateurs, en reconditionné ou encore en seconde main.

  • iPhone 13 Pro 128 Go > 1159 € chez Boulanger
  • iPhone 13 Pro 256 Go > 1279 € chez Boulanger
  • iPhone 13 Pro 512 Go > 1509 € chez Boulanger
  • iPhone 13 Pro 1 To > 1739 € chez Boulanger

Et si l’on se tourne vers le marché du reconditionné, les affaires sont encore meilleures pour l’iPhone 13 Pro.

  • iPhone 13 Pro 128 Go > 1000 € chez BackMarket
  • iPhone 13 Pro 256 Go > 1100 € chez BackMarket
  • iPhone 13 Pro 512 Go > 1250 € chez BackMarket
  • iPhone 13 Pro 1 To > 1435 € chez BackMarket

Trop récent, l’iPhone 14 Pro n’est pas encore disponible en reconditionné.

A lire > iPhone 14 Pro et iPhone 13 Pro : quelles différences ?

Un design similaire, des différences ténues

Apple continue sur sa lancée et ne révolutionne pas le design de son iPhone haut de gamme. L’iPhone 14 Pro conserve ainsi les tracés de l’iPhone 13 Pro. Si l’on regarde dans le détail, on s’aperçoit surtout que l’iPhone 14 Pro a pris de l’embonpoint sur presque toutes ses mensurations. Il est plus long, plus épais, plus lourd. En revanche, sa largeur demeure identique. Aussi la prise en main ne déroute pas l’utilisateur qui aurait eu la version précédente.

iPhone 13 ProiPhone 14 Pro
Hauteur146,7 mm147,5 mm
Largeur71,5 mm71,5 mm
Épaisseur7,65 mm7,85 mm
Poids203 g206 g
Dimensions et poids des iPhone 13 Pro et iPhone 14 Pro

Bien entendu, ce n’est pas un fossé qui sépare les deux smartphones. Les modifications sont minimes, de l’ordre d’un millimètre ou de trois grammes. Aussi, après deux semaines d’utilisation, nous pouvons assurer que la prise en main est toujours excellente et s’en trouve inchangée.

Image 4 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
Le bloc photo de l’iPhone 14 Pro est plus imposant que celui de l’iPhone 13 Pro ©Tom’s Guide

En revanche, c’est le bloc photo arrière qui n’est pas compris dans les données d’Apple. Lui aussi s’est épaissi. Sans coque l’effet culbuto du smartphone posé sur une table s’en fait d’autant plus ressentir.

De dos, on pourrait confondre les 13 Pro et 14 Pro. Il faut s’en approcher pour discerner cette différence au niveau des capteurs photo.

Image 5 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
Dynamic Island versus l’encoche de l’iPhone 13 Pro ©Tom’s Guide

À l’avant, on découvre la grande nouveauté de l’iPhone 14 Pro, une bande de capteurs aux bords arrondis qui remplace l’encoche connue depuis l’iPhone X. Exit le « notch », on a désormais une zone ovale qui déborde sur l’écran et qu’Apple utilise pour son Dynamic Island, nouvelle fonction amenée par iOS 16 dont on parle plus bas.

Image 6 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
L’iPhone 14 Pro conserve le port lightning ©Tom’s Guide

Côté connectique, on conserve la trappe carte SIM, contrairement aux modèles américains qui sont réduits à l’utilisation de l’eSIM uniquement. Et si Apple est passé à l’USB-C sur ses iPad, il conserve le lightning sur ses iPhone 14 Pro. Un câble USB-C vers Lighning est inclus. C’est d’ailleurs le seul accessoire fourni par Apple. Écouteurs et adaptateur secteur ne font plus partie du package.

Dynamic Island, ou quand Apple transforme une verrue en truc cool

Depuis l’iPhone X, on devait faire avec l’encoche, la fameuse bande noire qui rognait l’écran sur sa partie haute. Une verrue pour certains, mais une réelle nécessité afin d’embarquer les capteurs TrueDepth nécessaires à FaceID, notamment, et qui assurent la pleine sécurité du verrouillage de l’appareil et des paiements effectués sur ou avec l’iPhone.

Image 7 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
iPhone 14 Pro – Dynamic Island ©Tom’s Guide

Si cette encoche s’est rétrécie au fil des générations d’iPhone, Apple ne l’avait jamais vraiment remise en question, jusqu’à cette année. Avec l’iPhone 14 Pro, Apple n’a pas supprimé ses capteurs pour un unique capteur selfie comme on en rencontre souvent sur Android. Ne pas sacrifier la sécurité et dynamiser cet espace inutilisé.

Image 8 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
iPhone 14 Pro – Dynamic Island ©Tom’s Guide

Voilà comment est né Dynamic Island, un espace qui s’anime au gré des opérations exécutées sur l’iPhone. Spotify est en arrière-plan ? Il s’affiche autour de cet îlot. Idem pour Plans qui y indique la direction à suivre. De plus de petites animations classiques y sont déportées. On pense notamment à l’animation de FaceID, à celle de l’activation du vibreur ou même de la connexion d’AirPods au smartphone.

Bref, si l’encoche était gênante, elle devient cool avec l’iPhone 14 Pro et sa pilule dynamique.

Attention, tout n’est pas rose pour autant. Passée l’étape de la découverte, on découvre quelques limitations. Déjà, il faut que les développeurs s’approprient cette nouvelle zone pour y inclure des fonctions de leurs applications. Pour l’instant, le catalogue est limité.

Image 9 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
La nouvelle pilule de capteurs peut être gênante en plein écran ©Tom’s Guide

Mais ce qui nous a le plus dérangés, c’est l’encombrement de cette pilule lors du visionnage de vidéos en mode paysage. En plein écran, elle vient perturber l’affichage, l’image bougeant tout autour d’elle. Pire, on y perd toujours une grande partie de l’image et puisque la pilule est plus décalée du bord de l’écran que l’encoche, ça peut être des détails importants qu’on loupe sans s’en rendre compte. Côté vidéo, un poinçon comme sur le Find X5 Pro d’Oppo demeure bien moins intrusif.

L’écran parfaitement calibré est chez Apple

L’iPhone 14 Pro dispose d’une dalle Super Retina XDR OLED compatible HDR et True Tone (affichage adaptatif en fonction des conditions lumineuses extérieures). Autant de points déjà rencontrés sur les précédentes générations.

La diagonale évolue un peu. On gagne 0,06 pouces, passant de 6,06 à 6,12 pouces.

Image 10 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
Apple a affiné la bordure de l’iPhone 14 Pro ©Tom’s Guide

La fréquence de rafraîchissement est également améliorée. Si à son maximum le ProMotion monte toujours à 120 Hz, il module désormais la fréquence de rafraîchissement à partir de 1 Hz. Avec cette capacité de n’afficher qu’une image par seconde (1 Hz), Apple se permet de déployer l’Always On Display. Déjà présente sur Android depuis des années, cette option permet de garder l’écran allumé en permanence sans gréver l’autonomie. Un atout qui serait trop énergivore pour l’iPhone 13 Pro, sa fréquence de rafraîchissement la plus basse n’étant que de 10 Hz.

Pourtant, et ce n’est pas indiqué sur sa fiche technique, Apple a effectué une petite modification. Les bords noirs qui entourent l’affichage utilisable ont été réduits. On regrettait qu’elles soient encore trop imposantes sur l’iPhone 13 Pro, comparé à la concurrence Android. Force est de constater que la tendance est à l’amélioration chez Apple.

De 2,5 mm, on passe à 2 mm. Un gain léger, mais qui – additionné au gain de 30% d’espace induit par l’îlot dynamique – permet d’accroître la définition qui passe de 2532 x 1170 pixels à 2566 x 1179 pixels.

Image 11 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
L’écran de l’iPhone 14 Pro est parfaitement calibré ©Tom’s Guide

En revanche, Android bat toujours Apple à plate couture sur les possibilités de personnalisation. Sur iOS, impossible de changer la définition ou la colorimétrie. Seul point modifiable : la fréquence de rafraîchissement. Elle peut être bloquée sur 60 Hz, mais via un sous-menu du menu Accessibilité.

Comme à notre habitude, nous avons soumis la dalle de l’iPhone 14 Pro aux mesures de notre sonde de mesure X-Rite i1 Display Pro PLUS. Et nous en avons profité pour refaire toutes nos mesures sur les iPhone 13 Pro et iPhone 12 Pro que nous avions sous la main. De quoi mettre à plat les valeurs et avoir une photo à instant T de l’évolution de l’affichage de l’iPhone depuis trois ans.

Et force est de constater qu’Apple tient son cap. Les données relevées tiennent dans un mouchoir de poche. Seule la luminosité maximale a subi une amélioration entre l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 13 Pro. Les autres paramètres sont très serrés.

iPhone 12 ProiPhone 13 ProiPhone 14 Pro
Luminosité max. manuelle835 nits859 nits849 nits
Luminosité max. auto850 nits1061 nits1056 nits
Température des couleurs6462K6417K6528K
DeltaE moyen1,110,9
Contraste000
Mesures des écrans des iPhone 12 Pro, 13 Pro et 14 Pro

Apple ayant la main sur la luminosité maximale, impossible de la pousser à son maximum manuellement. Nous avons triché en dirigeant le flash d’un autre smartphone sur son capteur de luminosité. Là, les compteurs s’affolent pour atteindre 1056 nits. On est bien au-dessus des 1000 nits annoncés par Apple. Tout comme l’iPhone 13 Pro, l’iPhone 14 Pro peut sans aucun problème être utilisé en extérieur par beau temps.

La température des couleurs est également excellente. Avec 6528K mesurés, on est tout proche des 6500K ciblés, représentant la température de la lumière du jour. En pratique, cela signifie que – sans TrueTone – le blanc est bien blanc et ne tire ni vers le jaune ni vers le bleu.

Côté colorimétrie aussi on confine à la perfection. 0,9, c’est la valeur la plus basse relevée sur les trois iPhone de notre banc de test. Rappelons qu’en dessous d’un DeltaE moyen de 3, l’oeil humain est trompé et que les différences chromatiques ne sont plus perçues. À 0,9, l’iPhone 14 Pro est un modèle du genre, affichant un grand respect des couleurs. Idéal pour faire son shopping en ligne.

Les meilleures performances mobiles de 2022

Les iPhone 14 Pro et Pro Max sont les seuls de 2022 à profiter de la dernière puce d’Apple. En sont ainsi privés les iPhone 14. L’Apple A16 Bionic est ici couplée à 6 Go de mémoire vive. Sa finesse de gravure a été améliorée à 4 mm contre 5 mm pour l’A15 Bionic qui équipe les iPhone 14, 14 Plus et toute la gamme des iPhone 13. Six coeurs composent l’A16 Bionic, dont deux qualifiées de « plus rapides sur mobile » par Apple. Les quatre autres

Nous avons fait tourné les benchmarks Antutu et 3D Mark Wild Life (en unlimited mode) sur l’iPhone 14 Pro et l’iPhone 13 Pro. Tous deux étaient en iOS 16.0.2, dernière version à jour du système mobile d’Apple.

iPhone 13 ProiPhone 14 ProOppo Find X5 Pro
Antutu8483151002362816558
3DMark Wild Life Extreme (unlimited)265030972549
Vitesse de lecture/écriture du stockage5822862958NC
Benchmarks des iPhone 13 Pro, 14 Pro et de l’Oppo Find X5 Pro

La différence de performances théorique est notable. Nous relevons un gain de puissance brute compris entre 17% et 18%. L’A16 Bionic tient bien ses promesses. Il est le SoC (puce tout-en-un) le plus puissant du marché. On en veut pour preuve nos tests que nous avons effectués sur un Find X5 Pro équipé du Snapdragon 8 Gen 1, fleuron de Qualcomm en 2022. Que ce soit sous 3DMark ou Antutu, ses scores sont même en deçà de ceux de l’iPhone 13 pourtant sorti six mois plus tôt.

Image 12 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
Scores de l’iPhone 14 Pro sur Antutu et 3DMark ©Tom’s Guide

L’Apple A16 Bionic répond à tous les usages, même les plus exigeants. En jeu également il sait répondre présent. On peut ainsi aisément lancer Genshin Impact en poussant ses options graphiques sans crainte pour le framerate.

Image 13 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
Scores de l’iPhone 13 Pro sur Antutu et 3DMark ©Tom’s Guide

Mais au-delà de tout, c’est l’écosystème Apple qui favorise la puce d’un iPhone. Conçue par Apple, elle est étroitement liée à iOS. Les optimisations logicielles lui permettent de libérer tout son potentiel et ce sur plusieurs années. Là où une puce tierce pourrait faiblir sur un Android au bout de quelques temps, faute de mise à jour du constructeur, celle d’Apple tient le choc. Et c’est d’ailleurs pour cette raison notamment que Google a emboîté le pas à Apple en produisant son Google Tensor qui équipe ses smartphones Pixel.

Une partie photo remaniée

La partie photo de l’iPhone 14 Pro évolue avec un nouveau capteur principal de 48 mégapixels et l’ajout du pixel-binning. Apple a également revu l’optimisation de ses algorithmes. Pour être tout à fait complet sur cette partie photo, nous avons mis face-à-face les iPhone 14 Pro, iPhone 13 Pro et iPhone 12 Pro dans un comparatif photo complet à retrouver ci-dessous.

A lire > iPhone 14 Pro vs. iPhone 13 Pro vs. iPhone 12 Pro : le grand test photo

Image 14 : Test iPhone 14 Pro : est-il beaucoup mieux que l'iPhone 13 Pro ?
Module photo de l’iPhone 14 Pro avec le nouveau capteur 48 Mpx ©Tom’s Guide

Une autonomie confortable, mais une charge peu rapide

Apple continue de gonfler la batterie de son iPhone Pro. De 2815 mAh sur le 12 Pro, on est passé à 3095 mAh sur le 13 Pro. Aujourd’hui, l’iPhone 14 Pro repousse encore ce nombre pour atteindre 3200 mAh. C’est moins que l’iPhone 14 Pro Max, mais cela lui permet néanmoins de surpasser sans effort l’autonomie de l’iPhone 13 Pro et ce en ne prenant que 3 grammes sur la balance.

Avec l’iPhone 13 Pro on se félicitait de tenir une journée et demie en usage mixte, mêlant vidéo et musique en streaming, appels, réseaux sociaux et un peu de jeu. L’iPhone 14 Pro parvient à dépasser cette valeur. On gagne environ une heure d’autonomie comparé à l’iPhone 13 Pro, dans les mêmes conditions d’utilisation, mais avec surtout la fonction Always On Display activée !

Une fois de plus Apple fait carton plein sur l’autonomie. A contrario, même reproche que pour l’iPhone 13 Pro concernant la recharge. Chez Apple, une charge rapide ne dépasse pas 26 Watts. C’est un peu court comparé à la concurrence et notamment Oppo et ses 80 Watts ou les 120 Watts du Xiaomi 12T Pro récemment présenté. En pratique, l’iPhone 14 Pro requiert 1h30 de charge pour regagner toute son autonomie. La charge sans fil est toujours de la partie : 7,5 Watts ou 15 Watts avec un chargeur MagSafe. Là encore les smartphones Android sont mieux lotis avec du 50 Watts chez OnePlus, notamment.