Accueil » Test » Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant

Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant

Sobre et doté de composants qui forment un ensemble cohérent, le PC portable gamer MSI GF75 Thin 10UEK-031FR offre de solides prestations, avec néanmoins quelques points faibles (haut-parleurs, autonomie, recharge).

Image 2 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
7,5/10

MSI GF75 Thin 10UEK-031FR

1799.99€ > Materiel.net
On aime
  • Performances bien adaptées à l'écran
  • Ecran 144 Hz
  • Clavier RGB touche à touche
  • Poids contenu pour le format 17,3 pouces
  • Dalle LCD mate
  • Bon rapport performances/prix
  • Port Ethernet
On n’aime pas
  • Faible autonomie
  • Haut-parleurs manquant de basses
  • Pas de recharge en USB C
  • Adaptateur secteur volumineux
Verdict :

L’ordinateur portable MSI GF75 Thin 10UEK-031FR constitue une solution équilibrée et efficace pour les amateurs de courses auto ou de fusillades en tout genre. Son châssis réalisé en aluminium lui permet d’afficher un poids raisonnable sur la balance, compte tenu de son grand écran. Ce denier apporte un confort visuel certain, surtout avec sa dalle mate, une fréquence de rafraichissement élevée et une définition « normale » (Full HD), afin de ne pas trop gréver les performances. La configuration arbore en outre une belle finition brossée, sobre. Et son système de stockage offre une certaine souplesse d’utilisation (256 Go pour Windows et les principales applications et un gros disque dur qui se charge de stocker les fichiers multimédia). Un autre modèle, doté d’un SSD de 1 To, plus intéressant si on collectionne les jeux est proposé au même prix.

plus

Comme son nom l’indique, la gamme de PC portables GF Thin de MSI regroupe des configurations pouvant être transportées facilement, grâce à un poids réduit au maximum. Leur équipement n’est toutefois pas à la pointe des technologies, afin d’assurer également un prix raisonnable (même si ce dernier peut sembler un peu élevé hors période de promotion !).

Image 3 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En effet, le modèle que nous avons testé est actuellement proposé, chez Materiel.net en particulier, pour 1800 €. Pour un modèle qui peut s’apparenter à de l’entrée de gamme dans l’univers gaming, c’est un peu élevé (on trouver aussi ce PC portable MSI sans système d’exploitation à 1600 € chez Rue du Commerce). Toutefois, d’éventuelles promos sur ce modèle pourraient le faire passer sous la barre des 1500 €, ce qui serait déjà plus intéressant…

Image 4 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme on peut le lire sur la page de notre guide des ordinateurs portables dédiée à MSI, d’autres gammes existent chez le constructeur taïwanais si on a vraiment besoin de plus de puissance, comme les machines des familles MSI GE Raider et GS Stealth. Mais les prix peuvent alors rapidement s’envoler…

Le look sobre et typique « MSI »

Le GF75 Thin est un beau bébé, avec son écran de 17,3 pouces. Il mesure 26 x 39,7 x 2,3 cm, pour un poids de 2,36 kg. Ce dernier est donc des plus raisonnables pour une configuration gaming, sachant que – par exemple – le PC portable Asus Zephyrus G15 que nous avons récemment testé pesait déjà 2 kg avec son écran de 15 pouces (il faut également prendre en compte le fait que le GF75 Thin que nous avons reçu embarque un disque dur en plus du SSD).

Image 5 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour ce qui est du design, on reste dans l’assez sobre, avec un châssis réalisé en aluminium brossé, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Si l’effet général est assez séduisant, il a l’inconvénient d’assez bien retenir les traces de doigts. Pour le reste, seul le logo rouge du constructeur est bien mis en évidence.

Image 6 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Bien sur, une fois le PC portable allumé, un autre élément montre immédiatement la vocation gaming de la machine. Il s’agit bien sur son clavier, équipé d’un pavé numérique et – surtout – de touches rétro éclairées RGB.

Image 7 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le choix des effets de lumières prédéfinis ou la configuration de la teinte associée à chaque touche s’effectue par l’intermédiaire de l’application SteelSeries Engine 3 (puisque cela fait de nombreuses années que le constructeur spécialiste des claviers SteelSeries réalise le périphérique de saisie des ordinateurs MSI).

Le pavé tactile, quant à lui, même s’il s’avère assez petit, s’est montré précis et efficace.

Image 8 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En ce qui concerne la connectique, on trouve sur le côté droit un connecteur Gigabit Ethernet, des ports USB C 3.2 et USB A 3.2, ainsi que deux prises pour brancher un casque et son micro. De l’autre côté, figurent la sortie vidéo HDMI, deux ports USB A 3.2 et la prise d’alimentation.

Image 9 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le MSI GF75 Thin n’embarque donc pas de lecteur de cartes mémoire SD. Pour les communications sans fil, le PC portable est compatible avec les standards Wi-Fi 6 (ou Wi-Fi ax) et Bluetooth 5.1. Le tout est complété par une Webcam 720p.

On ne s’attardera pas sur la qualité vidéo très approximative de celle-ci, même si la restitution audio est plutôt bonne. Point positif, une combinaison de touches du clavier permet de la désactiver …

Un affichage peu précis mais fluide

L’écran 17 pouces du MSI GF75 Thin offre un excellent confort d’affichage lorsqu’il s’agit de jouer ou de regarder des films et des séries (depuis Netflix, Disney, Amazon Prime et autres), et des vidéos sur Youtube.

Nous sommes en présence d’une dalle LCD IPS, qui délivre de belles couleurs et autorise de larges angles de vision. De plus, celle-ci est mate, ce qui permet de réduire considérablement les reflets indésirables dans les zones sombres de l’écran. Pour le reste, les bordures de ce dernier s’avèrent relativement fines, même en bas et en haut, malgré la présence de la Webcam…

Image 10 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, si la définition Full HD de l’affichage est des plus classiques, elle permet d’obtenir les meilleures performances avec la puce graphique d’entrée de gamme de Nvidia. Nous avons pu voir que pour tirer le meilleur partir d’une définition légèrement supérieure, QHD par exemple (lire notre test de l’Asus Zephyrus G15), il faut avoir recours aux services d’une puce graphique nettement plus performante (et onéreuse) : la GeForce RTX 3080 !

Image 11 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Bon point, la fréquence de rafraichissement maximale de l’écran est de 144 Hz. Comme on le verra dans les sections liées aux performances, cette fréquence élevée – mais pas trop – est bien adaptée à la puce graphique Nvidia GeForce RTX 3060. Inutile en effet d’intégrer un écran supportant une fréquence de 240 Hz (ou plus) si c’est pour ne quasiment jamais dépasser les 144 images par seconde, même en utilisant les réglages graphiques minimum dans les jeux…

Pour mesurer les performances de la dalle LCD, nous avons utilisé notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus. Et force est de constater que le respect de la colorimétrie n’est pas vraiment une priorité ! Cela n’est pas dramatique, car nous ne sommes pas en présence d’un PC portable qui a vocation d’être utilisé pour faire de la retouche d’images professionnelle !

Image 12 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un ordinateur MSI sert à jouer et à se divertir en regardant des contenus multimédia (photos et vidéos). Et il faut des couleurs flatteuses ! Peut être est ce cette volonté qui transpire derrière le Delta E moyen mesuré, qui est de 6,2 (c’est donc très éloigné de la valeur 3, en dessous de laquelle on considère que les couleurs théoriques sont parfaitement respectées à l’écran).

D’autre part, la luminosité maximale a été mesurée à 263 nits. Encore une fois, cela peut sembler un peu bas. Toutefois, un gamer joue la plupart du temps la nuit et une luminosité trop élevée n’est donc pas conseillée, sous peine de se fatiguer très rapidement les yeux. Qui veut jouer longtemps ménage sa vision…

Image 13 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En comparaison, l’ultrabook Huawei Matebook D16 – qui n’a pas de vocation ludique – offrait une luminosité maximale de 366 nits et un Delta E moyen de 2 (soit une grande fidélité des couleurs, ce qui est bien plus normal pour une configuration bureautique personnelle polyvalente et/ou professionnelle). On peut également citer le Lenovo Yoga Slim 9i qui affichait une luminosité maximale proches des 400 nits, avec un Delta E moyen de inférieur à 3 (2,6).

Un niveau de performance raisonnable et équilibré

Le MSI GF75 Thin embarque le processeur Intel Core i7-10750H (un modèle doté de 6 cœurs cadencés à 2,6 GHz). Sur notre configuration, il est complété par 16 Go de mémoire DDR4, cadencée à 2933 MHz (mode double canal bien sur !), et par un système de stockage hybride, comportant à la fois un SSD de 256 Go, qui permet d’offrir une réactivité optimale à Windows 10 et à quelques jeux, et un disque dur de 1 To, sur lequel on peut conserver un grand nombre de fichiers multimédia.

Image 14 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant

Par l’intermédiaire de l’application MSI Dragon Center, chacun peut sélectionner le mode de fonctionnement du PC portable, en fonction de la tâche réalisée et du raccordement ou pas à une prise électrique. Quatre modes sont proposés : Balanced, Silent, Super Battery et Extreme performance. Ce dernier mode donne accès des options d’overclocking pour booster légèrement les performances du processeur Intel et de la mémoire.

Pour gérer l’affichage, la configuration exploite la puce graphique GeForce RTX 3060 mobile (comprendre Max Q, c’est-à-dire avec des performances légèrement bridées par rapport à une puce Max P, pour Performances, afin de ne pas consommer trop d’énergie et offrir ainsi une autonomie « raisonnable »).

Image 15 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant

Pour ce qui est des performances théoriques, si on fait tourner l’application 3D Mark, on obtient un indice Time Spy à peine inférieur à 7000 (6948 !). C’est donc plus ou moins les mêmes performances que la GeForce RTX 2070 Super Max-Q de la précédente génération de puces graphiques Nvidia, qui équipait par exemple les Asus Zephyrus Duo 15 et Zephyrus S (GX532GW), ou encore le MSI P75 Creator 9SF. Le constat est le même avec les tests Time Spy Extreme et Port Royal.

Image 16 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
The Division 2

Comment ces notes se traduisent elles dans les jeux ? Pour le savoir, nous avons soumis le MSI GF75 Thin à notre échantillon de jeux, avec des réglages graphiques ajustés en mode Extreme/Ultra.

Ainsi, avec les jeux Far CRy 5, The Division, The Division 2, Rise Of The Tomb Raider et Shadow Of The Tomb Raider, on oscille entre 79 et 95 images par seconde, en moyenne. La puce graphique GeForce RTX 3060 Max Q permet donc d’obtenir des animations d’une grande fluidité, avec une excellente qualité graphique.

Image 17 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
Shadow Of The Tomb Raider

Toutefois, on n’exploite pas au mieux les possibilités de l’écran, qui pourrait gérer jusqu’à 144 images par seconde. Pour cela, il faut réduire la complexité graphique des images affichées à l’écran. On passe alors, avec les mêmes jeux, à des animations comprenant entre 100 et 163 images par seconde (la valeur la plus élevée fut atteinte avec The Division).

Image 18 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En faisant tourner certains jeux moins gourmands en ressources graphiques, comme Fortnite, on peut se faire plaisir en poussant tous les réglages au maximum (qualité Epique) et bénéficier sans problème du mode 144 Hz. On constate alors que le compteur est bloqué la plupart du temps à 144 images par seconde (lorsque la machine est raccordée au secteur bien sur, car les animations sont limitées à 30 ips lorsqu’elle fonctionne sur batterie). On profite donc d’animations très fluides et de toute beauté.

Image 19 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour la restitution audio sans casque, le MSI GF785 Thin est équipé de deux haut-parleurs de 2 watt. Il sont assistés par l’application Nahimic, qui permet d’ajuster le rendu sonore selon ses préférences, en boostant les graves et les aigus ou en ajoutant un effet de spatialisation 3D (cela peut apporter un plus pour les films !).

En pratique, on constate que si la puissance des haut-parleurs s’avère satisfaisante, le son délivré aurait gagné à être légèrement plus fort, ce qui aurait permis de profiter de sa musique en streaming dans les meilleures conditions (par exemple lorsque le niveau d’enregistrement est assez bas sur certains albums !).

D’autre part, la restitution audio manque cruellement de basses. Si c’est souvent le cas sur les PC portables, un constructeur comme Asus a toutefois dernièrement fait des efforts pour améliorer cet aspect sur ses machines. Il est donc préférable d’utiliser le MSI GF75 Thin avec un bon vieux casque…

Une autonomie très limitée, sans surprise

La batterie du MSI GF75 Thin a une capacité de 51 Wh. Elle s’avère donc plutôt faible pour une configuration de ce type. On peut la comparer à la capacité de la batterie de l’Asus TUF Dash F15, que nous avons récemment testé, et qui avait une capacité de 75 Wh, soit près de 50 % de plus !

D’un autre côté, encore une fois, on sait très bien qu’un PC portable gaming ne sera que très rarement utilisé loin d’une prise électrique, et surement pas pour jouer (ou seulement quelques dizaines de minutes !).

Pour en avoir le coeur net, nous avons ajusté la luminosité de l’écran à 200 nits et procédé à plusieurs tests.

Image 20 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ainsi, pour ce qui est de l’autonomie en streaming vidéo, le visionnage d’une série d’une heure depuis Netflix (en mode Super Battery car ce type de tâche ne nécessite pas un haut niveau de performances !) fait baisser le niveau de la batterie de 23 %. Dès lors, on peut estimer l’autonomie totale à un peu plus de 4 heures ! Pas terrible ! Dans les mêmes conditions, l’Asus TUF Dash F15 est resté en fonctionnement une heure de plus.

En revanche, comme on pouvait s’y attendre, l’autonomie en jeu frise le ridicule, ce qui est le lot commun de quasiment tout les PC portables destinés aux joueurs. Ainsi, une petite de Fortnite (en mode Silent car ce dernier suffit pour atteindre les 30 images par seconde en qualité Epique sur batterie) fait passer le niveau de la batterie de 100 % à … 0 % !

Image 21 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant

Enfin, en faisant fonctionner les applications bureautiques de l’application PC Mark, l’autonomie mesurée n’est que 4 heures et 23 minutes, malgré l’utilisation du mode Super Battery proposé par le Dragon Center ! On peut donc considérer que c’est l’autonomie maximale qu’on pourra tirer du GF75 Thin pour écouter de la musique, lire ses mails, consulter les réseaux sociaux, regarder des photos, etc.

Encore une fois, ce résultat est presque deux fois moins bon que celui observé sur l’Asus TUF Dash F15 (8 heures et 15 minutes).

Image 22 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant
MSI GF75 Thin – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On peut également regretter que le PC portable ne puisse pas être rechargé par l’intermédiaire de son connecteur USB C et de l’adaptateur secteur de son smartphone. Il faudra donc se trimballer le chargeur, assez imposant (même si on a déjà vu pire !), fourni avec la machine.

Image 23 : Test MSI GF75 Thin : un PC portable gamer équilibré et convaincant

Ce dernier permet de recharger la batterie à peu près à moitié en une heure (45 %) et complètement en plus de deux heures…

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2021 par marque