Accueil » Test » Test Oppo Find X2 Pro : large et puissant, voici le smartphone de la maturité

Test Oppo Find X2 Pro : large et puissant, voici le smartphone de la maturité

Le Find X2 Pro est le modèle très haut de gamme d’Oppo pour 2020. Il rassemble la plupart des fonctions que l’on cherche sur un smartphone à plus de 1000 € et a tenté de corriger les erreurs de ses prédécesseurs.

Image 2 : Test Oppo Find X2 Pro : large et puissant, voici le smartphone de la maturité
8/10

Oppo Find X2 Pro

1149€ > Darty
On aime
  • Un smartphone puissant
  • Ecran gigantesque, QuadHD+ et 120 Hz
  • Charge ultra-rapide
  • OS fonctionnel
  • Vidéo très bien stabilisée
  • Audio de bonne facture
  • Photo précise et détaillée dans l'ensemble
On n’aime pas
  • Autonomie moyenne
  • Module photo trop imposant
  • Un peu lourd et encombrant (subjectif)
  • Pas de reconnaissance faciale 3D
  • Pas de charge sans fil
  • Partie photo perfectible (luminosité trop forte, mauvaise colorimétrie)
Verdict :

Oppo est parvenu à corriger ses errances du passé. Le Find X2 Pro est un smartphone complet qui rassemble consciencieusement la plupart des atouts que l’on souhaite retrouver dans un haut de gamme, tout en n’oubliant pas de corriger les défauts de son prédécesseur. Toutefois, il n’en est pas exempt. À 1200 €, il reste un smartphone très onéreux auquel on pardonne peu. Son écran est perfectible, tout comme sa partie photo à la colorimétrie inégale et trop lumineuse. On regrette aussi l’absence de charge sans fil, par exemple, mais aussi une autonomie qui n’est pas parmi les meilleures du moment. Heureusement, sa charge rapide est ultra performante.

plus

Si Oppo a décidé de décliner son haut de gamme en 2020 avec l’arrivée des Find X2 Neo, que nous avons testé ici, et Find X2 Lite, le constructeur chinois continue de proposer un smartphone ultra haut de gamme avec le Find X2 Pro. Vendu à 1199 €, il boxe avec les P40 Pro+ et autres Galaxy S20 Ultra. Oppo continue ainsi sur sa lancée et réaffirme son positionnement.

Petit rappel historique. Oppo est arrivé en France fin 2018 avec le Find X. Il a alors fait le choix d’entrer sur le marché hexagonal par la grande porte avec un modèle très haut de gamme affiché à 999 €. S’il était alors moins cher que l’iPhone Xs, il était tout de même dans le haut du panier pour un smartphone Android. La volonté de la marque était et est toujours de proposer le nec plus ultra, de montrer qu’elle va de l’avant et qu’elle ne cesse d’innover.

Le Find X2 Pro est le fleuron de la gamme 2020 qui s’étale sur trois modèles pour l’instant. Un appareil très grand, très puissant, très tout pourrait-on vouloir dire. Le smartphone des superlatifs a-t-il cependant les nerfs suffisamment solides pour justifier de se tailler une place entre un S20 Ultra et un iPhone 11 Max ?

Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Le Find X2 Pro est une phablette réussie

En 2018, le Find X inaugurait le capteur selfie retractable, depuis repris par le OnePlus 7(T) Pro, l’Archos Diamond ou encore le Huawei P Smart Z. Aujourd’hui, son successeur, le bien nommé Find X2 Pro, ne nous refait pas le coup aussi franchement. Son design reste sage, mais atypique en fonction de la finition choisie. Deux modèles sont offerts au marché français : l’un en finition céramique et l’autre en cuir (vegan). Ce dernier fait souffler un vent de fraîcheur sur le marché de la téléphonie. Cette couche de faux cuir orange est disposée à l’arrière de l’appareil et couvre toute cette face. Les pièces métalliques sont quant à elles dorées, à commencer par le logo de la marque en bonne place au dos du X2 Pro.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

La version céramique est plus sage. Sa couleur est un gris profond. Légèrement texturée, cette finition n’est pas aussi glissante qu’il n’y paraît. En main, elle est même agréable. On apprécie en revanche plus le poids de la version en faux cuir. 200 grammes, ce qui est déjà élevé, mais on passe à 217 grammes sur la version céramique. Une donnée inhérente au format de l’appareil qui en impose avec son large écran de 6,7 pouces. Un mastodonte qui est plus fin en version céramique qu’en faux cuir : de 9,5 mm, on passe à 8,8 mm. Au final, quelle que soit la version choisie, elle a ses atouts et ses inconvénients.

Lourd et effet culbuto

Nous avons pour notre part testé le modèle céramique. Nous l’utilisons depuis le confinement sans inconfort particulier. Le Find X2 Pro se manipule aisément. On regrette bien évidemment qu’il ne soit pas aussi fin et léger que le Find X2 Neo que nous avions apprécié, mais pour ce qu’il renferme c’est un moindre mal. D’autant plus qu’en mensurations, il n’est pas éloigné de ses concurrents directs. Pour référence, le S20 Ultra est épais de 8,8 mm et pèse 220 g et le P40 Pro+ monte à 9 mm pour 226 g.

Oppo Find X2 Pro module photo
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Comme ces autres smartphones et d’autres très haut de gamme du moment, le Find X2 Pro souffre cependant du mal du culbuto. On entend par là que son triple capteur arrière crée une telle excroissance qu’une fois posé sur une surface plate, le smartphone bascule de gauche à droite dès lors qu’on le sollicite. Ce n’est pas essentiel, mais il fallait le souligner.

En revanche, on est ravi de voir qu’on pourra l’emporter dans la piscine cet été. Il est certifié IP68 et donc protégé contre l’introduction d’eau et de poussière. Certes, c’est aussi un classique pour un haut de gamme, mais il ne l’aurait pas été qu’il en aurait été pénalisé.

Un écran vertigineusement grand

Oppo dote son smartphone d’un élégant écran de 6,7 pouces. C’est immense ! À ce titre, il ne conviendra pas à toutes les poches puisqu’il a tendance à dépasser, logé dans un jeans, par exemple. Cependant, une fois cette particularité dépassée, on est en présence d’une phablette véritablement polyvalente. Sa dalle affiche une définition QHD+ (3168 x 1440 pixels) qui trouve tout son sens dans cette large diagonale.

En phase avec son temps, le Find X2 Pro ne se contente pas non plus d’une dalle 60 Hz. Il offre une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz afin de fluidifier la navigation visuelle dans les applications compatibles. À noter qu’il est possible de mettre la définition et le rafraîchissement en mode automatique. Comme l’explique le constructeur, cela a pour incidence de réduire la consommation en optimisant l’affichage en fonction des contenus.

On regrettera un seul point à ce sujet, qu’il n’y ait pas d’entredeux entre le 120 Hz et le 60 Hz. Manuellement, on ne peut sélectionner que l’un ou l’autre. Un mode 90 Hz aurait, comme chez OnePlus, aurait pu être pratique pour créer soi-même son équilibre fluidité/autonomie.

Oppo Find X2 Pro écran
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Luminosité trop faible, couleurs imparfaites

Venons-en à la qualité d’affichage. De technologie Amoled, la dalle du Find X2 Pro propose trois modes colorimétriques : Doux, Cinématique et Vive. Nous avons soumis ces deux derniers modes aux tests de notre sonde iDisplay Pro+. Le rendu le plus fidèle en termes de couleurs, contraste et luminosité est alors obtenu dans le mode vif.

Le Delta est alors inférieur à 3, soit dans les clous du genre, et la température est légèrement en dessous de 6000K, soit pas trop éloignée des 6500K visés. En somme, une belle qualité, mais sans que ce soit parfait pour autant. Le jaune tire ici trop vers le blanc. C’est le seul problème de fidélité de couleurs sur ce mode. En mode Cinématique, c’est un festival de couleurs approximatives. Les rouge, brun, violet et jaune sont loin des valeurs cibles. De plus, la température des couleurs est ici un peu trop basse, avec une image jaunie.

Bien entendu, dans tous les cas on a une erreur sur la mesure du contraste, celui-ci étant infini, du fait de l’Amoled. Côté luminosité, la dalle du Find X2 Pro affiche 230 cd/m² à la mesure, c’est faible, trop pour une utilisation confortable en extérieur. L’idéal serait de s’approcher de 400 cd/m².

Oppo ajoute aussi une compatibilité HDR10+ à son smartphone très haut de gamme. Celui-ci est appuyé par le moteur 01 Ulra Vision qui vient améliorer le traitement HDR et upscaler les contenus SDR en HDR et interpoler les contenus pour forcer le 120 Hz et donc gagner en fluidité. Deux fonctions assez marketing au final. Côté upscale, on voit une légère poussée de la luminosité dans les vidéos, mais cela demeure anecdotique. Concernant la fluidité, ce peut être une option intéressante pour ceux qui veulent du 120 Hz tout le temps sur tous leurs contenus.

Oppo a enfin corrigé sa surcouche ColorOS

Le Find X2 Pro c’était aussi l’occasion pour Oppo de refondre son système d’exploitation. Il fonctionne bien évidemment sous Android 10, mais avec une surcouche maison : ColorOS. Sa version 6 était loin d’avoir fait l’unanimité. En 2020, cette interface arrive en version 7 (7.1 à l’heure où sont écrites ces lignes), la génération de la maturité d’autant plus qu’elle suit au plus près les mises à jour d’Android, une bonne nouvelle pour la sécurité des appareils sur lesquels elle est installée.

Oppo Find X2 Pro coloros
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

La plupart des défauts que l’on pouvait trouver à ColorOS 6 ont été corrigés, à commencer par les parties mal ou non traduites de l’interface. Elle a aussi gagné en sobriété afin de simplifier son utilisation. Exit les couleurs diverses dans le tiroir des paramètres rapides. Une fonction activée est affichée verte et grise si elle ne l’est pas. Concernant la personnalisation, Oppo donne autant que les autres constructeurs. On peut choisir la navigation par boutons ou par gestes, un thème sombre généralisé ou encore un volet de notifications qui s’ouvre d’un seul doigt. Une idée lumineuse quand on voit la hauteur d’écran à parcourir. Là, il est plus facilement utilisable à une main.

On peut aussi choisir entre différentes transitions pour passer d’un écran à l’autre. Plusieurs packs d’icônes sont également disponibles. Concernant l’organisation de celles-ci, on a trois modes : standard, tiroir et simple. Ce dernier permet un agencement simplifié des icônes et de plus grosses vignettes pour s’y retrouver plus rapidement.

Oppo Find X2 Pro coloros
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En revanche, impossible d’accéder rapidement à l’appareil photo via un double clic sur le bouton Power. Une fonction disponible sur le Pixel 4 ou les Galaxy S20, mais aux abonnés absents sur le Find X2 Pro. Le moyen le plus rapide est de passer par l’icône de l’écran de verrouillage, c’est plus long et impossible lorsque le téléphone est configuré en reconnaissance faciale + déverrouillage automatique.

Autre grief, l’absence de Google Discover sur le volet de gauche de nombreux smartphones Android. Un accès rapide et pratique aux dernières actualités que l’on troque ici pour un « assistant intelligent » qui rassemble quelques maigres infos comme l’agenda, son podomètre ou encore un accès à des fonctions rapides. Espérons qu’une prochaine mise à jour vienne corriger cet oubli.

Une reconnaissance faciale 2D et pas 3D

Reconnaissance faciale, code, symbole ou capteur biométrique. Pour déverrouiller le Find X2 Pro, l’utilisateur a le choix. La reconnaissance faciale y est diablement efficace, notamment si elle est couplée avec un accès automatique à l’écran d’accueil, mais attention, elle n’est pas aussi sécurisée que sur un Pixel 4, par exemple. Si le téléphone de Google utilise un schéma 3D, le scan du Find X2 Pro n’est qu’en 2D. Cependant, il est associé à une fonction qui interdit l’accès si les yeux ne sont pas ouverts, fonctions dont est dépourvu le Pixel 4.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

De son côté, le capteur biométrique est situé sous l’écran. Il est parfaitement fonctionnel, mais bien qu’il soit véloce, il demeure moins efficient que la reconnaissance faciale sur ce modèle.

Une bonne spatialisation du son

Oppo installe deux haut-parleurs stéréo dans son smartphone. Placés de part et d’autre de l’écran, ils sont de bonne facture et permettent de jouer confortablement tout en respectant la scène sonore. La spatialisation est bien rendue. Pour les films ou séries aussi on est entre de bonnes mains, bien qu’un casque ou une enceinte Bluetooth soit plus recommandable.

D’ailleurs c’est avec un casque ou des écouteurs que l’on peut profiter de la compatibilité Dolby Atmos du Find X2 Pro. Quatre modes sont alors proposés : théâtre pour le surround, jeu pour des basses en plus, musique pour un son équilibré et intelligent. Ce dernier définit automatiquement le preset en fonction du contenu.

Détail accessoire, si aucune sortie minijack n’est disponible sur le Find X2 Pro, Oppo fournit un adaptateur USB-C vers jack 3,5 mm dans la boîte. Une attention toujours appréciée, mais assez logique à ce niveau de prix.

Un smartphone gavé de puissance

Oppo ne rogne pas sur les composants. Son Find X2 Pro embarque le fleuron de Qualcomm, le Snapdragon 865. Ce processeur haut de gamme est compatible 5G et offre des performances de premier ordre. Il est adossé ici à 12 Go de RAM en LPDDR5 et un stockage de 512 Go en UFS 3.0. Pour avoir une configuration beaucoup plus radicale, il faut aujourd’hui se tourner vers le tout nouveau Asus ROG Phone 3 testé par nos confrères de Phonandroid.

Une configuration qui ne laisse que peu de place à la concurrence. Le Find X2 Pro se place d’ailleurs dans le top 5 des smartphones les plus performants du moment dans nos benchmarks, et ce, en mode automatique. À savoir que la définition et le rafraîchissement de l’écran sont alors tous deux gérés par l’appareil. Détail intéressant, nous n’avons observé aucune différence en changeant ces options. Mieux, il augmente même son score en QuadHD+ et 120 Hz. Sur 3DMark, il récolte ainsi 6987 points en auto et 7132 points avec ses meilleures options d’affichage. Dans les deux cas, il fait partie des meilleurs. Son score PCMark confirme cela avec 11395 points.

Oppo Find X2 Pro benchmark
Des scores de ténor pour l’Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

On est au même niveau qu’un OnePlus 8 Pro et au-dessus d’un Xperia 1 II ou d’un Galaxy S20 Ultra, tous deux à plus de 1000 € également. Cependant, son cousin le Realme X50 Pro lui donne du fil à retordre avec des résultats un peu plus élevés et de meilleures performances en jeu. Doté de la même configuration, il parvient à tenir 15 fps dans MadOut2, toutes options graphiques au maximum quant le Find X2 Pro reste à 8 fps. C’est un test très rude, le Find X2 Pro est capable de faire fonctionner tous les autres jeux à fond.

Oppo Find X2 Pro madout2
8 fps sur MadOut2 avec options graphiques au max – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Une photo inégale et perfectible

Comme on a pu le voir en abordant le design de ce Find X2 Pro, il est garni sur sa face arrière d’un très imposant module photo. Ce dernier renferme trois capteurs, dont un téléobjectif qui fait prendre toute son épaisseur à l’excroissance.

Comme à notre habitude, nous avons mesuré le Find X2 Pro à l’un des meilleurs photophones du moment. Ici, je nomme le Pixel 4 de Google. S’il n’a pas une bonne autonomie et qu’on peut lui reprocher un design « rétro-gardiste », il a pris la digne succession du Pixel 3 en photo et offre un rendu exemplaire et fidèle.

Oppo Find X2 Pro capteurs photo
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Le capteur principal du Find X2 Pro est un IMX696 qu’Oppo a développé conjointement avec Sony. Pourvu d’un autofocus omnidirectionnel et laser, ce capteur grand-angle de 48 mégapixels (Mpx) est stabilisé et ouvre à f/1.8. Il prend des photos en 12 Mpx ou 48 Mpx. De base, le téléphone est en 12 Mpx, c’est ainsi que nous l’avons comparé au Pixel 4.

Le second est un IMX586 de 48 Mpx également. Assez répandu, on le trouve par exemple sur le tout nouveau OnePlus Nord, mais aussi sur le OnePlus 8 ou l’excellent ZenFone 6 d’Asus. Ultra grand-angle, il ouvre à f/2.2.

Le dernier affiche une définition de 13 Mpx. Stabilisé et doté d’un autofocus comme les deux autres, il est associé à un téléobjectif périscopique ouvrant à f/3.0. Ce dernier offre un zoom optique x5, hybride jusqu’à 10x et numérique jusqu’à x60.

Colorimétrie

Si l’on note une luminosité un peu trop exacerbée sur ce premier cliché du Find X2 Pro, force est de constater qu’il offre un très bon rendu des détails, notamment sur la pierre de cette photo ou la peinture du cavalier. Les ornements de sa tunique ressortent mieux que sur le Pixel 4. Une netteté élevée donc, mais qui n’est pas souhaitable dans tous les cas de figure, gommant parfois le naturel de la scène.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Côté colorimétrie, en revanche, le smartphone d’Oppo n’est pas juste. Son rendu tire vers le jaune. Le panache ici représenté ou les bas paraissent orangés alors qu’ils sont rouges en réalité. Pour ce que nous avons pu en voir, la fonction couleurs éclatantes (IA) serait en partie en cause. Mal calibré, elle dénaturerait le rendu final. Néanmoins, sa désactivation ne fait qu’atténuer le problème de colorimétrie.

Google Pixel 4
Google Pixel 4 – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Mode portrait

Gadget apprécié sur smartphone, le mode portrait est ici assez bien maîtrisé par le Find X2 Pro. Nous avons délibérément choisi un cas de figure compliqué avec cette fleur très fine. L’arrière-plan n’est pas totalement flouté comme c’est le cas avec le Pixel 4. Il demeure quelques tiges qui ne sont pas interprétées par l’objectif, mais dans l’ensemble ça reste convaincant. Le Pixel 4 ne fait pas mieux en tout cas, si ce n’est encore une fois sur la justesse des couleurs. Ici ça saute aux yeux. Sur cette Monnaie du Pape, on passe du violet à une teinte beaucoup plus rosée.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Mode macro

Mais le Pixel 4 ne peut pas lutter sur un point, c’est le mode macro, puisqu’il en est dépourvu. Sur ce terrain, le Find X2 Pro est excellent. On voit bien ici les fines gouttelettes d’eau se détacher des pétales, ainsi que les nervures de ces mêmes pétales. Un régale pour les yeux.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Ultra grand-angle

On en vient à l’Ultra grand-angle que ne possède pas non plus le téléphone de Google. Celui d’Oppo le maîtrise bien, limitant la déformation du cliché sur ses bords. Pas d’effet GoPro ici et c’est tant mieux. En revanche, en taille réelle, le rendu est assez flou.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Zoom

Et ça ne s’améliore pas avec le zoom. En x2 sur le Find X2 Pro et le Pixel 4, on voit déjà une nette différence. Le rendu de l’Oppo est illisible, comme on peut le voir avec les inscriptions affichées sur cette place de marché.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x2) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 (x2) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En x5, le Pixel 4 est en zoom numérique. Le résultat est donc logiquement plus décevant qu’en optique avec l’Oppo, lequel n’offre pourtant pas un cliché net. Idem en x8 pour le Pixel 4 et x10 pour l’Oppo qui est alors en hybride. En x30 et x60, les photos du Find X2 Pro sont difficilement exploitables, mais permettent de relever une plaque d’immatriculation, par exemple.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x5) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 (x5) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x10) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 (x8) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x30) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x60) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Mode nuit

Le Pixel 4 et le Find X2 Pro proposent chacun un mode nuit. Nous les avons comparés sur une même série de clichés, peu ou prou.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Sur ce premier cliché, c’est la nuit noire. Seuls quelques rayons d’éclairage public et lueurs provenant d’appartements avoisinants éclairent légèrement la scène. Comme à son habitude en pleine nuit, l’algorithme du Pixel 4 rend les couleurs comme en plein jour, passant outre la teinte de l’éclairage. Le rendu est fidèle si l’on peut passer outre ce détail. Le smartphone d’Oppo en revanche booste encore une fois la luminosité.

Google Pixel 4
Google Pixel 4 – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

L’image est jaunie naturellement, mais on peut voir de nombreux éléments invisibles avec le Pixel 4, comme cet appartement en bas à droite. Idem pour l’arbre en premier plan qui se détache plus distinctement avec l’Oppo. Cependant, on note un rendu brouillon avec lui. Une bouillie de pixels et une définition à l’amende ternissent le résultat. Le détail des plaques de métal du toit de l’immeuble du centre disparaît avec Oppo alors qu’elles sont bien dessinées par le smartphone de Google. On a l’impression que le Find X2 Pro cherche à lisser le bruit.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Même souci rencontré avec cette photo de jardin. Là, en réel, on ne voit presque rien, la seule source lumineuse étant un lampadaire de l’autre côté de la rue. Les deux smartphones réussissent à les mettre en évidence toute la scène, y compris les voitures en fond de cour, mais seul le Pixel 4 offre une image nette et propre.

Google Pixel 4
Google Pixel 4 – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Pour parfaire notre avis, nous avons photographié l’église Notre-Dame de Versailles. Ici, la donne change. L’éclairage est plus soutenu et le Find X2 Pro parvient à se démarquer en proposant une photo plus détaillée. La fameuse rehausse des contours que nous avions vu plus haut avec le cavalier.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Le zoom en mode nuit est différent qu’en plein jour. Le Find X2 Pro obtient un contraste plus soutenu qui permet de détacher mieux les parties en relief, comme les détails de la façade ici. Dans tous les niveaux de zoom, c’est cette fois-ci le Pixel 4 qui rehausse la luminosité, perdant en profondeur. Ici, il est battu.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x5) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 (x5) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x10) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 (x8) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro (x60) – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Selfie

En façade, le Find X2 Pro dispose d’un seul capteur de 32 mégapixels ouvrant à f/2.4. Avantage, il est grand-angle, ce qui facilite les photos de groupe.

Comme on peut le voir ici, le smartphone d’Oppo tire une fois de plus vers le jaune. Ce selfie – en mode portrait – pris en contrejour met également en évidence, une luminosité bien trop importante. L’ensemble des détails l’arrière-plan de la photo est grillé. Même mon crâne est en partie mangé par le soleil. À l’inverse, le Pixel 4 offre un meilleur rendu avec un soleil visible et dont la lueur n’obstrue aucune partie de la photo.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En mode nuit, Oppo reprend le dessus avec une photo plus détaillée. Le Pixel 4 affiche un aplat de couleurs plutôt que de rendre la texture de la peau, par exemple. Un rendu trop lisse chez Google, comme si un filtre beauté était appliqué.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Google Pixel 4
Google Pixel 4 – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Au final, on salue la multiplicité des modes du Find X2 Pro. Mode macro, ultra grand-angle, zoom optique, on a l’embarras du choix. Et s’il n’offre pas un rendu des couleurs optimal, ça peut être un peu corrigé en désactivant le mode intelligence artificiel qui ne semble pas si performant que cela. Autre atout du haut de gamme d’Oppo, son mode expert qui permet d’agir manuellement sur tous les paramètres de l’application photo.

Vidéo en 4K stabilisée aux petits oignons

Enfin, on aborde aussi la vidéo qui affiche quelques particularités sur ce Find X2 Pro. Elle permet de filmer en 1080p à 30 images par seconde (ips) avec le capteur avant et en 4K à 60 ips avec le capteur principal. Avec ce dernier, on a droit au HDR en direct et au zoom x5. La stabilisation est aussi de mise avec un mode Pro très convaincant. On gagne en bruit sur l’image, mais on peut alors saisir des vidéos en mouvement avec une compensation très bien maîtrisée. À noter aussi la présence d’un effet bokeh sur les vidéos. Celui-ci n’est cependant pas très stable.

Autonomie décevante, mais charge ultra rapide

Le Find X2 Pro est équipé d’une batterie de 4260 mAh. C’est assez léger sur le papier quand on voit que le Galaxy S20 Ultra de Samsung que nous avons testé propose un accu de 5000 mAh ou encore le Xiaomi Note 10 Pro qui monte à 5260 mAh, toux deux ayant des diagonales similaires au Find X2 Pro.

Nous avons testé l’endurance du modèle d’Oppo en suivant le benchmark autonomie de PCMark. Pour rappel, celui-ci simule un usage lambda de l’appareil, mixant les activités, et ce jusqu’à atteindre 20% d’autonomie. Le Find X2 Pro obtient un score de 10h58 de 100% à 20%. En extrapolant, on atteint un peu plus de 13 heures. Ce n’est pas si mal, mais on n’atteint pas les deux jours. Dommage pour un si grand smartphone. À noter que ce résultat est obtenu avec un affichage en automatique (définition et rafraîchissement). En jouant sur ces réglages, on peut améliorer la donne. On passe ainsi à 14h30 en FullHD+ à 60 Hz, ce qui est un peu mieux. En revanche, en QuadHD+ et 120 Hz, on chute à 11 heures d’autonomie. La journée de travail est toujours tenue, mais il ne faut pas que la soirée s’éternise.

Le mode économie d’énergie d’Android peut alors aider. Mais on peut aussi embarquer son chargeur. Compatible recharge rapide, il permet au Find X2 Pro de passer de 0 à 100% en 38 minutes, selon Oppo. Nous avons testé l’option avec succès puisque notre modèle n’a pris que 35 minutes pour effectuer une charge complète et 20 minutes pour passer de 0 à 75%. À noter qu’Oppo étant étroitement lié à Realme, les chargeurs rapides de ces deux marques sont compatibles avec les smartphones des deux marques.