Accueil » Actualité » Test PS5 : la nouvelle version chauffe beaucoup moins et est aussi performante

Test PS5 : la nouvelle version chauffe beaucoup moins et est aussi performante

La nouvelle PS5 fait peur. Avec des entrailles moins fournies, chauffe-t-elle plus ? Ses performances sont-elles altérées ? Avec Igor’s Lab, la question est vite répondue.

Sony a lancé une nouvelle version de la PS5. Les premières images de ses entrailles découvrent un espace bien moins rempli. De quoi se demander si l’on ne va pas retrouver en magasin des machines aux performances dégradées, à cause notamment d’une chauffe en hausse des composants.

Hier, notre confrère Igor Wallossek du site allemand Igor’s Lab et son comparse Aristeidis Mpitziopoulos publiaient un article détaillé des performances thermiques de la nouvelle version de la PS5. Problème, ses mesures étaient externes, de quoi s’attirer les foudres de quelques internautes. Pour parfaire leur essai, Igor’s Lab a décidé de refaire sa batterie de tests pour confirmer les premiers.

Image 1 : Test PS5 : la nouvelle version chauffe beaucoup moins et est aussi performante
Les caloducs de la nouvelle PS5 – Crédit : Igor’s Lab

En préambule, les premiers tests ne sont pas réfutés, mais complètement confirmés par les dernières mesures. Une partie des 12 capteurs utilisés a été placé aux mêmes endroits que Stephen Burke de Gamers Nexus qui a effectué les mêmes relevés sur une ancienne PS5. De quoi valider la comparaison entre les mesures de la nouvelle PS5 et celles de la première version. D’autres capteurs ont été ajoutés à ce nouveau test pour apporter encore plus de détails.

Chacun est libre de compter le nombre de caloducs, et oui, il y en a aussi six et non quatre, comme cela a été affirmé à tort. Sony a apporté des modifications massives aux caloducs de la nouvelle version de la PS5. Au lieu de tuyaux généralement aplatis avec des rayons de courbure serrés comme dans un ordinateur portable, ils ont maintenant des ailettes plus généreuses et la plupart ne sont pas aplatis. Cela pourrait augmenter considérablement les performances ! Le transport plus rapide des tuyaux est certainement décisif. La façon dont les tuyaux sont raccordés au dissipateur thermique est également déterminante.

La nouvelle PS5 a été bardée de 12 capteurs de température

Voici le positionnement exact des 12 capteurs sur un schéma basé sur le PCB de la console. Leur positionnement a été calqué sur celui de Gamer Nexus. D’autres capteurs ont été ajoutés pour des mesures supplémentaires.

Trois capteurs ont été placés sur le processeur, tant entre son cache et les condensateurs céramiques multicouches, qu’au-dessus. La mémoire vive est aussi analysée par trois capteurs. Idem pour la mémoire flash avec deux capteurs. L’étage d’alimentation n’est pas négligé avec deux capteurs également. Enfin, la température extérieure est aussi mesurée, tout comme celle du ventilateur.

Image 2 : Test PS5 : la nouvelle version chauffe beaucoup moins et est aussi performante
12 capteurs sur la nouvelle PS5 – Crédit : Igor’s Lab

Comment sont effectuées les mesures sur la nouvelle PS5 ?

Les tests thermiques de la nouvelle PS5 ont été effectués en condition réelle. Ainsi, le boîtier de la console est fermé, comme si elle était utilisée normalement. De quoi avoir les vraies températures. Pour ce faire, Igor a dû entailler légèrement l’arrière de la PS5 pour faire passer les 12 câbles des capteurs installés.

L’ensemble des capteurs est relié à deux hubs USB branchés eux-mêmes à un mini-PC pour les relevés. Au bout d’une heure de jeu, la console est suffisamment montée en température pour lancer les mesures.

Image 3 : Test PS5 : la nouvelle version chauffe beaucoup moins et est aussi performante
Test thermique de la nouvelle PS5 – Crédit : Igor’s Lab

La nouvelle PS5 est-elle moins bien que la première version ?

Le test thermique d’un appareil est en partie conditionné par la température de la pièce dans laquelle il est effectué. Dans son labo, Igor enregistre un joli 28°C, généré par de multiples machines en fonctionnement. Chez Gamer Nexus, la PS5 originelle fonctionnait dans un environnement à 22°C.

Image 4 : Test PS5 : la nouvelle version chauffe beaucoup moins et est aussi performante
Résultats des tests thermiques de la nouvelle PS5 – Crédit : Igor’s Lab

Afin de comparer efficacement les résultats, il convient donc de se pencher sur le delta (Δ) entre la température ambiante et les températures relevées, plutôt que sur les températures absolues. Le tableau ci-dessous fournit les valeurs relevées d’un côté par Gamer’s Nexus sur l’ancien modèle de PS5, et de l’autre les valeurs mesurées par notre confrère Igor’s Lab sur le nouveau modèle de PS5.

PS5
Nouveau modèle
PS5
Ancien modèle
CapteursTempérature mesuréeDifférence / température ambianteΔ entre les deux modèlesDifférence / température ambianteTempérature mesurée
APU Low70.25 °C42.25 °C9.25 °C51.5 °C73.5 °C
APU Mid62.80 °C34.80 °C12,6 °C47.4 °C69.4 °C
APU High58.95 °C30.95 °C
Memory 3 (Hottest)78.93 °C50.93 °C20.37 °C71.3 °C93.3 °C
Memory 2 (Coldest)65.12 °C37.12 °C6.38 °C43.5 °C65.5 °C
Memory 177.09 °C49.09 °C
VRM DrMOS67.99 °C39.99 °C9.01 °C49.0 °C71 °C
Flash Memory 147.72 °C19.72 °C
Flash Memory 247.25 °C19.25 °C
Chokes86.99 °C58.99 °C   
Exhaust47.95 °C19.95 °C

Si l’on compare les températures absolues de fonctionnement de l’APU, des modules de mémoire ou de l’étage d’alimentation, on se rend déjà compte que le nouveau modèle chauffe moins que l’ancien. Ce constat est confirmé par l’analyse des différentes entre les températures mesurées et la température ambiante : la différence atteint 9 à 12°C pour l’APU, jusqu’à 20°C pour la mémoire et 9°C pour les VRM.

Les bobines de l’étage d’alimentation atteignent 87°C sur le nouveau modèle, ce qui reste dans les limites acceptables de fonctionnement de ces composants. Enfin, l’air en sortie de la PS5 atteint 48°C.

Image 5 : Test PS5 : la nouvelle version chauffe beaucoup moins et est aussi performante
Test thermique de la nouvelle PS5 – Crédit : Igor’s Lab

Ces mesures confirment donc que les ajustements réalisés par Sony sur le PCB ou le système de refroidissement de cette nouvelle PS5 sont efficaces : malgré un poids inférieur, la console et ses composants sont mieux refroidis. Nous sommes donc rassurées, les performances de cette nouvelle version de la PS5 ne risquent pas d’être inférieures à celles de l’ancien modèle.

Source : Igor’s Lab