Accueil » Test » Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !

Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !

Sennheiser lance les CX Plus True Wireless, des écouteurs sans fil à réduction de bruit active. Nous avons pu mettre la main dessus pour vous donner un premier avis à chaud.

Image 2 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
8/10

Sennheiser CX Plus True Wireless

159,90€
On aime
  • De l'aptX Adaptative à ce prix !
  • Très faible latence
  • Reproduction sonore fidèle et puissante
  • Commandes tactiles complètes
  • ANC correct et fixe
On n’aime pas
  • Confort non assuré (trop gros)
  • Attention aux commandes tactiles non désirées
  • Légère sibilance
Verdict :

À peine quelques mois après avoir lancé les CX True Wireless, Sennheiser semble déjà vouloir les remplacer avec les CX Plus True Wireless. Ajoutant les fonctions qui manquaient cruellement à leur prédécesseur, ils se révèlent être des écouteurs sans fil complets offrant un rapport qualité/prix intéressant. On apprécie tout particulièrement leur codec aptX Adaptative, rare à ce niveau de prix. Le rendu sonore est de très bonne tenue, tout comme la latence, basse comme jamais. S’ils reprennent aussi les atouts des CX True Wireless, ils en conservent également quelques défauts, comme un boîtier un peu encombrant et des écouteurs trop gros qui peuvent presser les oreilles et en dépassent. Au bilan, ils sont à considérer, notamment pour leur codec aptX Adaptative. Néanmoins, ils ne sont pas bourrés d’options, mais s’attachent à bien faire ce qu’ils font.

plus

Note de la rédaction : pour que ce test soit complet, il nous manque les tests d’autonomie et du mode mains-libres. Il seront bientôt ajoutés et nous pondérerons la note en fonction des résultats.

Sennheiser n’est pas nouveau sur le segment des écouteurs sans fil. Le constructeur a déjà plusieurs modèles à son actif dont les Momentum True Wireless 2, son fer de lance affiché encore à plus de 200 €. En juin dernier, Sennheiser lançait ses CX True Wireless, des écouteurs sans fil à petit prix pour cette marque à l’image haut de gamme. Comptez alors 120 € la paire. Bien qu’au-delà des 100 €, ce modèle séduit avec notamment une reproduction sonore fidèle et équilibrée, une bonne autonomie et des commandes complètes.

L’exercice d’un modèle à la fois performant et peu cher était périlleux, mais Sennheiser le réussit passant outre la rudesse de la concurrence. Pourquoi les CX Plus True Wireless arrivent-ils alors aussi soudainement ? Et bien puisque les CX True Wireless brillaient aussi par l’absence de réduction de bruit active. Cette fonction, longtemps réservée aux écouteurs haut de gamme, s’est tant démocratisée ces derniers mois qu’on la trouve désormais même sur des écouteurs à moins de 100 € (cf. notre test des Nothing ear(1)).

Nous avons mis la main sur un exemplaire des CX Plus True Wireless pour tester cette nouvelle fonction et voir par la même occasion si Sennheiser a eu le temps d’améliorer les petits soucis des CX.

A lire aussi > Ecouteurs sans fil : notre comparatif des meilleurs true wireless de 2021

Prix et disponibilité

Sennheiser présente officiellement ses CX Plus True Wireless ce 14 septembre. Ils seront commercialisés dès le 28 septembre. Leur prix : 159,90 €. Un delta de 30 euros les sépare donc de leurs aînés. Un petit surcoût pour bénéficier de la réduction de bruit active. Précisons que la réduction de bruit passive est déjà de bonne facture sur les CX.

À 159,90 €, les CX Plus True Wireless se trouvent face à un panel assez large comptant notamment les Galaxy Buds Pro de Samsung que nous avons testés ici, les anciens (mais toujours bons) WF-1000XM3 ou encore les Studio Buds de Beats que nous testons actuellement et qui promettent de belles surprises.

Les CX Plus True Wireless sont un peu gros

Les CX True Wireless sont sortis il y a à peine quelques mois. Sennheiser n’a pas changé le design de ses écouteurs entre temps. Pour les différencier extérieurement, on ne peut que relever le revêtement des surfaces tactiles. Mat sur les CX, il est glosy sur les CX Plus True Wireless. Un choix discutable puisqu’il cette finition accroche les traces de doigts et est surtout plus sensibles aux rayures.

Image 3 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
Sennheiser CX Plus True Wireless – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Côté structure, on conserve cette forme anguleuse. Les écouteurs étant assez épais, ils dépassent des oreilles. Leur majeure partie pénètre dans la conque, ce qui induit un appui sur cette partie extérieure de l’oreille. Attention aux petites oreilles. De notre côté, cela ne nous a pas gênés. Cependant, une pression se fait sentir au niveau des embouts en silicone. On est alors à l’intérieur de l’oreille. Pour nos oreilles, encore une fois, la sensation n’est pas très agréable. La soudure de deux parties en plastique semble porter sur le conduit auditif. Bref, on ne peut pas dire que les CX Plus True Wireless se font oublier à l’usage.

À la pesée, les CX Plus True Wireless semblent avoir perdu un peu d’embonpoint. Les CX True Wireless pèsent 6 g chacun et 37 g pour leur boîtier. Ici, notre balance nous indique 5 g pour chaque écouteur et 35 g pour leur boîtier.

Ce boîtier est rectangulaire. Il n’est pas plat et prend tout de suite un peu de place dans une poche. En revanche, on apprécie tout particulièrement le bruit de fermeture de son clapet. Il est feutré, absorbé, là où la plupart de ses concurrents émettent un claquement de plastique assez peu agréable.

Image 4 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
Sennheiser CX Plus True Wireless – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Qualité audio des CX Plus True Wireless : Sennheiser aux manettes

La maîtrise audio de Sennheiser n’est plus à prouver. Les CX Plus True Wireless étant une évolution des CX, on sait que l’on a entre les mains un accessoire qualitatif. Ils utilisent le codec aptX Adaptative, encore peu utilisé, surtout à ce niveau de prix. Comme son nom l’indique, il est capable de moduler son débit de fonctionnement. Cela lui permet d’assurer une stabilité à toute épreuve. Le débit varie donc de 276 à 420 kbits en fonction de l’environnement des écouteurs et de sa proximité avec son appareil source. S’il est éloigné de son smartphone, par exemple, il va baisser son débit pour gagner en stabilité. Idem dans les transports en commun où les appareils Bluetooth sont légion.

Image 5 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
Sennheiser CX Plus True Wireless – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Au-delà de cette caractéristique technique, l’aptX Adaptative est aussi un codec qui offre un meilleur débit que le SBD ou l’AAC. À l’écoute, on a un rendu sonore rond et chaleureux, tout en étant marqué par les basses fréquences. Les petits transducteurs des CX Plus True Wireless ont du coffre ! Les voix se détachent bien et sont claires sans perturbations. On apprécie particulièrement les aigus détaillés, notamment sur les percussions de « Bad Habits » de Ed Sheeran. Seul petit reproche clairement audible : une légère sibilance, soit un effet de traîne sur les sons « s ». Enfin, la scène stéréophonique n’est pas aussi large qu’escompté, mais à 159,90 €, on ne va pas faire la fine bouche, les CX Plus True Wireless sont dans les cordes de leur marché sur ce point.

Si certains ont pu critiquer la réserve de volume des Sennheiser CX True Wireless, force est de constater qu’à mi-volume sur notre Find X3 Pro, « À un paso de la luna » sur les CX Plus True Wireless nous transporte déjà totalement sur les plages de l’été passé.

Commandes tactiles et application des CX Plus True Wireless

Sennheiser opte pour des commandes tactiles. Une surface sur chaque écouteur. Les fonctions sont complètes à ce niveau. Nul besoin de sortir son smartphone pour les administrer en tout point. Outre les commandes classiques de lecture, on peut varier le volume en laissant son doigt sur l’un ou l’autre écouteur. Un choix à double tranchant puisque si l’on pose sa paume contre sa tête, quand on est allongé par exemple, le volume chute ou grimpe en fonction de l’écouteur enserré.

La réduction de bruit active s’actionne en tapotant trois fois l’écouteur gauche. La même opération sur le droit déclenche l’assistant vocal. Enfin, Sennheiser utilise aussi un mode transparence qui inverse les micros pour distiller le son extérieur dans les oreilles de l’utilisateur. Celui-ci fonctionne bien, mais laisse transparaître un léger souffle. Pratique pour une conversation inopinée, moins pour écouter de la musique.

Image 6 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
Sennheiser Smart Control – Crédits captures : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

L’application Sennheiser Smart Control apporte, quant à elle, un égaliseur trois bandes ou en forme de vague. Ce dernier est soumis à une certaine latence qui l’empêche de donner son résultat immédiatement. Gadget.

Outre l’absence de réduction de bruit active, les CX True Wireless péchaient par deux autres manques que les CX Plus True Wireless s’empressent de corriger. Ainsi, ils se mettent enfin en pause lorsqu’un écouteur est retiré, grâce à l’ajouter de capteurs de proximité. De plus, ils peuvent fonctionner en mono avec un seul écouteur introduit. En revanche, toujours pas de multipoint. Il faut jongler entre ses périphériques en les déconnectant de l’un pour les connecter à l’autre. L’application fait cela de manière plus fluide via ses options, mais l’opération reste longuette.

La nouveauté des CX Plus True Wireless, la réduction de bruit active

Comme dit plus haut, les CX Plus True Wireless bénéficient d’une bonne réduction de bruit passive. Pour ce qui nous intéresse, leur réduction de bruit active est aussi satisfaisante pour leur gamme de prix. Contrairement à d’autres, comme les Oppo Enco Free 2 (lire notre test ici), elle n’est pas dynamique, mais fixe. Impossible de la moduler, c’est du on/off. Une fois activée, on sent une atténuation des basses fréquences de 20 à 200 Hz, ainsi que des aigus. La plage véritablement effacée se trouve entre 850 et 1050 Hz. On est ici dans les médiums, mais sans couvrir tout le spectre. Les voix parviennent encore à passer en fonction de leur tonalité. Merci les enfants pour vos cris !

Image 7 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
Sennheiser CX Plus True Wireless – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Dans l’ensemble, Sennheiser offre cependant une prestation correcte. On apprécie surtout que la réduction de bruit soit fixe. Pour rappel, nous avons rencontré quelques déconvenues avec les systèmes dits intelligents comme celui des Nothing ear(1).

CX Plus True Wireless : une latence (quasi) inexistante

Lorsque l’on parle de Bluetooth, on évoque toujours la latence de cette connexion. Les CX Plus True Wireless partent avec un atout : leur codec aptX. Celui-ci dispose d’une plus faible latence que ses concurrents. Les données théoriques indiquent un résultat entre 50 et 80 ms.

Image 8 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
Mesure de la latence des Sennheiser CX Plus True Wireless

Nous avons passé les CX Plus True Wireless à notre moulinette et le verdict est sans appel : ils offrent une latence exceptionnellement basse. 44 ms, voilà un score qui fait plaisir, d’autant qu’il est en dessous des données conseillées de Qualcomm, éditeur de l’aptX.

Sur ce point, les CX Plus True Wireless de Sennheiser se comportent donc aussi bien dans un film, une série, un jeu vidéo, ils sont utilisables avec n’importe quel média sans parcimonie et sans crainte de désynchronisation labiale ou d’un mort trop rapide sur CoD Mobile. En tout cas, ils n’en seront pas responsables.

Autonomie des CX Plus True Wireless (test à venir)

N’ayant les écouteurs que depuis ce week-end, nous n’avons pas eu le temps nécessaire d’effectuer nos tests d’autonomie. Sur le papier, Sennheiser assure qu’ils tiennent 8h avec charge complète. Le boîtier offrirait quant à lui deux recharges supplémentaires, pour une autonomie totale de 24 heures. Pour référence, les CX True Wireless sont donnés pour 9 heures d’autonomie. Ils ne tiendraient en réalité que 8h. On peut imaginer qu’une même pondération est applicable aux CX Plus True Wireless. Avec 7 heures en une charge, ils demeureraient dans le haut du panier en matière d’autonomie. Attention, ces données sont valables avec le code SBC et sans réduction de bruit active. Avec elle et en aptX Adaptative, la note sera sans nul doute différente.

Image 9 : Test Sennheiser CX Plus True Wireless : et pour quelques euros de plus, la réduction de bruit active !
Sennheiser CX Plus True Wireless – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide