Accueil » Test » Test XPS 13 9315 : excellent, l’ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

Test XPS 13 9315 : excellent, l’ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

La mise à jour 2022 de l’ultrabook vedette de Dell, le XPS 13, dispose d’un processeur Intel Alder Lake U d’entrée de gamme, d’un écran très bien calibré et d’un double système biométrique. Le tout dans un boîtier offrant une finition impeccable.

Image 2 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
8,5/10

Dell XPS 13 (9315)

On aime
  • Design impeccable
  • Excellente qualité d'affichage
  • Excellente qualité du clavier et du pavé tactile
  • Bonne qualité audio
  • Double dispositif biométrique
  • Bonnes autonomies en bureautique et en streaming vidéo
  • Dalle LCD tactile
  • Dalle Mate
  • Qualité du clavier et du pavé tactile
  • Adaptateurs USB A et jack 3,5 mm fournis
On n’aime pas
  • Connectique limitée
  • Recharge lente (chargeur de 45 W)
  • Webcam 720p
Verdict :

Avec ce nouveau XPS 13, Dell fait à nouveau mouche. Design sophistiqué, écran tactile performant, haut-parleurs performants et autonomie très satisfaisante sont au rendez-vous. Toutefois, on peut regretter que le constructeur ait quelque peu tendance à se reposer sur les excellentes critiques des précédentes versions du XPS 13. Car, dernièrement, certains ultrabooks concurrents, proposés par Samsung, LG, Acer, Lenovo ou encore Asus font souvent preuve de plus d’audace, en proposant un écran OLED, une Webcam Full HD, une fréquence d’affichage de 90 Hz, un volet de confidentialité pour la Webcam, un format hyper compact (1 Kg), une batterie plus importante ou un chargeur plus puissant. Chez Dell, Il faut se tourner vers le XPS 13 Plus pour voir apparaître un nouveau design et une option OLED sur un écran 3,5K. Mais la facture est alors très salée…

Quelques mois après avoir lancé son XPS 13 Plus, qui peut être considéré comme une version améliorée du XPS 13, avec en particulier un design revisité (pavé tactile invisible et touches de fonctions tactiles), le constructeur nous a proposé de tester la mise à jour de son ultrabook vedette au format 13,3 pouces. Au programme, un processeur Intel de douzième génération et un design légèrement retravaillé.

Le XPS 13 9315 que nous avons testé dispose d’un écran Full HD tactile, d’un processeur Intel Core i5-1230U, de 16 Go de mémoire et d’un SSD de 512 Go. Le tout est vendu 1599 € (ou 1499 € sans l’écran tactile). Une version nettement plus abordable, proposée à 1199 €, n’intègre quant à elle que 8 Go de mémoire et 256 Go d’espace de stockage, ainsi que la version non tactile de l’écran Full HD.

Image 3 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le constructeur propose également un modèle équipé d’un écran 4K tactile (1799 €), que nous ne conseillons pas. Et si on a vraiment besoin d’un peu plus de puissance, une autre option permet de sélectionner la puce Intel Core i7-1250U, pour 1799 € (ou 1699 € sans l’écran tactile).

Le Dell XPS 13 Plus, de son côté, est vendu à partir de 2027 €, avec un processeur Intel Core i5-1240P, 8 Go de mémoire et un SSD de 512 Go (pour le modèle de base avec écran Full HD non tactile).

Un design toujours aussi stylé, et de plus en plus sobre

Extérieurement, ce nouveau XPS 13 reprend à son compte le design « XPS classique », avec un châssis totalement réalisé en aluminium, disponible en deux coloris, Sky (gris clair argenté) ou Umber (noir). Une fois le capot ouvert, on note toutefois une petite modification : l’abandon du motif en nid d’abeilles en fibre de carbone qui habillait le repose poignets des machines de la gamme XPS depuis quelques années. Ce n’est pas très grave, car – outre le changement en terme de de design qu’on appréciera ou pas – le nouveau revêtement (argenté sur le modèle que nous avons testé) ne retient que très peu les traces de doigts (en tout cas elles sont peu visibles !).

Image 4 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’ultrabook pèse 1,16 kg. C’est 100 grammes de moins que l’avant dernier modèle. Et c’est léger, même si plusieurs constructeurs ont mis sur le marché, cette année, des configurations au format 13,3 pouces dont le poids est inférieur ou égal à 1 Kg, comme le HP Pavilion Aero, le Lenovo Yoga Slim 7i Carbon ou encore le Samsung Galaxy Book2 Pro 360. Ce dernier réalise l’exploit de ne mesurer que 1,1 cm d’épaisseur, alors que le Dell XPS 13 a des dimensions plutôt classiques : 29,5 x 20 cm, avec une épaisseur de 1,4 cm.

A l’instar des précédentes générations de XPS 13, le PC portable est doté d’un clavier, équipé d’un dispositif de rétro éclairage très efficace (la lisibilité des touches est excellente), et qui offre une excellente qualité de frappe. Il est complété par un pavé tactile qui permet de déplacer le curseur de la souris précisément et avec une fluidité parfaite.

Image 5 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

Sans réelle surprise, puisque le XPS 13 Plus lancé il y a quelques semaines n’en est pas équipé, la Webcam 1080p est encore une fois aux abonnés absents. C’est encore un modèle 720p qui est présent au sommet de l’écran. Dommage ! Le constructeur fait de la résistance en ne passant pas encore à la captation vidéo Full HD, alors que d’autres constructeurs comme Samsung, Acer ou encore LG ont misé sur une Webcam 1080p sur leurs ultrabooks de 2022.

Cette absence peut être en partie excusée quand on constate que la qualité vidéo délivrée s’avère étonnement bonne, malgré la relativement faible définition. En effet, les images capturées et transmises se révèlent d’assez bonne qualité (meilleures par exemple que celles issues de la Webcam 720p du Huawei Matebook X Pro que nous avons récemment testé), avec une précision satisfaisante et une bonne fidélité des couleurs.

Image 6 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 7 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, la captation du son et la restitution audio sont assurées par deux haut-parleurs, de 2 W chacun, et 2 micros. Ces derniers assurent une excellente capture de la voix, alors que le son issu des haut-parleurs offre une puissance et une qualité étonnantes, compte tenu du petit gabarit de la machine. Qu’il s’agisse de converser lors de visio conférences ou de se divertir, en écoutant de la musique ou en regardant des films ou des séries en streaming, le son issu du XPS 13 procure entière satisfaction (même si, pour le coup, celui délivré par le Matebook X Pro de Huawei cité – comme mauvais exemple- dans le paragraphe précédent fait encore mieux dans ce domaine, grâce à pas moins de 6 haut-parleurs, qui apportent un son encore plus chaud, chargé en basses).

Image 8 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La Webcam 720p du Dell XPS 13 a un autre avantage : elle peut capter les signaux infra rouge et peut donc identifier le visage de l’utilisateur avec un bon niveau de sécurité. Elle est donc compatible avec la technologie Windows Hello de Microsoft pour faciliter le déverrouillage de la machine. Et comme un lecteur d’empreintes digitales est intégré au bouton de démarrage, le XPS 13 dispose donc d’un double dispositif biométrique. Est ce vraiment nécessaire ? Peut être pas ! Mais ça a le mérite de laisser chaque utilisateur choisir son mode de sécurisation…

Pour en terminer sur le châssis, passons rapidement sur la connectique. Exit la prise casque/micro et le lecteur de cartes mémoire microSD du modèle 2021 ! Il ne reste donc plus que 2 ports USB C compatibles Thunderbolt 4 ! C’est pour le moins succinct. Toutefois, en lot de consolation, on peut toujours emporter dans son sac les adaptateurs USB C / USB A et USB C / Jack 3,5 mm qui sont fournis avec l’ultrabook.

Image 9 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 10 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En comparaison, on peut dire que si le Yoga Slim 7i Carbon ne dispose lui aussi que de deux ports USB C (dont un seulement compatible Thunderbolt), les Asus Zenbook S13 OLED et Samsung Galaxy Book2 Pro 360 au format 13,3 pouces intègrent un troisième port USB C. Le HP Pavilion Aero 13, quant à lui, est doté de deux ports USB C, auxquels s’ajoutent un de type A et une sortie vidéo HDMI.

Un superbe écran LCD

L’écran du Dell XPS 13 9315 n’est pas particulièrement original. Mais, comme nous allons le voir, il s’avère très convaincant. Il s’agit d’un modèle LCD qui affiche des images en Full HD et au format 16:10. Du coup, la définition d’affichage est de 1920 x 1200 pixels.

Image 11 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le constructeur ne propose pas l’option OLED sur ce modèle. En effet, celle-ci est réservée au XPS 13 Plus (avec une définition 3,5 K, soit 3456 x 2160 pixels). En revanche, comme toujours pour le XPS 13, une version 4K (3840 x 2400 pixels) tactile est disponible. Or, comme nous avons pu le constater à plusieurs reprises depuis quelques années, cette dernière fait baisser considérablement l’autonomie du PC portable, pour un gain discutable en terme de lisibilité sur un écran de 13 pouces (il faut souvent ajuster le coefficient de mise à l’échelle des paramètres de Windows sur 150 % pour un meilleur confort visuel).

Image 12 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si le mode Full HD est donc bien adapté, Dell pourrait peut être envisager d’exploiter un mode intermédiaire, le QHD (2560 x 1440 pixels en 16:9 ou 2560 x 1660 pixels en 16:10), qui permettrait d’obtenir un affichage plus fins pour les photos et les vidéos, tout en donnant la possibilité d’afficher plus d’informations.

Le format de l’écran, plus large qu’un affichage au format 16:9, permet d’affiner les quatre bordures de l’écran. D’autre part, la dalle tactile du modèle que nous avons reçu simplifie certaines manipulations basiques, comme le pilotage d’applications multimédia (audio, photo et vidéo) ou la navigation dans les sites Web.

Image 13 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En outre, si Dell annonce que sa dalle est antireflet, nous ne serons pas aussi péremptoire. On pourrait en revanche dire qu’elle est « plutôt mate », car quelques reflets demeurent visibles dans les zones sombres de l’image, en particulier en plein jour, comme l’illustre la photo ci-dessus.

Pour le reste, l’écran supporte une fréquence de rafraichissement basique, de 60 Hz. De constructeur n’a pas jugé utile de supporter un mode 90 Hz, comme on le trouve sur l’Acer Swift 3 OLED, le Lenovo Yoga Slim 7i Carbon ou l’Asus Zenbook 14 OLED (UX3402Z).

Image 14 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme toujours, nous avons soumis l’écran de ce XPS 13 9315 aux mesures de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, et les résultats son concluants :

  • La luminosité maximale a été mesurée à 478 nits, soit quasiment ce qui est annoncé par le constructeur (500 nits). C’est un bon résultat, même si certaines configurations récentes font mieux (571 nits pour le Huawei Matebook X Pro ou 534 nits pour le XPS 13 Plus).
  • Le contraste moyen, quant à lui, s’élève à 1817:1, ce qui est tout simplement la meilleur valeur que nous ayons jamais observé avec un écran LCD !
  • La température moyenne des couleurs relevée est de 6158 K. C’est donc légèrement chaud (un blanc qui tire très légèrement vers le jaunâtre) par rapport à la valeur de 6500 K qui symbolise un affichage parfaitement neutre.
  • Enfin, la fidélité des couleurs s’avère très bonne, car le Delta E moyen est inférieur à 3 (valeur mesurée de 2,3). Les couleurs affichées diffèrent donc si peu des teintes théoriques idéales que cela n’est pas visible à l’œil nu.

Inutile de préciser que nous avons apprécié la qualité d’affichage de cet écran LCD.

Des performances suffisantes pour la bureautique et le multimédia

Ce nouveau Dell XPS 13 intègre un processeur Intel de douzième génération (nom de code Alder Lake). En l’occurrence, il s’agit du Core i5-1230U, qui exploite 2 cœurs performants (les fameux P core) et 8 cœurs efficaces (E core). Certains calculs intensifs, courants dans les applications graphiques (retouche photo, montage vidéo, CAO, synthèse d’images en 3D, etc.) peuvent donc exploiter jusqu’à 12 thread (car seuls les P core supportent le multi-threading). Ce processeur supporte des fréquences maximales de 3,3 GHz et 4,4 GHz, respectivement pour les P core et E core.

Image 15 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

La puce appartenant à la série U d’Intel, sa consommation électrique est minimale. Ainsi, son TDP n’est que de 9 W, voire de 29 W en mode Turbo.

Ce processeur est un modèle doublement d’entrée de gamme. En effet, tout d’abord, il s’agit d’un Core i5, moins performant que le Core i7 de la série U (le Core i7-1250U), car ce dernier supporte des fréquences de fonctionnement supérieures (3,5 / 4,7 GHz).

Image 16 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

Ensuite, car cette puce i5-1230U est moins sophistiquée que son équivalent de la série P, le Core i5-1240P. Ce dernier est un processeur de milieu de gamme, que l’on a rencontré par exemple dans le Dell XPS 13 Plus, et qui intègre deux cœurs performants de plus (donc 4 threads de plus). De plus, son TDP est supérieur : 28 W (et jusqu’à 64 W en mode Turbo).

Pour gérer l’affichage, le Core i5-1230U est équipé du processeur graphique Intel Iris Xe. Ce dernier n’est pas en mesure d’offrir son plein potentiel, car seules 80 de ses 96 unités d’exécution sont actives (point commun à tous les core i5 de la génération Alder Lake). Au contraire, la puce Iris Xe du Core i7-1260P exploitent ses 96 unités d’exécution.

Image 17 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

C’est pourquoi le Core i5-1230U s’avère moins polyvalent que le Core i7-1260P. Car même si ses performances permettent bien sur de faire fonctionner dans d’excellentes conditions les applications / sites bureautiques (Word, Excel, etc.) et multimédia (Netflix, Youtube, Spotify, etc.), elles sont insuffisantes pour faire fonctionner des gros jeux, même avec un niveau graphique minimal.

Par exemple, le jeu Shadow Of The Tomb Raider ne fonctionne qu’avec 18 images par seconde en moyenne. C’est même un peu moins bien avec The Division 2 : seulement 14 images par seconde…

Image 18 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

Et alors que le Core i7-1260P permet de faire tourner un « petit » jeu comme Fortnite, avec une niveau graphique moyen dans de très bonnes conditions (entre 50 et 60 images par seconde), il est préférable avec le Core i5-1230U de rester dans le mode graphique minimal afin d’obtenir des animations bénéficiant d’une fluidité tout juste correcte (entre 20 et 40 images par seconde).

Une grosse journée d’autonomie en bureautique

Le Dell XPS 13 9315 embarque une batterie de 51 Wh. On note que cette capacité n’a pas évolué depuis 2020. C’est, à l’heure actuelle, la plus faible capacité possible dans un ultrabook. En effet, certaines configurations, pourtant plus légères comme le Samsung Galaxy Book2 Pro 360 ou l’Asus Zenbook S13 OLED, exploitent des plus grosses batteries (respectivement de 63 Wh et 67 Wh).

Image 19 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

Malgré cela, après avoir ajusté la luminosité de l’écran à 200 nits, le test d’autonomie Modern Office de l’application PC Mark a fonctionné pendant 13 heures, ce qui est un excellent résultat. L’ultrabook est donc en mesure d’assurer une grosse journée de travail, en Wi-Fi (surtout si on n’utilise pas le PC portable 100 % du temps et qu’on active toutes les options d’économie d’énergie proposées par Windows 11 !). Seul l’Acer Swift 5 de l’année dernière était resté en fonctionnement plus longtemps (14 heures et 24 minutes). Récemment, grâce à sa batterie de 80 Wh, l’autonomie du LG Gram 16 a été mesurée à 12 heures et 22 minutes.

L’autonomie en streaming vidéo est également très bonne. En effet, en lisant sur Netflix un film de 2 heure, en Wi-Fi, le niveau de la batterie a baissé de 22 %. On peut donc évaluer l’autonomie totale à 9 heures et 5 minutes (les ultrabooks les plus endurants en streaming vidéo ont une autonomie maximales supérieure à 10 heures).

Image 20 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour recharger la batterie, le XPS 13 est accompagné d’un adaptateur secteur USB C de 45 W (pas de changement ici non plus depuis 2020 !). Ce n’est pas l’idéal pour ceux qui ont régulièrement tendance à oublier de recharger son ordinateur la nuit. En revanche, ce détail est peu important si on a pris l’habitude de le faire systématiquement.

Le constructeur promet une recharge à hauteur de 80 % en une heure (ce qui n’est pas un exploit compte tenu de la petite capacité de la batterie). Lors de nos tests, en 30 minutes, la batterie a retrouvé 41 % de sa charge initiale, puis 75 % après une heure de charge (la promesse du constructeur est donc quasiment tenue). Il faut attendre une heure et demie pour atteindre 95 % de charge.

Image 21 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers

En comparaison, le Lenovo Yoga Slim 7i Carbon fait mieux, avec 53 % au bout d’une demie heure et 84 % en une heure. Rappelons que ce dernier intègre une batterie similaire (50 Wh) mais avec chargeur plus puissant, de 65 W. Donc, sur ce point, Dell gagnerait à mettre son XPS 13 aux goûts du jour…

L’Acer Swift 3 OLED, quant à lui, est doté d’une batterie de capacité légèrement supérieure (57 Wh) et d’un chargeur de 100 W, qui recharge la batterie à hauteur de 59 % en une demie heure et de 87 % après une heure de charge…

Les concurrents du Dell XPS 13

Le XPS 13 ne manque pas de concurrents. A commencer par le LG Gram. Le modèle que nous avons testé récemment, au format 16 pouces, est certes moins compact, mais il pèse le même poids que le XPS 13, offre une excellente autonomie et dispose d’un processeur plus performant (Core i7-1260P), d’une Webcam Full HD et d’un écran QHD. Mais ce dernier n’est pas tactile et le PC portable ne comporte pas de lecteur d’empreintes digitales, contrairement aux ordinateurs Dell de la gamme XPS. Le tout pour 1400 € (en promo en ce moment). Ce PC portable conçu par LG est également disponible au format 14 pouces : moins d’un kilo, avec écran Full HD. 1699 € avec Core i7-12P ou 1199 € avec Core i5-1240P (lire notre test du LG Gram au format 16 pouces).

Image 22 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Lenovo Yoga Slim 7i Carbon – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 23 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Au format 13,3 pouces, on peut également citer le Yoga Slim 7i Carbon, proposé actuellement à 1299 € sur le site de Lenovo (avec un écran non tactile). Si ce dernier n’est pas parfait, ses petits défauts se retrouvent sur ce Dell XPS 13 (Webcam 720p seulement, pas de lecteur microSD, connectique limitée). Et il présente l’avantage d’embarquer un écran QHD fonctionnant avec une fréquence de rafraichissement de 90 Hz (lire notre test du Lenovo Yoga Slim 7i Carbon).

Autre concurrent très sérieux, l’excellent Galaxy Book2 Pro 360. Proposé actuellement à 1349 € sur le site de Samsung, avec 16 Go de mémoire et un SSD de 512 Go, il ne manque pas d’atouts, comme son stylet qui permet d’écrire ou dessiner sur son écran pivotant sur 360 degrés (lire notre test du Samsung Galaxy Book2 Pro 360).

Image 24 : Test XPS 13 9315 : excellent, l'ultrabook de Dell s’endort néanmoins sur ses lauriers
Dell XPS 13 9315 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si on recherche un PC portable plus abordable, le HP Pavilion Aero est une autre alternative. Il embarque la puce AMD Ryzen 7 5800U ainsi qu’un écran QHD de 13,3 pouces. De plus, ce PC portable est lui aussi est très léger (seulement 950 grammes !). Le Pavilion Aero 13 est proposé à 849 € (chez Boulanger en ce moment), avec 16 Go de mémoire et SSD de 512 Go, ou 1099 € avec SSD de 1 To (lire notre test du HP Pavilion Aero 13).