Accueil » Test » Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse

Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse

Retour réussi pour Samsung dans le domaine des PC portables ultra légers. Le Galaxy Book2 Pro 360 arbore un design sobre et élégant, et intègre un écran OLED tactile sur lequel on peut prendre des notes avec le stylet fourni en standard.

Image 2 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
9/10

Samsung Galaxy Book2 Pro 360

1599€ > Darty
On aime
  • Superbe écran OLED
  • Ecran tactile pivotant sur 360 degrés
  • Poids minimal
  • Excellente autonomie
  • Lecteur d'empreintes digitales
  • Lecteur de cartes mémoire microSD
  • Webcam Full HD
  • Chargeur USB C compact
  • Stylet fourni
On n’aime pas
  • Pas de port USB A (ni d'adaptateur)
  • Dalle OLED brillante
  • Châssis sensible aux traces de doigts
Verdict :

Dans sa version 2-en-1, le Samsung Galaxy Book2 Pro s’avère à la fois complet, pratique et discret. Avec son processeur Intel Alder Lake P et son écran OLED, il procure satisfaction aussi bien pour travailler et se divertir. Le tout dans un format qui permet de l’emporter partout sans qu’il devienne une charge. Il faudrait juste que le constructeur trouve une texture un peu moins propice à la rétention des traces de doigts…

Ce mois de mai 2022 s’illustre par le début de la commercialisation des nouveaux PC portables ultrabook de Samsung, les Galaxy Book2 Pro et Galaxy Book2 Pro 360, qui font pour l’occasion leur arrivée en France (le premier Galaxy Book, sorti l’année dernière, n’était pas commercialisé chez nous).

Le constructeur propose deux déclinaison de son nouveau PC portable. Le premier est un modèle 2-en-1 convertible en tablette. Il est donc doté d’un écran OLED tactile pouvant pivoter sur 360 degrés. Il s’agit du Galaxy Book2 Pro 360, que nous avons testé. Le second, le Galaxy Book2 Pro embarque pour sa part un écran OLED plus traditionnel (non tactile). Les deux modèles sont disponibles aux formats 13,3 et 15,6 pouces.

Image 3 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour ce qui est des tarifs, le ticket d’entrée pour le Galaxy Book2 Pro 360 est de 1599 €. Pour ce prix, la configuration embarque la puce Intel Core i7-1260P (douzième génération, Alder Lake), 16 Go de mémoire et un SSD de 512 Go. Si on préfère le modèle au format 15,6 pouces, il faut compter 100 € de plus, soit 1699 €.

Le constructeur propose également des versions non tactiles (Galaxy Book2 Pro) aux prix de 1499 € et 1599 €, respectivement aux formats 13,3 pouces et 15,6 pouces. Enfin, le Galaxy Book2 Pro le plus abordable est équipé d’un écran de 13,3 pouces non tactile et du processeur Intel Core i5-1240P (1299 €).

Image 4 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Du côté de la concurrence, un des PC portables qui vient tout de suite à l’esprit est le Asus Zenbook Flip 13 OLED. Ce dernier est proposé à 1399 €, dans une configuration similaire, mais avec encore une puce Intel de 11ème génération (Tiger Lake), core i7-1165G7, avec la même puce graphique intégrée que le Core i7-1260P.

Ce dernier diffère sur quelques points (lire notre test du Asus Zenbook 13 OLED UX325) :

  • Poids et épaisseur plus élevés (1,3 kg et 1,7 cm).
  • Webcam 720p.
  • Connectique différente (HDMI, USB A, 2 USB C Thunderbolt 4).
  • Pavé tactile avec fonction NumPad.
  • Pas de lecteur microSD.

Un autre challenger de taille est proposé par Dell puisqu’il s’agit du XPS 13. Le dernier modèle en date, le XPS 13 Plus (13,4 pouces), qui commence tout juste à être commercialisé, pèse 1,3 kg, est disponible avec une dalle OLED tactile fonctionnant en 60 Hz et affiche des images en très haute définition (3,5K, soit 3456 x 2160 pixels). Mais il ne s’agit pas d’un modèle dit 2-en-1, et son écran ne pivote donc pas sur 360 degrés (à partir de 2098 €).

Image 5 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 (haut) vs HP Pavilion Aero (milieu) vs Asus Zenbook 14 OLED (bas) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 6 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 (haut) vs HP Pavilion Aero (milieu) vs Asus Zenbook 14 OLED (bas) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le Pavilion Aero 13 est un autre ultrabook récemment lancé par HP. Ce dernier est doté d’un écran LCD 13,3 pouces, très précis (QHD+, soit 2560 x 1600 pixels) et intégrant un processeur AMD Ryzen 5 5600U. Le tout pour un poids de 950 grammes et une épaisseur de 1,7 cm (lire notre test du HP Pavilion Aero 13).

Autre ultrabook poids plume convaincant, le Acer Swift 5 ne pèse que 1 kg, malgré écran 14 pouces LCD Full HD. Il n’est disponible actuellement qu’avec la puce Intel Core i7-1165G7 de l’année dernière (lire notre test du Acer Swift 5).

Ultra léger, sobre et… salissant

Avec un poids à peine supérieur à 1 kg (de 50 grammes !), le Galaxy Book2 Pro 360 peut se targuer de faire partie des ultrabooks les plus légers. Il est en effet 200 à 300 grammes moins lourd que la plupart des autres ultrabooks au format 13,3 pouces. C’est aussi – peu ou proue – le même poids, minimal, que le Swift 5 d’Acer, qui est pourtant équipé d’un écran LCD non tactile de 14 pouces (lire notre test du Acer Swift 5). Quant aux autres ultrabook vedette du marché, comme le Dell XPS 13 et Asus Zenbook 13 OLED, leur poids est généralement d’environ 1,3 kg.

Image 7 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Même constat pour ce qui est ses dimensions. Ainsi, si la longueur et la largeur du Samsung Galaxy Book2 Pro 360, respectivement de 30 et 20 cm, sont assez communes pour un PC portable à ce format (29,5 x 20 cm pour le Dell XPS 13 Plus ou 29,7 x 20,9 cm pour le HP Pavilion Aero), son épaisseur l’est beaucoup moins. En effet, cette dernière n’est que de 1,1 cm !

Image 8 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’ultrabook de Samsung est donc beaucoup plus fin que le HP Pavilion Aero ou le Asus Zenbook 14 OLED UX3402 que nous avons testé il y a quelques semaines, dont l’épaisseur est de 1,7 cm, ou que le Dell XPS 13 Plus (1,5 cm d’épaisseur). Cela a toutefois un petit inconvénient, comme nous allons le voir : les gros connecteurs sont aux abonnés absents.

Réalisé en aluminium, le châssis du Galaxy Book2 Pro 360 est d’une grande sobriété. Il est disponible en deux coloris : gris anthracite (modèle testé) et bordeaux. Sans fioriture, à l’exception du logo du constructeur au dos de l’écran, le PC portable fait montre d’une certaine élégance.

Image 9 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Seul petit souci, la chiffonnette n’est pas fournie ! Et c’est bien dommage, car – après quelques heures d’utilisation – les traces de doigts ont vite fait de donner un aspect moins sexy au PC portable…

Comme c’est devenu courant, le clavier rétro éclairé du Galaxy Book2 Pro 360 est équipé d’un bouton de démarrage qui fait également office de lecteur d’empreintes digitales. Une des touches de fonction procure un d’accès direct (FN+F1) à l’application Samsung Settings, qui permet de modifier certains paramètres, comme le profil colorimétrique de l’écran, le mode de fonctionnement du PC portable (une autre combinaison de touches permet aussi de basculer d’un mode à l’autre sans passer par l’application de Samsung), mode Studio (effets spéciaux appliqués au visage de l’utilisateur ou à l’arrière plan lors des séances de communication vidéo), etc.

Image 10 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Quoi qu’il en soit, la clavier offre une frappe agréable. Il est complété par un pavé tactile sur lequel l’index glisse bien en toutes circonstances.

Pour le reste, à l’instar du Huawei Matebook E, la Webcam du Galaxy Book2 Pro 360 capture et diffuse des images en Full HD (lire notre test du Huawei Matebook E). La précision des vidéos s’avère donc plus précise que celle des Webcams 720p qui équipement la quasi totalité des PC portables à l’heure actuelle. En revanche, Samsung est passé à côté de la tendance qui consiste à doter la Webcam d’un volet physique de confidentialité, comme on peut en trouver sur le Dell Inspiron 16 Plus que nous avons testé il y a quelques mois. On dispose juste d’une touche pour désactiver le capteur photo/vidéo frontal (mais pas de touche pour couper le micro !).

Image 11 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 12 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Lors de nos conversations sous skype, nos interlocuteurs ont bénéficié d’une bonne captation du son, réalisée par deux micros. Ce dernier est restitué sur le Galaxy Book2 Pro 360 par deux haut-parleurs AKG de 2 x 4 W. La réserve de puissance s’avère satisfaisante et on bénéficie d’un assez bon équilibre entre les différentes plages de fréquences (aigus, médiums et basses), même si bien sur les basses sont en retrait comme toujours. En outre, l’application Dolby Access permet à chacun de modifier le rendu sonore selon ses préférences grâce à un égaliseur à 10 bandes, ou à plusieurs réglages pré définis (jeu, film, musique, voix, plus 3 réglages personnalisés).

Enfin, qui dit ultrabook, dit aussi connectique limitée. C’est pourquoi on ne trouve que 3 ports USB C, dont un compatible Thunderbolt 4, la traditionnelle prise casque/micro ainsi qu’un lecteur de cartes mémoire microSD.

Image 13 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 14 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le PC portable n’intègre donc pas de connecteur Ethernet (on y est habitué sur un PC portable ultra fin et ultra léger), ni de port USB A (alors que deux ports USB C auraient pu suffire !), ni de sortie vidéo HDMI (mais on peut rediriger le signal vidéo vers un moniteur DisplayPort par l’intermédiaire du port USB C compatible Thunderbolt 4). Un adaptateur UBS C / USB A aurait été le bienvenu…

Et pour les transferts de données sans fil, le Galaxy Book2 Pro 360 est irréprochable, puisqu’il est compatible Wi-Fi 6E et Bluetooth 5.1.

Un affichage brillant, au sens propre comme au figuré

Sur les PC portables comme sur les TV, les écrans OLED ont le vent en poupe ces derniers mois. Pour offrir une qualité d’affichage optimale, en particulier pour regarder des films et séries, le Galaxy Book2 Pro 360 met à profit cette technologie, dont le seul réel point faible, précisons le tout de suite, réside dans le fait que son aspect brillant engendre des reflets qui parasitent l’affichage lorsque la luminosité ambiante est élevée. La contrepartie étant que les couleurs sont particulièrement éclatantes et que les noirs sont parfaits (pas plus ou moins délavés comme sur un écran LCD).

Image 15 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – la dalle OLED brillante – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour ce qui est de la définition d’affichage, Samsung est resté raisonnable, ce qui est une bonne chose. En effet, le mode Full HD (soit 1920 x 1080 pixels) suffit amplement pour cette taille d’écran. En outre, il permet de ne pas vider la batterie trop rapidement (les tests d’autonomie sur des PC portable dotés d’un écran 4K sont souvent décevants).

PC portable 2-en-1 oblige, la dalle OLED est tactile et l’écran peut être complètement retourné pour une être utilisé en mode tablette. Différentes positions intermédiaires peuvent être adoptées. Ainsi, par exemple, le mode tente (voir photo ci-dessous) peut s’avérer pratique pour regarder des vidéos.

Image 16 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le taux de rafraichissement utilisé pour l’écran du Galaxy Book2 Pro 360 est standard (60 Hz). Le constructeur a donc résisté à la tentation de pousser la fréquence à 90 Hz, comme nous avons pu le constater sur quelques ultrabooks récents, comme le Asus Zenbook 14 OLED (UX3402) ou le Huawei Matebook 14s. Encore une fois, ce n’est pas plus mal car cela permet de limiter la consommation électrique de la configuration, afin d’offrir la meilleure autonomie possible.

Image 17 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Autre bon point, Samsung fournit en standard le stylet qui permet de dessiner ou d’écrire à l’écran du Galaxy Book2 Pro 360. Ce dernier se recharge lorsqu’il est rattaché – par aimantation – au dos du PC portable. De plus, en approchant le stylet de l’écran et en appuyant sur sa touche, un menu apparaît à l’écran grâce auquel on peut réaliser plusieurs opérations, comme la rédaction d’une note manuscrite.

D’autre part, dans les paramètres de l’application Samsung Settings, quatre profils d’affichage sont proposés : Eclatant, Naturel (sRGB), Modification de photo (Adobe RGB) et Film (DCI-P3). Comme d’habitude, nous les avons tous mis à l’épreuve de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, à commencer par le mode par défaut (Eclatant).

Image 18 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 19 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On constate alors que – si le taux de contraste est quasiment infini, car la luminosité du noir est presque nulle – la luminosité maximale du blanc est plutôt limitée : seulement 370 nits. On est assez loin des 477 nits mesurés sur l’écran LCD 4K du Dell XPS 15, que nous avons testé il y a quelques mois. Toutefois, même si ce dernier offre un taux de contraste très élevé (1780:1), la technologie OLED demeure visuellement plus séduisante lorsqu’il s’agit de profiter de contenus multimédias.

Rien à redire en revanche en ce qui concerne la fidélité des couleurs. En effet, avec un Delta E des plus faibles (1,2), la différence entre les couleurs affichées et les teintes parfaites théoriques n’est pas visible.

Image 20 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, la température moyenne des couleurs a été mesurée à 7083 K. Cela traduit un affichage un peu « froid », avec un blanc qui tire légèrement vers le bleuâtre (la valeur neutre idéale étant de 6500 K). L’écart est toutefois trop faible pour que cela soit vraiment gênant.

Étrangement, les trois autres modes d’affichage sont quasiment identiques en termes de luminosité maximale et de température des couleurs. Seule la fidélité des couleurs varie quelque peu. Le Delta E reste néanmoins presque toujours en dessous de 3 (sauf dans le mode Naturel sRGB dans lequel il passe à 3,2), ce qui est très positif. Il est toutefois possible de modifier manuellement la température des couleurs de façon plus significative.

Image 21 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un niveau de performances adapté à la bureautique et au multimédia

Le Galaxy Book2 Pro 360 embarque la récente puce Core i7-1260P. Ce processeur Intel de douzième génération (Alder Lake) a l’avantage – par rapport au modèle Core i7-12700H que l’on rencontre dans les PC portables gamer par exemple – d’avoir une assez faible consommation électrique (28/64 W). D’autre part, qui n’intègre « que » 4 cœurs hautes performances (P core) et 8 cœurs « efficaces » (ou « économes »), les E core. La fréquence de fonctionnement maximale s’élève à 4,7 GHz pour les quatre premiers et à 3,4 GHz pour les huit autres. Rappelons que les modèles de la série Alder Lake H intègrent pour leur part 6 cœurs performants et 8 cœurs économes.

Image 22 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – 3D Mark – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 23 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – PC Mark – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour ce qui est des performances, l’indice PC Mark, qui utilise un script faisant appel à plusieurs applications bureautiques et multimédias, s’élève à 5100. C’est plus ou moins à la hauteur des résultats observés avec les autres ultrabooks dénués d’une puce graphique à part entière.

Quant aux performances 3D de la puce graphique intégrée, Iris Xe, l’indice 3D Mark est de 1558, ce qui s’avère un peu plus véloce que la puce graphique Radeon Vega 7 intégrée aux processeurs AMD Ryzen 5 5600U ou Ryzen 5 5600H (score d’environ 1250).

Image 24 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ces deux résultats sont dans le même ordre de grandeur que ceux obtenus avec le Asus Zenbook 14 OLED UX3402, qui possède le même processeur Core i7-1260P.

Précisons bien sur que la puce Core i5-1240P proposée sur le Galaxy Book2 Pro 360 d’entrée de gamme devrait s’avérer suffisante si on n’utilise que des applications basiques (lecture de photos et de vidéos, consultation de sites Web, applications bureautiques, mail, réseaux sociaux, etc.).

Image 25 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – The Division – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 26 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – The Division 2 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 27 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Far Cry 5 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’application Samsung Settings propose quatre modes de fonctionnement, censés être plus ou moins performant : Silencieux, Discret, Optimisé et Performances élevées. Le passage d’un mode à l’autre est aussi possible par une combinaison de touches (FN + F11).

Comme souvent, la différence entre les deux derniers modes n’est pas bouleversante. Au mieux, gagne-t-on quelques images par seconde avec certains jeux. On reste toutefois légèrement sous la barre des 30 images par seconde lorsqu’on joue à Far Cry 5, The Division ou The Division 2, dans le mode graphique le plus faible. Cela confirme le fait que les composants du PC portable ne sont pas suffisamment performants pour jouer dans de bonnes conditions avec ces jeux très gourmands en termes de ressources graphiques.

Image 28 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Fortnite – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En revanche, avec des jeux moins exigeants, comme Fortnite, il est possible de jouer dans de bonnes conditions, sans pour autant faire trop de concessions sur la qualité graphique. En effet, avec un niveau graphique Moyen, on obtient des animations assez fluides, comportant entre 30 et 40 images par seconde la plupart du temps.

Cet ultrabook est très endurant !

Le Galaxy Book2 Pro 360 est doté d’une batterie de 63 Wh. C’est une grande capacité pour un ultrabook à ce format et avec ces composants. Nous avons évalué l’autonomie de la configuration, avec la luminosité de l’écran ajustée à 200 nits et le profil de fonctionnement « Optimisé ».

Image 29 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – PC Mark / Modern Office – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Dans ces conditions, et avec le test d’autonomie Modern Office de l’application PC Mark, le PC portable est resté en fonctionnement pendant 11 heures et 42 minutes. C’est un excellent résultat , qui place le Galaxy Book2 Pro 360 Parmi les configurations les plus endurantes nous ayons testées.

En effet, on est à la hauteur des autonomies constatées avec le Huawei Matebook 14s (11 heures et 43 minutes) ou le Asus Zenbook 13 OLED (12 heures et 15 minutes), qui embarquait un processeur de milieu de gamme (Core i5-1135G7).

Image 30 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En lecture vidéo, Samsung annonce une autonomie de 21 heures, avec des conditions de test très favorables : fichier stocké sur le SSD, avec luminosité de 150 nits.

Selon notre protocole – 200 nits et film de 2 heures lu depuis Netflix en Wi-Fi – la batterie s’est déchargée de 20 %. On peut donc estimer l’autonomie totale en streaming vidéo à environ 10 heures ! La bonne endurance du Galaxy Book2 Pro 360 est donc confirmée une nouvelle fois.

Image 31 : Test Samsung Galaxy Book2 Pro 360 : un ultrabook 2-en-1 tout en finesse
Samsung Galaxy Book2 Pro 360 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Terminons ce test en précisant que le PC portable est livré avec un chargeur USB C d’une puissance de 65 W. Très fin, ce dernier ressemble aux adaptateurs fournis avec les smartphones (mais pas avec les Galaxy S22 !).

Au bout de 30 minutes de recharge, la batterie a retrouvé 40 % de sa capacité initiale. Puis, celle-ci atteint 78 % après une heure et 93 % au bout d’une heure et quart.