Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d’Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !

Asus met à jour un de ses principaux PC portables destinés aux accros du jeu. Outre les évolutions “naturelles” du CPU et du GPU, la configuration exploite un nouveau type d’affichage, précis, ultra fluide et surtout doté d’un rétro éclairage de type miniLED, qui procure des images très lumineuses et très contrastées.

Image 1 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
9/10

Asus Zephyrus M16 GU604

  • ASUS ROG Zephyrus M16 GU604VY-001W -…
    2999€
  • 2999€
    Voir l’offre
  • 3,899.99€
    Voir l’offre
  • 3,899.99€
    Voir l’offre
  • 3999€
    Voir l’offre
  • 4,379.99€
    Voir l’offre
  • 4,385.02€
    Voir l’offre
  • 4,599.99€
    Voir l’offre
  • 5,020.71€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Processeur haut de gamme Raptor Lake
  • Puce graphique haut de gamme Nvidia
  • Rétro éclairage de l'écran miniLED
  • Affichage QHD 240 Hz
  • Dispositif AnimeMatrix
  • Système de refroidissement efficace
  • Très haute luminosité
  • Taux de contraste quasi infini
  • Webcam Full HD infra rouge
  • Dalle mate
  • Excellente qualité audio
  • Ecran compatible G-Sync
On n’aime pas
  • Autonomie très limitée
  • Niveau sonore très élevé en mode Turbo
  • Pas de port Ethernet
  • Pas de lecteur d'empreintes digitales
  • Chargeur propriétaire encombrant
Verdict :

En définitive, le ROG Zephyrus M16 d’Asus s’avère d’un efficacité redoutable, avec son CPU et son GPU extrêmement performants. Il est aussi original, avec son dispositif AnimeMatrix, et complet, avec sa connectique étoffée, sa Webcam Full HD et ses haut-parleurs très convaincants. Le tout est complété par un superbe écran LCD, fluide, précis, très lumineux, contrasté à souhait et sans les reflets visibles sur une dalle OLED. Seule son autonomie déçoit. Mais est ce vraiment une surprise pour un PC portable gamer aussi surpuissant ? Pas vraiment !

Contrairement aux configurations de la gamme ROG Strix, qui se focalisent principalement sur les plus hautes performances, les PC portables ROG Zephyrus cherchent à offrir un rapport performances / portabilité plus intéressant.

L’Asus Zephyrus M16 GU604VY-001W que nous avons testé représente le nec plus ultra en matière de PC portable destiné aux joueurs en ce début d’année 2023. Cette vitrine technologique regroupe les dernières puces haut de gamme d’Intel (Core i9-13900H) et de Nvidia (GeForce RTX 4090), l’étonnante technologie AnimeMatrix au dos de l’écran, ainsi qu’un étonnant écran LCD 16 pouces, qui offre (presque) les mêmes performances qu’un affichage OLED grâce à un rétro éclairage miniLED. Pour ne rien gâcher, L’écran supporte – en plus – une très haute définition et une fréquence de rafraichissement extrême.

Image 2 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Bien sur, avec un tel équipement, le Zephyrus M16 GU604 n’est pas donné ! La facture est de 5000 €, avec 32 Go de mémoire DDR5 et un SSD de 2 To (un second emplacement M.2 permet de doubler la capacité de stockage en cas de besoin !). La même configuration, sans le dispositif AnimeMatrix, est aussi au catalogue du constructeur.

Un modèle à “seulement” 4000 € est également disponible chez Darty. Il s’agit du modèle Zephyrus M16 GU604VZ-036W, qui embarque une puce graphique un peu moins véloce (GeForce RTX 4080) et – surtout – un écran équipé d’un rétro éclairage LED classique.

Un design pas si sobre que ça, grâce à l’AnimeMatrix !

A première vue, le châssis noir est plutôt sobre pour un PC portable gamer. Il est certainement moins flashy que celui des configurations ROG Strix d’Asus, qui arborent des bandes LEDs multicolores, à l’avant et à l’arrière du châssis. Sur ce M16, les seules LEDs sont celles qui rétro éclairent les touches du clavier en RGB (avec divers effets visuels appliqués sur une seule zone). D’autre part, si le revêtement mate du boîtier est censé être peu sensible aux empreintes digitales, ce n’est pas aussi évident dans les faits. Toutefois, celles que l’on repère sur le repose-poignets s’effacent rapidement.

Image 3 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La seule originalité (de taille !) du châssis (outre la petite plaque holographique) réside dans son système AnimeMatrix, présent au dos de l’écran. Celui-ci, rappelons-le, met à profit plus de 1700 LEDs pour afficher (en teintes de gris) des logos, des images, des informations systèmes (état de la batterie, date, etc.), des animations ou encore un Virtual Pet. C’est un moyen très original pour personnaliser son PC portable.

Le Zephyrus M16 mesure 35,5 x 24,6 cm et a une épaisseur de 2,3 cm. Le tout pour un poids de 2,25 kg (soit même poids qu’un modèle Asus ROG Strix Scar au format 15 pouces). Le modèle dépourvu du dispositif AnimeMatrix est légèrement plus léger (2,1 kg).

Le clavier RGB ne comporte pas de pavé numérique. De plus, le constructeur a isolé quatre touches, qui servent à modifier le volume sonore, à couper les 4 micros et à lancer l’application Armoury Crate. Rappelons que cette dernière sert à modifier de nombreux paramètres qui influent sur le fonctionnement du PC portable.

Deux autres touches permettent de modifier le type d’animation du rétro éclairage du clavier ainsi que le mode de fonctionnement de la configuration : Silencieux, Performances ou Turbo.

Image 10 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La connectique de la configuration est assez fournie. En effet, on trouve une prise Jack audio, une sortie vidéo HDMI 2.1 et 4 ports USB, dont deux de type C (dont un compatible Thunderbolt 4). Le tout est complété par un lecteur de cartes mémoire microSD. Bon point, on trouve un port USB de chaque type (A et C) des deux côtés.

En revanche, certains utilisateurs pourront regretter l’absence de ports Gigabit Ethernet. Il faut se tourner vers un modèle ROG Strix pour se connecter au réseau en mode filaire en bénéficier d’une connexion potentiellement plus stable.

Autre bon point : si on ne désire pas utiliser de casque, il faut savoir que les six haut-parleurs remplissent leur rôle avec brio. Deux sont présents sous le châssis, alors que les quatre autres sont disposés aux coins du clavier. Ils délivrent une excellente qualité audio, avec des mediums et des aigus particulièrement convaincants. Les basses, quant à elles, sont comme toujours – sur les PC portables – un peu trop en retrait pour être vraiment appréciées. Dans un jeu comme Cyberpunk 2077, on bénéficie d’un son vraiment bien spatialisé, ce qui crée une ambiance sonore assez bluffante.

Et pour ne rien gâcher, la configuration dispose d’une bonne réserve de puissance, ce qui est appréciable aussi bien pour jouer que pour écouter de la musique ou regarder un film ou une série. Cerise sur le gâteau, l’application Dolby Access permettant d’ajuster le rendu audio selon ses préférences, grâce à un égaliseur à 10 bandes.

Image 17 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Finissons ce tour d’horizon de l’équipement externe en précisant que le Zephyrus M16 GU604 est équipé d’une Webcam Full HD infra rouge. Elle est compatible avec la technologie Windows Hello, ce qui permet de déverrouiller l’accès à Windows sur simple reconnaissance du visage de l’utilisateur.

Grâce à sa définition de 1080p, elle capte des images bien plus nettes qu’avec une Webcam 720p ! Ce n’est pas parce qu’on utilise une configuration gamer qu’on ne désire pas communiquer visuellement avec ses proches dans les meilleures conditions possible.

Image 18 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !

Qu’est ce que l’affichage ROG Nebula HDR d’Asus ?

Le Zephyrus M16 GU604 est doté d’un écran de 16 pouces qui est appelé ROG Nebula HDR par Asus. Cette référence indique qu’il exploite une dalle LCD IPS, au format 16:10, qui a l’avantage d’utiliser un rétro éclairage de type mini LED. Ce dernier est censé produire des images nettement plus contrastées que celles générées par un affichage LCD LED, car l’écran est en mesure de gérer le rétro éclairage sur beaucoup plus de zones indépendantes (1024 en l’occurrence).

Image 19 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme sur les TV, ce type de rétro éclairage permet – en théorie – d’obtenir un affichage dont les performances sont beaucoup plus proches de celles des écrans OLED que d’un écran LCD conventionnel (rétro éclairage LED). D’ailleurs, Asus communique sur un taux de contraste de 100 000:1, alors que les dalles LCD LED “classiques” plafonnent au mieux à 2000:1 !

La gestion du Local Dimming étant plus fine qu’avec un rétro éclairage LED, cette technologie permet aussi de réduire sensiblement les effets de blooming (sans le faire disparaître toutefois). Rappelons qu’il s’agit du halo lumineux visible autour d’un élément très lumineux de l’image lorsqu’il est est affiché sur un fond sombre.

Image 20 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les images sont affichées avec une définition QHD, soit 2560 x 1600 pixels. C’est l’idéal pour cette taille d’écran. En effet, l’affichage s’avère plus net qu’en Full HD (1920 x 1080 ou 1920 x 1200 pixels) et plus lisible qu’en 4K (3840 x 2160 pixels).

D’autre part, afin d’offrir une fluidité d’affichage extrême dans certains jeux, la fréquence de rafraichissement maximale de l’écran est de 240 Hz ! Et comme l’écran est compatible avec la technologie G-Sync de Nvidia, aucun effet de déchirement d’image n’est visible.

Image 21 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, le dernier avantage de l’affichage ROG Nebula HDR réside dans le fait que la dalle LCD est mate. On voit donc pas les reflets qui viennent perturber les zones sombres des images sur les PC portables équipés d’un écran OLED…

Compatible HDR Dolby Vision, l’écran du ROG Zephyrus M16 GU604 supporte une luminosité maximale de 1100 nits selon Asus. Nous avons donc utilisé notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus pour vérifier cela. Celle-ci a pu mesurer une luminosité maximale de 779 nits en mode SDR.

Le précédent record en la matière, détenu jusqu’alors – parmi les PC portables vendus depuis 2022 – par le Huawei Matebook X Pro 2022 (571 nits), est donc pulvérisé !

Image 22 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les contrastes sont-ils aussi impressionnants qu’annoncé par le constructeur ? La réponse est oui ! En effet, comme pour les écrans OLED, notre sonde a relevé une luminosité de 0 pour les noirs. Autant dire que le taux de contraste est donc quasi infini

La température moyenne des couleurs est de 6815 K, ce qui est légèrement plus froid que les 6500 K que l’on recherche si on désire un affichage parfaitement neutre. Pas de quoi faire en sorte toutefois que les couleurs tirent trop vers le bleuâtre.

Image 23 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, la fidélité des couleurs (paramètre à priori peu important pour un gamer) n’est pas idéale, puisque le Delta E moyen a été mesuré à 6. Cette valeur s’avère trop supérieure à 3 pour que les couleurs affichées à l’écran soient fidèles aux couleurs théoriques optimales.

On remarque toutefois que c’est assez courant sur les configurations destinées aux joueurs, comme l’Acer Nitro 5 que nous avons testé en aout dernier ou le Dell G15. Et comme la fidélité des couleurs n’est pas vraiment une des préoccupations principales des joueurs, ce n’est finalement pas dramatique.

Image 24 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En mode HDR, le taux de contraste et la température moyenne des couleurs demeurent inchangés. Et la fidélité des (un peu) s’améliore un peu, puisque le Delta E moyen passe à 3,9. Donc, si on ne passe toujours pas sous la valeur 3, le résultat est moins pire qu’en SDR. Mais, étrangement, la luminosité maximale chute à seulement 443 nits. Autant rester en mode SDR donc…

Des performances sans concession

Grâce aux deux composants haut de gamme, Intel et Nvidia, et de dernière génération retenus par Asus, il est difficile de faire mieux en termes de performances

Ainsi, le processeur Core i9-13900H, de la génération Raptor Lake d’Intel, embarque 6 cœurs performants (P core) et 8 cœurs efficaces (E core), pour un total de 20 threads. Leurs fréquences maximales sont de 5,4 GHz en mode turbo pour les P core et de 4,1 GHz pour les E core. Le TDP de la puce est 45 W, avec un pic potentiel à 115 W en mode Turbo.

Image 25 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !

La puissance de calcul de ce Core i9 est indéniable. Par exemple, ses scores Cinebench R20 sont de 7084 et 754 (multi threads et mono thread). C’est nettement mieux que le processeur Core i7-12700H, présent par exemple dans le Dell XPS 17 9720 que nous avons testé au mois de juin dernier et qui détenait jusqu’à présent le record, avec des scores de 6712 et 686…

Pour obtenir de meilleurs scores encore (indice Cinebench R20 multi-threads de 11033 !), il faut se tourner vers la puce Core i9-13980HK (8 P core et 16 E core !), qui est utilisée par exemple par Asus dans son tout nouveau ROG Strix Scar G634JZ.

Et pour offrir les plus grandes performances graphiques en 3D, la configuration est équipée tout simplement de plus véloce puce de la nouvelle génération Nvidia, la GeForce RTX 4090 (qui supporte un TGP maximal de 145 W).

Le constructeur a doté don Zephyrus M16 de la technologie Nvidia Advanced Optimus, qui permet de basculer automatiquement entre l’utilisation du GPU dédié et le iGPU (Iris Xe intégré au Core i9). Et, lorsque l’application en cours de fonctionnement a besoin de beaucoup de puissance 3D et que le GPU de Nvidia est actif, le Mux Switch fait en sorte que les données soient transmises directement à l’écran, sans repasser par le GPU intégré, ce qui permet de booster légèrement les performances.

Image 32 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le système de refroidissement du PC portable est composé de trois ventilateurs et du système ErgoLift (en ouvrant l’écran, la charnière surélève légèrement le PC afin de faire circuler l’air). Si ce dernier est plutôt efficace (la température s’avère raisonnable sur le haut du clavier, même après une heure de jeu), il fait un bruit d’aspirateur quand le PC portable fonctionne en mode Turbo. Au final, la chaleur est localisée au niveau des larges sorties d’aération visibles au niveau de la bordure inférieure de l’écran.

En pratique, la puce RTX 4090 permet d’obtenir une fluidité à toute épreuve dans certains jeux. Par exemple, avec Fortnite, en mode QHD et avec une qualité Epique, on obtient des animations comportant plus de 60 images par seconde en moyenne ! Si on passe en qualité Elevée, on atteint environ 90 images par seconde. Enfin, le seuil des 200 images par seconde est atteint si on bascule en qualité Moyenne !

Avec un jeu AAA comme The Division 2, en QHD et en qualité Ultra, la configuration soutient 98 images par seconde en mode Performances et 118 images par seconde en mode Turbo. En comparaison, le ROG Strix Scar 15 de l’année dernière (avec puces Intel Core i9-12900H et GeForce RTX3070 Ti) ne permettait d’obtenir que des animations comportant 81 et 85 images par seconde (toujours en QHD / Ultra).

Si on désire des animations ENCORE plus fluides, on peut basculer en Full HD (et toujours en qualité Ultra). Le Zephyrus M16 supporte alors des cadences de 136 et 166 images par seconde (contre 112 et 122 images par seconde pour le Strix Scar 15).

Image 39 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Avec un jeu encore plus sophistiqué, comme Cyberpunk 2077, on peut bénéficier d’images générées en Ray tracing et du mode DLSS. Ainsi, en QHD et avec une qualité de DLSS en mode Performances, on obtient des animations comportant 128 images par seconde. On monte même à 112 images par seconde en mode DLSS Equilibré et 98 en mode Qualité.

Si on passe en Full HD (par curiosité !), la configuration peut alors calculer 136 images par seconde en mode DLSS Qualité, 146 en mode Equilibré et 154 en mode Performances…

Une autonomie trop en retrait

Le ROG Zephyrus M16 GU604 est doté d’une batterie de bonne capacité, 90 Wh. Ce n’est toutefois pas le maximum possible ! En effet, certaines configurations, comme le Dell XPS 17 9720, sont équipées d’une plus grosse batterie, de 97 Wh en l’occurrence. Mais c’est toujours mieux que le Dell Alienware x14 que nous avons testé en mai dernier (80 Wh).

Image 40 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Malgré cela, l’autonomie du PC portable est trop basse pour envisager de l’utiliser sereinement loin d’une prise électrique. Avant de réaliser notre test de streaming vidéo, nous avons ajusté la luminosité d’écran ajustée à 200 nits et la fréquence de rafraichissement sur 60 Hz (bien sur). D’autre part, dans l’application Armoury Crate, nous avons sélectionné le mode de fonctionnement Silencieux et le mode “Utilisation optimisée” du GPU. Ce denier est donc censé être désactivé lorsque la configuration fonctionne sur batterie, afin de laisser la place à l’Iris Xe intégré au Core i9.

Mais, force est de constater que – malgré ces précautions d’usage – les composants haut de gamme et l’écran ROG Nebula HDR ont eu très (trop !) rapidement raison de la batterie. En effet, la lecture d’un film de 2 heures en Wi-Fi depuis Netflix a suffit pour faire baisser le niveau de charge de la batterie de 60 % ! L’autonomie en streaming vidéo avec une pleine charge peut donc être estimée à 3 heures et 20 minutes, ce qui est bien peu…

Image 41 : Test Zephyrus M16 GU604 : le PC gamer d'Asus passe à la vitesse supérieure, avec Core i9 Raptor Lake, RTX 4090 et écran miniLED !
Asus Zephyrus M16 GU604 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’adaptateur secteur propriétaire (et assez imposant) fourni par Asus a une puissance de 240 W, ce qui qui permet – selon le constructeur – de recharger la batterie à hauteur de 50 % en 30 minutes.

Si on n’est pas trop pressé, on peut aussi utiliser le chargeur USB C de son smartphone pour refaire le plein de la batterie. Le gros bloc d’alimentation peut alors rester à la maison…

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !