Accueil » Actualité » Un entrepreneur déclare être propriétaire d’une partie de la Lune

Un entrepreneur déclare être propriétaire d’une partie de la Lune

Richard Garriott, entrepreneur fortuné, vient de revendiquer la propriété d’une petite parcelle lunaire. Celui-ci justifie sa déclaration en indiquant être le propriétaire d’un objet se trouvant sur notre satellite.

Cependant, l’annonce de Richard Garriott reste à relativiser. En effet, l’entrepreneur déclare : »En parlant de manière légèrement ironique, je dirai que la lune m’appartient […] mais je ne revendique pas la lune entière« , a-t-il ajouté. Mais il estime avoir un droit unique et justifié sur une petite partie de la plus proche voisine de la Terre. Cette déclaration découle du fait qu’il a déboursé plus de 60.000 dollars en 1993 pour acheter l’atterrisseur soviétique Luna 21 et son rover, Lunokhod 2.

Image 1 : Un entrepreneur déclare être propriétaire d’une partie de la Lune
Lune – Crédit : wikimedia

Les deux sondes ont été en contact avec la surface de la Lune. L’affaire a été conclue lors d’une vente aux enchères consacrée à l’espace, à New York. Richard Garriott a ainsi obtenu une photographie d’un modèle de Lunokhod 2 et un ensemble de documents en russe et en anglais, dont un acte de transfert ainsi qu’un certificat de propriété.

Richard Garriott : d’entrepreneur à aventurier

Garriott revendique le fait que sa propriété est toujours sur la Lune, et donc qu’il peut s’estimer propriétaire d’une partie du sol entourant les sondes qu’il détient. L’entrepreneur déclare ainsi : « J’ai acheté Lunokhod comme un objet qui est toujours  sur la surface d’un corps céleste étranger. C’est donc la première fois que l’on vend un objet qui n’est pas sur la Terre ». Celui-ci ajoute aussi que le rover est techniquement toujours en service : « Même si les batteries de Lunokhod 2 sont tombées en panne, il y a un ensemble de miroirs réfléchissants qui sont encore utilisés aujourd’hui par de nombreux télescopes dans le monde […] afin de mesurer en temps réel la distance Terre-Lune « .

Richard Garriott est le président de l’Explorers Club et l’un des pères fondateurs de l’industrie du jeu vidéo. Celui-ci est un pionnier de l’industrie des vols spatiaux commerciaux, et a payé lui-même son voyage vers la Station spatiale internationale en 2008. Garriott est également un aventurier qui a fait le tour du monde, des jungles de l’Amazonie au pôle Sud en passant par le point le plus profond de l’océan terrestre.

À lire aussi > On ne remarchera pas sur la Lune avant 2025

À lire aussi > La NASA teste ses combinaisons spatiales pour (re)marcher sur la Lune et Mars

Source : space.com