Accueil » Actualité » Un étui à bougie de 500 ans découvert dans un glacier en Norvège

Un étui à bougie de 500 ans découvert dans un glacier en Norvège

Des archéologues ont découvert un ancien étui à bougie dans le glacier de Lendbreen en Norvège. Vieux d’environ 500 ans, cet étui à bougie est en très bon état de conservation. Il contient toujours de la cire d’abeille et une mèche sous son couvercle.

L’équipe d’archéologues du Glacier Archaeology Program à Innlandet en Norvège travaille depuis plusieurs années au glacier de Lendbreen. On appelle cela l’archéologie glaciaire. Avec le changement climatique, l’équipe a expliqué que « des artefacts incroyablement bien conservés et rares ont émergé de la fonte des glaciers et des plaques de glace en Amérique du Nord, dans les Alpes et en Scandinavie ». D’ailleurs, le glacier d’Hiawatha au Groenland dissimulait un gigantesque cratère d’impact de 31 kilomètres de large.

L'étui à bougie de 500 ans découvert en Norvège
L’étui à bougie de 500 ans découvert en Norvège – Crédit : @secretsoftheice / Facebook

Grâce à ce type de fouille, les archéologues du monde entier ont déjà démontré que « les humains ont beaucoup plus utilisé les montagnes que ce que l’on pensait auparavant – pour la chasse, la transhumance et les voyages ». La dernière découverte en date des archéologues du glacier de Lendbreen est un étui à bougie fabriqué à partir de bois. Cet objet peut paraître anodin au premier abord, mais il a permis aux archéologues de percer de nouveaux mystères.

Cet étui à bougie a été utilisé entre 1475 et 1635 en Norvège

Quand ils ont découvert la boîte en bois, les archéologues ne savaient pas immédiatement qu’il s’agissait d’un étui en bougie puisqu’elle était hermétiquement fermée. Ils ont donc dû ouvrir la boîte en bois comme d’autres archéologues ont ouvert une momie égyptienne après 2500 ans, mais la situation n’était pas aussi intense dans leur cas.

Après l’avoir analysée, les archéologues se sont aperçus que la boîte servait à protéger une bougie en cire d’abeille. Elle a été construite à partir de bois de pin et elle a été utilisée entre 1475 et 1635, ce qui en fait un artefact vieux de 386 – 546 ans. Encore plus étonnant, l’étui contient toujours de la cire d’abeille ainsi que la mèche de la bougie. Mais alors, pourquoi cette boîte se trouvait-elle à cet endroit ? En fait, les archéologues ont expliqué que le glacier était un lieu de passage. Les fermiers l’utilisaient pour emmener leur bétail paître en été.

Les fermiers partaient dans leur ferme d’été avec des bougies pour s’éclairer la nuit

Les chercheurs ont donné plus de précision dans un post Facebook avec des images de cet étui à bougie. Ils ont expliqué que les étuis « servaient à transporter les bougies entre les fermes principales et les fermes d’été. Nous savons maintenant que de telles boîtes à bougies étaient utilisées dans le temps. Cela correspond également bien à ce que nous savons de la nature du trafic à travers le col de Lendbreen ».

D’ailleurs, Lendbreen devait être un lieu très fréquenté. Les chercheurs ont déjà découvert des centaines d’artefacts au cours de leurs fouilles. Ils ont notamment trouvé des raquettes à neige, des lances, des cannes, des laisses de chien, des mitaines, etc. Ils sont même tombé sur les restes d’un chien qui devait accompagner les voyageurs à l’époque.

Source : Phys.org