Accueil » Actualité » Un gigantesque fossile de ptérosaure du Jurassique vient d’être retrouvé sur une plage écossaise

Un gigantesque fossile de ptérosaure du Jurassique vient d’être retrouvé sur une plage écossaise

Des paléontologues ont découvert un gigantesque fossile de ptérosaure sur une plage rocheuse de l’île de Skye, au large des côtes écossaises. Cette découverte démontre que des ptérosaures d’une envergure de plus de 2,5 mètres existaient environ 25 millions d’années plus tôt qu’on ne le pensait.

Dearc sgiathanach © Steve Brusatte
Dearc sgiathanach © Steve Brusatte

Il y a près de 170 millions d’années, l’île de Skye abritait un énorme reptile volant de près de 2,5 mètres de long, ont révélé des chercheurs dans une nouvelle étude. Le rapport, qui précise qu’il s’agit des restes retrouvés du plus grand ptérosaure jurassique du monde, ajoute que la créature — connue officieusement sous le nom de ptérodactyle — possédait une bouche de dents acérées, pour harponner et piéger les poissons.

À lire : Une espèce rare de ptérosaure découverte près de l’île de Vancouver

Un ptérosaure de la taille d’un albatros hurleur

Avec une envergure d’environ 2,5 mètres, ce fossile découvert relance nos connaissances sur l’évolution des ptérosaures, étant donné qu’on ne pensait pas qu’ils pouvaient atteindre une telle taille à cette époque. « Lorsque cette chose vivait il y a environ 170 millions d’années, c’était le plus gros animal qui ait jamais volé, du moins à notre connaissance », a déclaré le professeur Steve Brusatte, co-auteur de la recherche de l’Université d’Edimbourg.

En effet, Brusatte explique, dans son étude, que les découvertes antérieures suggéraient que les ptérosaures ne dépassaient pas les 1,6 à 1,8 mètre d’envergure pendant le Jurassique. Ce n’est cependant pas la première fois que des fossiles de ptérosaures sont déterrés au Royaume-Uni, puisqu’en 1828, Mary Anning avait déterré le tout premier Plesiosaurus complet, surnommé « le dragon volant ».

À lire : Un embryon de dinosaure prêt à éclore a été découvert

Le professeur Brusatte a déclaré que cette nouvelle découverte, surnommée Dearc sgiathanach, signifiait à la fois « reptile ailé » et « reptile de Skye » en gaélique écossais. « Il est probablement complet à environ 70 %, ce qui est vraiment exceptionnel pour un ptérosaure » indique-t-il, car ces choses sont très difficiles à fossiliser, les parois de nombreux os n’étant pas plus épaisses qu’une feuille de papier.

Le ptérosaure fossilisé était en pleine croissance à sa mort, selon le professeur. L’envergure de ses ailes une fois adulte aurait pu être supérieure à trois mètres. « Cela ne ressemble à rien d’autre que j’ai déjà vu » a déclaré Amelia Penny, l’une des personnes qui avait trouvé son crâne, en 2017. « C’est une grande pièce du puzzle de l’histoire des ptérosaures » a-t-elle ajouté.

Source : Current Biology