Accueil » Actualité » Un embryon de dinosaure prêt à éclore a été découvert

Un embryon de dinosaure prêt à éclore a été découvert

Ce rare embryon fossile d’un oviraptorosaure révèle un lien surprenant entre le comportement d’éclosion des dinosaures et des oiseaux modernes.

Cet embryon vieux de 72 à 66 millions d’années a été trouvé à l’intérieur d’un œuf de dinosaure fossilisé. Baptisé Baby Yinglang, c’est l’« un des embryons de dinosaures les mieux conservés jamais trouvés », affirme les chercheurs. Il a offert aux scientifiques un aperçu sans précédent de la naissance des créatures préhistoriques, suggérant que les dinosaures auraient pu avoir plus en commun avec les oiseaux modernes qu’on ne le pensait auparavant.

Image 1 : Un embryon de dinosaure prêt à éclore a été découvert
Photo de l’embryon d’oviraptorosaure « Baby Yingliang ».- Crédit : Xing et al./iScience

L’œuf mesure 17 cm de long. Quant à Baby Yingliang, une fois déplié, il mesurerait 27 cm de long.

Une posture embryonnaire similaire aux oiseaux de nos jours

Sa tête est repliée sous son corps, avec les pieds de chaque côté et le dos enroulé le long du bord de l’œuf. Son bec pointe vers un espace d’air à l’extrémité émoussée de l’œuf. Cette orientation aide à diriger la tête du nouveau-né, car il utilise son bec pour casser la coquille et émerger. Jusqu’alors inconnue chez les dinosaures, cette posture est similaire à celle des embryons d’oiseaux modernes.

« Cette posture n’avait auparavant été reconnue dans aucun embryon de dinosaure ». (Fion Waisum Ma, paléontologue des vertébrés à l’Université de Birmingham).

Baby Yingliang a été identifié comme un oviraptorosaure en raison de son crâne profond et édenté. Les oviraptorosaures sont un groupe de dinosaures théropodes à plumes, étroitement liés aux oiseaux modernes, connus du Crétacé d’Asie et d’Amérique du Nord. Leurs formes de bec et leurs tailles corporelles variables leur ont probablement permis d’adopter un large éventail de régimes alimentaires, notamment herbivores, omnivores et carnivores.

A lire aussi > Un mille-pattes géant de 50 kg retrouvé en Angleterre

L’embryon de dinosaure fossilisé provenait de Ganzhou, dans la province du Jiangxi, dans le sud de la Chine, et a été acquis par des chercheurs en 2000.

Des chercheurs du groupe Yingliang, une entreprise qui extrait des pierres, soupçonnaient qu’il contenait des fossiles d’œufs, mais l’ont stocké pendant 10 ans, selon un communiqué de presse. Lorsque la construction du musée d’histoire naturelle de Yingliang Stone a commencé, les boîtes de fossiles déterrés ont finalement été triées.

A lire aussi > Une nouvelle espèce de dinosaure « très rare » découverte au Brésil

L’équipe de scientifiques aimerait inspecter le fossile avec différentes techniques d’imagerie « pour regarder à l’intérieur du spécimen et étudier son anatomie plus en détail », a déclaré Fion Waisum Ma. On soupçonne que Baby Yingliang pourrait avoir plus d’histoires à raconter.

Source : Cbsnews