Accueil » Actualité » On a détecté un mystérieux signal radio émanant du centre de la Voie Lactée

On a détecté un mystérieux signal radio émanant du centre de la Voie Lactée

Des astronomes détectent depuis 2020 un signal par intermittence qui provient du centre de notre Galaxie. Ses caractéristiques sont extraordinaires. Elles ne correspondent à rien de connu jusqu’à maintenant.

Le signal a été découvert par une équipe de scientifiques du monde entier, à l’aide d’un télescope situé dans l’ouest de l’Australie appartenant à l’agence de recherche scientifique du gouvernement. Les scientifiques pensaient qu’il pouvait s’agir d’un pulsar – « un type très dense d’étoile morte en rotation – ou d’un type d’étoile qui émet d’énormes éruptions solaires ». Cependant, les signaux de la nouvelle source ne correspondent pas à ceux attendus pour ces types d’objets célestes. Ni à aucun modèle actuellement compris de source radio variable. Cela pourrait donc suggérer une nouvelle classe d’objets stellaires.

Le centre de la voie lactée - Crédits : Luminas Art/Pixabay
Le centre de la voie lactée – Crédits : Luminas Art/Pixabay

 « La propriété la plus étrange de ce nouveau signal est qu’il a une très forte polarisation. Cela signifie que sa lumière oscille dans une seule direction, mais cette direction tourne avec le temps », a déclaré Ziteng Wang, auteur principal de l’étude et doctorant à l’École de physique de l’Université de Sydney.  Il ajoute que « La luminosité de l’objet varie également considérablement, d’un facteur 100, et le signal s’allume et s’éteint apparemment de manière aléatoire. Nous n’avons jamais rien vu de tel ».

À lire aussi > Les rayons gamma les plus puissants jamais observés détectés dans la Voie lactée

Le signal a un comportement extraordinaire

Le caractère unique du signal radio – surnommé ASKAP J173608.2-321635 d’après ses coordonnées – était qu’il « a commencé invisible, puis il est devenu brillant et s’est évanoui avant de réapparaître à nouveau », ce qui est un « comportement extraordinaire », a déclaré Tara Murphy, directeur de thèse et professeur à l’université de Sydney.

Les astronomes ont essayé de trouver l’objet à la lumière visuelle, mais sans succès. Murphy a déclaré que des télescopes plus puissants, tels que le square Kilometer Array, pourraient aider à résoudre le mystère. Un effort international pour construire le plus grand radiotélescope au monde est déjà en cours. Il devrait être achevé au cours de la prochaine décennie. Il est très attendu, car ces détections de signaux permettent également de découvrir des exoplanètes.

À lire aussi > L’image la plus complète du centre de notre galaxie

Source : cnet.com