Accueil » Actualité » WhatsApp est « bien plus privée et sécurisée » qu’iMessage, affirme Mark Zuckerberg

WhatsApp est « bien plus privée et sécurisée » qu’iMessage, affirme Mark Zuckerberg

Pour Mark Zuckerberg, WhatsApp est « bien plus privée et sécurisée » qu’iMessage, l’application de messagerie d’Apple. Le PDG de Meta l’a affirmé dans un post partagé sur les réseaux.

Mark Zuckerberg, le PDG de Meta qui a perdu près de la moitié de sa fortune, vante la discrétion et la sécurité de l’application de messagerie instantanée WhatsApp. Selon lui, WhatsApp est plus sécurisée et plus privée qu’iMessage, l’application de messagerie d’Apple. Avec iMessage, les utilisateurs d’iPhone, d’iPad et de Mac peuvent échanger des messages, des photos et des vidéos via un réseau Wi-Fi ou les données mobiles.

Logo WhatsApp
Logo WhatsApp © Eyestetix Studio / Unsplash

Selon Mark Zuckerberg, WhatsApp est une meilleure application pour les utilisateurs qui veulent garantir la confidentialité de leurs échanges. Le chiffrement de bout en bout et la possibilité de faire disparaître les messages après un temps défini et la comptabilité avec différentes plateformes sont les avantages principaux de WhatsApp. D’ailleurs, WhatsApp ne fonctionnera bientôt plus sur certains modèles vieillissants d’iPhone.

Mark Zuckerberg critique iMessage et vante les mérites de WhatsApp

Dans un post partagé sur Facebook et Instagram, Mark Zuckerberg a déclaré que : « WhatsApp est bien plus privée et sécurisée qu’iMessage, avec un chiffrement de bout en bout qui fonctionne à la fois sur iPhone et Android, y compris les discussions de groupe. Avec WhatsApp, vous pouvez également faire disparaître toutes les nouvelles discussions en appuyant simplement sur un bouton. Et l’année dernière, nous avons également introduit des sauvegardes chiffrées de bout en bout. iMessage n’a toujours pas tout ça ». D’ailleurs, WhatsApp travaille aussi sur une nouvelle fonctionnalité pour éditer les messages envoyés.

Le PDG de Meta a aussi ajouté une photo d’un panneau d’affichage faisant la promotion de WhatsApp à New York. Apple et Meta sont depuis longtemps en concurrence. Ce n’est donc pas la première fois que Mark Zuckerberg s’en prend à Apple. Il a même déclaré pendant l’été que Meta et Apple sont dans une « compétition philosophique très profonde ».

La rivalité entre Meta et Apple se renforce

De plus, Meta a aussi récemment accusé Apple de nuire aux petites entreprises et à son activité publicitaire. La société de Mark Zuckerberg critique les mesures d’Apple qui permettent aux utilisateurs d’iPhone de désactiver le tracking des applications. Cela leur permet d’éviter les publicités ciblées. Déployée l’année dernière, cette politique de confidentialité a coûté près de 10 milliards de dollars aux réseaux sociaux, dont Facebook.

Quoi qu’il en soit, la rivalité entre Meta et Apple n’est pas près de s’arrêter, surtout en ce qui concerne la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Meta a lancé le Quest Pro à 1 799 € qui serait vendu au seuil de rentabilité tandis qu’Apple devrait présenter son casque de réalité mixte en janvier 2023.

Source : Mac Rumors