Accueil » Actualité » Windows 11 : « l’écran bleu de la mort » est de retour

Windows 11 : « l’écran bleu de la mort » est de retour

Le fameux écran bleu de la mort que tout le monde redoute est enfin de retour sur Windows 11. Aussi appelé BSOD pour Blue Screen Of Death en anglais, il s’affiche quand quelque chose ne va pas avec votre PC, que ce soit une panne matérielle ou un défaut de la mémoire.

Il ne vous a probablement pas manqué, mais l’écran bleu de la mort est de retour sur Windows 11. Il n’était pas véritablement parti, cela aurait été trop beau. Microsoft avait décidé d’introduire un nouvel écran de la mort noir pour sa nouvelle version du système d’exploitation. Windows 11 est disponible depuis seulement début octobre, mais Microsoft n’a pas voulu conserver l’écran noir plus longtemps.

L'écran bleu de la mort de Windows
L’écran bleu de la mort de Windows – Crédit : Userandroid133

Microsoft ne l’a pas encore officiellement annoncé, mais Ars Technica s’en est aperçu le premier avant d’être relayé par d’autres médias. Microsoft a déployé le build 22000.346 de Windows 11 sur le canal Beta and Release Preview. Les membres du programme Windows Insider peuvent ainsi tester les nouveautés des builds avant leur déploiement final auprès du grand public.

À lire aussi > Windows 11 améliore-t-il les performances de votre PC ?

Le fameux écran bleu de la mort de Windows ne disparaîtra pas de sitôt

Dans les notes du build 22000.346 de Windows 11 qui récapitulent toutes les nouveautés et les correctifs, Microsoft a précisé que : « nous avons changé la couleur de l’écran en bleu lorsqu’un appareil cesse de fonctionner ou qu’une erreur d’arrêt se produit comme dans les versions précédentes de Windows ».

En effet, les premiers écrans bleus remontent jusqu’à la version bêta de Windows 1.0 il y a plus de 35 ans. À ce moment, l’écran bleu ne signifiait pas que l’ordinateur avait planté. Il était plutôt utilisé pour indiquer à l’utilisateur qu’il y avait une version DOS plus récente. Le véritable écran bleu de la mort est arrivé pour la première fois avec Windows NT 3.1 en 1993. Le message d’erreur commençait par « ***STOP » pour avertir l’utilisateur que quelque chose n’allait pas.

Enfin, il semblerait bien que le fameux écran bleu de la mort de Windows ne soit pas près de disparaître. Microsoft n’avait pas expliqué pourquoi il avait décidé de le changer en noir il y a quelques mois. Nous ne saurons donc pas pourquoi il est finalement redevenu bleu.

Source : Tech Radar