[Test] PS4 : que vaut la nouvelle console de Sony ?

Une nouvelle interface

Sony a totalement remanié la page d’accueil de la PS4. Le XrossMediaBar (XMB) disparaît. Désormais, la barre est dévolue aux jeux.

Après leur installation, les jeux viennent s’inscrire dans ce menu, ce qui facilite la navigation, comparé à celle du XMB de la PS3. De part et d’autre du catalogue de jeux, on trouve une partie dédiée aux actualités, des espaces Music et Video Unlimited ainsi que le navigateur Internet et le menu Bibliothèque.

Elle est donc loin l’usine à gaz de la PS3 et ses menus en pagaille. L’interface de la PS4 se veut épurée et c’est le cas. Pour atteindre les options de la machine et ses fonctions communautaires, il faut se déplacer vers le haut depuis le menu principal. Un sous-menu apparaît alors. Ici encore, moins d’une dizaine d’icônes est affichée à l’écran pour une bonne lisibilité de l’ensemble.

On y trouve les trophées, le profil du joueur, ses amis, ses messages ou encore les notifications. De part et d'autre de ce menu sont disposés les icônes du PlayStation Store et des paramètres de la console. Toutes les options de configurations y sont centralisées. On peut gérer le stockage de la console en quelques clics, paramétrer la connexion avec la PS Vita ou encore installer de nouveaux périphériques, le tout via un menu lisible et des catégories repérables grâce à une iconographie travaillée.

Bilan : les menus de la PS4 sont agréables. Lisibles, et aérés, ils accroissent l'efficacité de l'utilisateur qui ne cherche pas durant des heures telle fonction ou tel service.



Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Peeder
    Tres bon guide merci beaucoup en espérant l'avoir demain :)
    1
  • karigura
    "les précommandes de la PS4 n’ont pas tardé à fondre comme neige au soleil." Ecrit ainsi, ça voudrait dire que ça diminue !
    2
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    C'est une machine intéressante à plus d'un titre au niveau technique, et pour une société comme SONY, une manne providentielle.

    En dehors de ses capacités, elle est toutefois très verrouillée et possède de nombreuses limites, à l'instar de la XBox one, qui font que le jeu se transforme en pompe à fric moins sympathique qu'autrefois, le bon vieux temps des megadrive, super NES pour lesquelles lorsqu'on achetait un jeu, il était complet, sans achat in app, sans la moindre option payante. Aujourd'hui, j'ai beaucoup de mal à acheter un jeu sans trouver pléthore d'add ons à acheter en ligne (même sur PC).

    Je vais attendre un an, qu'on voit arriver des jeux à bas prix, jeux qui seront ceux du line up de lancement mais à 20€ +des add ons à moitié prix au lieu de 70+add ons au prix fort... De toutes manière il n'y en a pas en magasins, tout est déjà parti.
    2