Enceinte Bluetooth : que vaut la JBL Charge II ?

L'enceinte Charge II de JBLL'enceinte Charge II de JBLAprès une première enceinte Bluetooth qui innovait sur ce marché sans fondamentalement le révolutionner, JBL a lancé en octobre 2014 son nouveau modèle : la Charge 2.

Retrouvez notre comparatif des meilleures enceintes Bluetooth

Design et prise en main

Les connectiques de la JBL Charge 2Les connectiques de la JBL Charge 2La nouvelle enceinte de JBL reprend les grandes lignes de son aînée avec une forme cylindrique, un design coloré, des matériaux en caoutchouc et une grille métallique. Le ton est donné d’emblée, la JBL Charge 2 cible avant tout un public jeune et urbain.

Du côté des boutons, tous se retrouvent sur le haut de l’enceinte, la plupart étant rétroéclairés. On peut ainsi découvrir un bouton de mise sous tension, un bouton permettant l’appairage (le NFC n’est pas intégré), deux boutons de volume, des voyants indiquant l’autonomie restante, un bouton pour le mode social, on y reviendra, et un dernier bouton pour mettre la musique en pause ou répondre à un appel. Enfin, c’est également sur le haut de la Charge 2 que l’on retrouve le micro servant en cas d’appel téléphonique.

À l’arrière de l’enceinte on peut retrouver trois connectiques différentes : une entrée micro-USB pour recharger l’enceinte, une entrée mini-jack 3,5 mm pour l’utiliser avec une source audio filaire et une sortie USB permettant d’alimenter un appareil grâce à la batterie de l’enceinte. Une fonctionnalité que JBL avait été l’un des premiers constructeurs à intégrer sur la première version de la Charge et qui est ici conservée.

Le reste de l’enceinte est essentiellement en caoutchouc et en plastique, à l’exception des grilles de protection à l’avant et à l’arrière. Enfin, sur le côté, les radiateurs passifs pour les basses s’affichent directement sans aucune protection. Un choix de design pour le moins original, mais qui peut être dangereux tant les membranes des haut-parleurs sont fines. JBL le précise, mais il ne coûte rien de le répéter : mieux vaut ne pas y toucher. Un choix d’autant plus étrange pour une enceinte nomade destinée à un jeune public, susceptible d’être promenée en permanence.

Simplicité d’utilisation

Les différents voyants de la Charge II de JBLLes différents voyants de la Charge II de JBLL’enceinte Charge 2 de JBL est relativement simple en termes de fonctionnalités. Elle ne révolutionne là encore pas le genre, mais reprend les meilleures idées de ses concurrentes ou de la première version.

À l’allumage de l’enceinte, il faut appuyer plusieurs secondes sur la touche Bluetooth pour lui permettre de se synchroniser avec un smartphone, une tablette ou un PC. L’enceinte ne propose par ailleurs pas de puce NFC pouvant simplifier cette connexion pour les appareils compatibles comme les smartphones Android. Une fois allumée, l’enceinte vous permet de voir directement l’autonomie restante à l’aide de 5 diodes. En revanche, celles-ci ne restent pas allumées en permanence et ne sont donc visibles que lorsqu’un utilisateur appuie sur l’un des boutons comme une des touches de volume. Un paradoxe puisque le volume sonore de l’enceinte ne bénéficie quant à lui d’aucun repère visuel.

Par ailleurs, la JBL Charge 2 propose une fonctionnalité de conférence téléphonique. Le bouton téléphone permet en effet de répondre directement à un appel en mode haut-parleur à l’aide du micro intégré à l’enceinte. En dehors du mode téléphonique, le bouton téléphone permet par ailleurs de mettre en pause ou de reprendre la lecture. Enfin, l’enceinte peut également être utilisée par plusieurs utilisateurs en même temps, à partir de sources Bluetooth différentes. Dans ce mode, qui ne fonctionne pas avec le mode téléphonique, il est possible de connecter jusqu’à trois appareils. Lorsqu’un morceau est lancé depuis l’un d’entre eux, la lecture se met en pause sur les autres. Le dernier appareil jouant un titre garde ainsi toujours la main sur la musique diffusée depuis l’enceinte. L’idée, déjà utilisée par Motorola sur la Sol Republic Deck, est très bonne, mais peut vite donner lieu à un joli capharnaüm en soirée.

En ce qui concerne l’autonomie, nous avons pu mesurer la JBL Charge II pendant 8h à fort volume. Un résultat qui la place dans le haut du panier des enceintes Bluetooth.

L'enceinte Charge 2 de JBLL'enceinte Charge 2 de JBL

Qualité sonore

Malgré son petit format et son tarif, plutôt compact lui aussi, la JBL Charge 2 en a dans le ventre. L’enceinte offre un son avec des basses efficaces et plutôt punchy et des aigus qui se font bien ressentir.

Toutefois, malgré cette puissance de 15 W et une bonne performance dans les basses, la Charge 2 souffre de quelques défauts au niveau des performances sonores. Si l’enceinte est bel et bien stéréo, la spatialisation est assez faible. On aurait apprécié que la marque intègre un mode surround comme la plupart des enceintes concurrentes pour mieux discerner les deux canaux. Au-delà d’un ou deux mètres, c’est quasiment impossible. Par ailleurs, si l’enceinte intègre une grille de protection à l’arrière, celle-ci est uniquement esthétique et les haut-parleurs ne se situent que sur l’avant de l’enceinte. Pas de son omnidirectionnel, donc.

Enfin, à fort volume, l’enceinte n’échappe pas à une saturation, notamment dans les basses, malgré ses deux radiateurs passifs. Les médiums sont fortement tirés vers les basses et l’ensemble du spectre est parfois noyé, notamment sur des morceaux qui demandent un son fidèle comme la musique classique ou le jazz.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire