Prendre le contrôle total d'un drone à distance, c'est possible

Jonathan Andersson, un chercheur en sécurité, a démontré qu'il est possible de pirater les drones qui utilisent un protocole de signal DSMx. Contrairement aux brouilleurs classiques destinés à rompre momentanément le contrôle du pilote, cette technique offre à l’attaquant une emprise totale sur l’appareil.

La réussite de l’attaque repose sur la synchronisation

Prendre le contrôle d'un drone à distance

Andersson a baptisé son système Icarus, il a présenté les résultats de ses travaux à la conférence PacSec de Tokyo. Concrètement, le principe consiste à voler les informations échangées entre le drone et le contrôleur. Si le pirate réussit à devancer le signal de l’émetteur original, l’aéronef acceptera son intrusion et rejettera le propriétaire en quelques secondes. Même si le talent et la persévérance permettraient de pirater les objets radioguidés, on ne sait pas encore s’Icarus réussirait à contrôler les appareils qui utilisent un autre protocole que le DSMx. En effet, plusieurs constructeurs tels que DJI ont choisi une option alternative.

Néanmoins, la performance d’Andersonn intéresserait particulièrement les autorités qui cherchent un moyen de mieux contrôler les drones. À cause de leur maniabilité, ces petits aéronefs deviendraient des armes redoutables lorsqu’ils sont utilisés par des personnes malintentionnées. Outre les drones chasseurs, plusieurs pistes étaient déjà explorées comme les lasers ou les aigles.

>>> Lire notre Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire