Accueil » Actualité » L’armée israélienne développe un drone capable de mener des attaques suicides

L’armée israélienne développe un drone capable de mener des attaques suicides

La société israélienne Elbit Systems a mis au point un nouveau drone alimenté par l’IA. Mission de reconnaissance, cartographie, classification de cibles, élimination… Focus sur ses nombreuses fonctionnalités.

Image 1 : L'armée israélienne développe un drone capable de mener des attaques suicides
Le Lanius © Elbit Systems

Au XXIe siècle, les drones ont une place prépondérante dans les conflits militaires que ce soit pour mener des missions de reconnaissance ou pour réaliser des attaques kamikazes ciblées. Fabriqué par l’entreprise israélienne Elbit Systems, le Lanius se niche sur un drone vaisseau-mère (qui peut en accueillir trois) avant d’être déployé dans sa zone d’intervention. Outre ses multiples capteurs et caméras, il embarque le système Nvidia Jetson AI qui lui permet d’interpréter les flux de données sans consommer trop d’énergie.

Seul ou en essaim, le Lanius est conçu pour entrer dans une zone et commencer à la cartographier de manière autonome grâce à l’IA et à ses capacité d’évitement des obstacles. Il détectera et étiquettera les points d’intérêt, les portes et les fenêtres – qu’elles soient fermées ou ouvertes – entrera dans les bâtiments et les recherchera. Et ce avec ou sans l’intervention direct d’un pilote humain.

À lire > Guerre en Ukraine : la Russie déploie le Stupor, son nouveau fusil électromagnétique anti-drones

Le drone Lanius ne prend pas l’initiative d’éliminer une cible

Le Lanius a la faculté de détecter les humains et de leur donner une classification : amis ou ennemis, soldats ou civils, armés ou non. Lorsqu’une menace apparaît dans son radar, le drone est capable « d’engager » la cible. En revanche, il ne prendra jamais la décision de tuer sans avoir reçu en amont l’ordre d’un opérateur humain. Le contraire aurait été inquiétant…

Autre avantage tactique : le drone peut être placé en embuscade pour surveiller une zone sensible comme une porte verrouillée. Si celle-ci s’ouvre et qu’une menace armée se présente, le drone alerte l’opérateur et lui offre la possibilité d’utiliser sa charge utile létale.

Concrètement, le Lanion apparaît comme un outil efficace pour protéger le dos ou les flancs d’une équipe lorsqu’elle se déplace dans une zone de conflit. Vous pouvez observer ses capacités à l’oeuvre dans cette vidéo de démonstration :