Accueil » Actualité » Apple veut la fin de la fabrication des iPhones en Chine 

Apple veut la fin de la fabrication des iPhones en Chine 

Face aux cas de Covid-19, les autorités chinoises n’hésitent pas à imposer des mesures drastiques à sa population. Au détriment des industries. Apple songe à délocaliser la production de ses iPhones.

Aujourd’hui, une bonne partie de la production des appareils Apple est assemblée sur des chaînes de production chinoises. Or, on apprend aujourd’hui que la marque à la pomme accélérerait son départ du pays. La raison aux manifestations et grève des travailleurs chinois protestant contre la politique drastique « zéro covid » du gouvernement chinois. Depuis des semaines les images se succèdent illustrant la paralysie, dans certaines villes, de la production en raison des manifestations sociales des travailleurs.  

Illustration impact du Covid-19 en Chine
Le Covid-19 en Chine immobile une partie des industries © Pixabay

Apple songe ainsi à déplacer stratégiquement ses chaînes de production pour ne pas mettre en danger ses acheminements alors que l’iPhone 14 se vend déjà bien et que l’iPhone 15 est annoncé pour bientôt. Selon le Wall Street Journal, elle pourrait délocaliser sa production dans d’autres pays d’Asie comme l’Inde ou le Vietnam. C’est notamment le soulèvement populaire à Zhengzhou qui a poussé la direction d’Apple à agir dans cette direction. En effet, dans la « ville de l’iPhone » comme elle est surnommée, la politique zéro covid des autorités chinoises a provoqué un manquement dans les approvisionnements de près de 6 millions d’iPhones. Ainsi ce serait près de 45% de la production d’iPhones qui devraient rapidement migrer pour l’Inde. Le Vietnam quant à lui devrait voir ses commandes d’ordinateurs, d’Apple Watch et d’Airpods renforcées.   

A lire aussi > L’iPhone 15 aurait un nouveau capteur de Sony pour prendre de meilleures photos en contre-jour

La politique zéro covid chinoise : un désastre industriel

Dans certaines provinces, des confinements sont de nouveau imposés à l’entièreté de la population. A titre d’exemple, il y a quelques mois, à Pékin, les 73 cas de Covid-19 parmi les plus de 21,5 millions d’habitants ont provoqué la fermeture des écoles et le confinement de l’ensemble des salariés de la capitale. Dans d’autres mégalopoles, ce sont ainsi toutes les chaînes de production qui sont isolées du reste du pays. A Zhengzhou, les employés de plus grande usine Apple au monde, ont été confinés à l’intérieur de celle-ci. En tout ce sont plus de 200 000 travailleurs en « circuit fermé » qui ont été isolés dans la ville. Un désastre humain et social mais également économique pour la Chine et les entreprises qui sous-traitent dans ce pays.