Star Wars : en bref, les épisodes I à VII

Épisode II : L'Attaque des Clones

Le pitch de Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones

Dix ans après les événements de La Menace Fantôme, Anakin est désormais un jeune apprenti Jedi (padawan) aux côtés de son maître, Obi Wan Kenobi. Jeune et impétueux, il est cependant tiraillé de toute part entre son amitié pour le chancelier Palpatine, son amour pour la désormais sénatrice Amidala et sa fidélité au conseil Jedi. Parallèlement, Obi-Wan va découvrir un complot visant à faire rentrer la République en guerre contre la Fédération du Commerce à l’aide d’une armée de clones commandée il y a des années par un maître Jedi, aujourd’hui disparu.

La scène inoubliable ? La découverte des clones

Si l’intrigue du film est pour le moins alambiquée, il y a bien une scène qui a su marquer les esprits dans ce second volet de la saga. Sans qu’on ne comprenne trop comment ni pourquoi, Obi-Wan découvre l’existence de la planète Kamino, inconnu du reste de la galaxie. Lorsqu’il s’y rend, il découvre une civilisation de cloneurs qui a créé pour la République toute une armée de clones. C’est justement cette armée, que le République avait jusqu’alors toujours refusée, qui donnera naissance plus tard aux storm troopers. L’occasion également de faire la rencontre de Jango Fett et de son fils, le charismatique chasseur de prime Boba Fett, celui qui capturera Han Solo pour le remettre aux mains de Jabba le Hutt.

Le personnage qui a le plus de classe ? Yoda

Avant la deuxième trilogie, Yoda était surtout connu pour son sens de l’humour, sa sagesse et ses phrases à rebours. C’est cependant dans le deuxième épisode qu’on le découvre se battre pour la première fois. Après un assaut dans les arènes de la planète Géonosis, la nouvelle armée des clones de la République, dirigée par des généraux Jedi, prend en chasse les forces de la Fédération du Commerce et le Comte Dooku. Après avoir affronté Obi-Wan et Anakin Skywalker, celui-ci fait alors face à Yoda. Si les effets visuels laissent franchement à désirer, on apprécie les saltos, le style de combat virevoltant et surtout le charisme de Yoda dans ce combat de sabres laser.

Le personnage qu’on aurait aimé oublier ? Le Comte Dooku

Clairement, le Comte Dooku n’a aucun intérêt. Pantin du chancelier Palpatine pour rentrer en guerre contre la Fédération du Commerce et prendre les pleins pouvoirs, il manque cruellement de charisme, de personnalité et d’une histoire propre. Si son nom est cité tout au long du film, il faut cependant attendre la dernière demi-heure avant de le découvrir enfin sous les traits de feu Christopher Lee. Seul le combat final contre les trois Jedi parvient à donner un peu de valeur au personnage. Cependant, comme le reste de l’intrigue du film, inutilement complexe, il restera comme un vague souvenir.

La réplique à retenir ? Anakin après avoir tué les hommes des sables

« Ça a été terrible. Ils sont tous morts. Je les ai tués… Je les ai tous tués. TOUS sans exception, même les femmes et aussi les enfants, TOUS ! Ce sont des animaux ! Je les ai égorgés comme des animaux. Je les hais ! » Pour venger la mort de sa mère, il commence alors à basculer du côté obscur.

Une anecdote de tournage ? Le sabre laser de Mace Windu

L’acteur Samuel L. Jackson, qui interprète le chevalier Jedi Mace Windu était apparemment très attaché à son sabre laser. Il a raconté y avoir fait graver les mots « bad mother-fucker ». Par ailleurs, le comédien est le seul à avoir un sabre avec une lame de couleur violette. Une demande faite à l’équipe de production qui lui a finalement été accordée, même si le vert et le bleu sont les couleurs généralement associées aux Jedi (le rouge étant réservé aux Sith).

Bonus : le gadget le plus cool ? Le duel sur Geonosis en Lego

C’est l’une des dernières scènes du film et l’une des plus haletantes. Le combat entre Yoda et le Comte Dooku sur Geonosis est disponible en version Lego. Sortie en 2013 et composée de 391 pièces, la boîte permet d’assembler quatre mini-figurines ainsi que des décors, dont une colonne qui peut s’écrouler.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • sujan002
    Doyen de l’équipe, Bruno était, dans une autre vie, rédacteur pour des magazines d’informatique et de jeux vidéo en papier.
    0
  • navita_tftuser01
    Ou peut-être ne les avez-vous jamais vus ?
    0