Star Wars : en bref, les épisodes I à VI

Épisode IV : Un nouvel espoir

Le pitch de Star Wars Épisode IV : Un nouvel espoir

Dix-neuf années se sont écoulées depuis La Revanche des Sith. Mais l’Empire Galactique dirigé par Palpatine et son homme de main Dark Vador doit aujourd’hui faire face aux Rebelles. L’une d’entre elles, la Princesse Leia, est capturée et missionne deux droïdes de retrouver un vieil ermite. Sur leurs routes, ils font la connaissance d’un ouvrier agricole, un certain Luke Skywalker, qui se révèle être un puissant détenteur de la Force Jedi. Rejoints par un duo de contrebandiers, ils vont tenter de libérer la Princesse et de détruire l’arme ultime de l’Empire : l’Étoile noire.

La scène inoubliable ? L’attaque de l’Étoile noire


De nombreuses scènes de La Guerre des Étoiles sont mythiques : Luke et toute la bande enfermés dans les déchets, l'hologramme de la Princesse Leia via R2-D2, le combat entre Dark Vador et Obi-Wan... Mais il en est une qui a fait rêver toute une génération : la destruction de l’Étoile noire par Luke aux commandes de son X-Wing ! Un grand moment de bonheur, à voir et à revoir sans aucune modération !

Le personnage qui a le plus de  classe ? Luke Skywalker

C'est un peu cliché, mais qui n'a jamais rêvé d'incarner Luke Skywalker, celui qui apprend à maîtriser la Force en deux coups de cuillères à pot ? Le personnage est sans nul doute le grand héros du premier volet, même s'il n'apparaît qu'à la 17e minute et qu'il se fait parfois voler la vedette par Han Solo.

Le personnage qu’on aurait aimé oublié ? Jabba le Hutt


Tournée dès 1976, la scène introduisant Jabba le Hutt ne sera finalement diffusée qu'en 1997, à l'occasion d'une nouvelle sortie au cinéma de la trilogie originale. Mais à l'époque du tournage, les effets spéciaux ne permettent pas encore de représenter Jabba tel que George Lucas l'imaginait. La scène a alors été supprimée, pour être finalement remodelée à l'aide d'images de synthèse vingt ans plus tard. Mais ça se voit : Han Solo ne regarde jamais Jabba dans les yeux et en Français, le doubleur d'origine a laissé la place à un autre. Quel dommage : Jabba apparaît ici comme un vulgaire marchand, un petit truand de seconde zone, alors qu'il est un seigneur du crime connu et reconnu dans toute la galaxie. Sa réintroduction forcée dans l'Épisode IV est un vrai ratage, un moment dont on aurait pu se passer.

La réplique à retenir ? Le contrôle mental d’un stormtrooper par Obi-Wan

« Il est inutile de contrôler sa carte d’identité. Ce ne sont pas ces droïdes-là que vous recherchez. Tout va très bien, on peut s’en aller. Bon, circulez. »


Une anecdote de tournage ? Un acteur en Charentaises

Grand Moff Tarkin est l’un des méchants principaux de l’Empire, puisqu’il est en charge de superviser la construction de l’Étoile noire. Mais l’acteur Peter Cushing ne supportait pas les bottes que son costume de haut gradé exigeait. Il a alors décidé de tourner avec… des Charentaises ! Le cadreur devrait alors jongler pour ne pas filmer ses pieds, mais le haut de son corps uniquement.

Bonus : le gadget le plus cool ? Le Faucon Millenium radiocommandé


Envie de prendre les commandes du Faucon Millenium ? Voillà un engin équipé de quatre petits rotors, de Led et d'un système reproduisant fidèlement le son du vaisseau de Han Solo. Disposant d'une durée de vol de 45 minutes environ, il se recharge en USB.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire