Accueil » Actualité » Black Widow : le piratage a fait perdre des centaines de millions à Disney

Black Widow : le piratage a fait perdre des centaines de millions à Disney

L’été dernier, Black Widow s’est invité au cinéma mais aussi sur Disney+ à l’étranger. Une sortie simultanée qui a provoqué une guerre éphémère entre Disney et Scarlett Johansson. De leur côté, les pirates ont pu détourner facilement le film qui a été massivement téléchargé. Conséquence : un énorme manque à gagner pour le studio.

Image 1 : Black Widow : le piratage a fait perdre des centaines de millions à Disney
Scarlett Johansson dans Black Widow (Crédits : Disney)

Black Widow a été le dernier baroud d’honneur de Scarlett Johansson dans le MCU. Après le décès de Natasha Romanoff dans Endgame, ce film a permis de refermer l’arc narratif du personnage. Outre un accueil mitigé du côté des fans et des critiques, le blockbuster très attendu a littéralement défrayé la chronique. En cause, sa sortie hybride au cinéma et sur la plateforme de Mickey.

Aux États-Unis et dans d’autres pays, Black Widow est en effet sorti simultanément dans les salles obscures et sur Disney+ (au prix de 30 dollars). Problème, l’interprète du rôle-titre s’est estimée lésée puisqu’une grande partie de ses émoluments devaient découler des résultats du film au box-office. Par conséquent, Scarlett Johansson a attaqué Disney en justice, assurant que son contrat avait été rompu. Finalement, le litige a été réglé à l’amiable, l’actrice ayant notamment touché 40 millions de dollars en guise de compensation, d’après Deadline.

Black Widow a été piraté massivement, au grand dam de Disney

Outre cette très mauvaise publicité, la firme de Mickey a perdu une somme astronomique en sortant Black Widow sur son service de SVOD. En effet, les pirates ont pu facilement le détourner et le partager à foison sur la Toile. Deadline avance notamment le chiffre de 20 millions de téléchargements illégaux en août dernier. En se basant sur le prix de 30 dollars du film sur Disney+, le préjudice s’élèverait ainsi à 600 millions de dollars (530 millions d’euro) pour Disney.

Un sacré trou dans la trésorerie d’autant que sur ces fameux 30 dollars, 15 % étaient destinés aux partenaires du service à l’instar de Google Play et d’Amazon FIre Stick. Avec un budget de 200 millions de dollars et des résultats de « seulement » 379 millions de dollars au box office mondial, force est de constater que le film est loin d’avoir renfloué les caisses du studio. N’en déplaise au PDG de Disney qui avait défendu bec et ongles la sortie hybride de Black Widow.

Source : Deadline