Accueil » Actualité » Ce squelette spectaculaire de T-Rex est aux enchères pour 25 millions d’euros

Ce squelette spectaculaire de T-Rex est aux enchères pour 25 millions d’euros

À Hong Kong, ce superbe spécimen de tyrannosaure, surnommé Shen pour l’instant et parfaitement conservé, va être mis aux enchères pour 25 millions d’euros. Parce qu’il sera retiré du monde scientifique, les paléontologues du monde entier s’indignent d’ores et déjà de cette vente.

Shen est le premier T. rex à être mis aux enchères en Asie © Christie's Images Ltd
Shen est le premier T. rex à être mis aux enchères en Asie © Christie’s Images Ltd

Des restes fossilisés d’un tyrannosaure viennent de se retrouver aux enchères en Asie, où les os de la bête préhistorique pourraient se vendre jusqu’à 25 millions de dollars, selon Christie’s. Le spécimen de 1 400 kilogrammes, surnommé Shen pour l’instant, pourra être librement renommé par son futur acheteur. La vente aux enchères de Shen est prévue le 30 novembre 2022.

Une vente aux enchères qui pose un problème aux paléontologues

Les fossiles de ce tyrannosaure ont été découverts dans la formation Hell Creek du Montana, une région réputée pour ses fossiles datant de la fin du Crétacé, qui s’est terminée il y a environ 66 millions d’années. Shen mesure approximativement 12,2 mètres de long, 4,6 m de haut et 2,1 m de large, selon Christie’s.

Stan, un autre fossile de tyrannosaure, s’était vendu pour 31,8 millions de dollars en 2020. Shen ne devrait toutefois pas rapporter autant d’argent que Stan, mais plus que Sue, un autre fossile qui s’était vendu en 1997 pour 8,36 millions de dollars (l’équivalent de 15,4 millions de dollars en dollars d’aujourd’hui, compte tenu de l’inflation) au Field Museum of Natural History de Chicago, qui avait acheté le prédateur avec le soutien de donateurs privés.

À lire : Les T-Rex chassaient probablement en meute d’après une récente étude

En revanche, les paléontologues sont loin d’être ravis de cette vente privée. « La vente aux enchères de Shen est une terrible nouvelle pour la science : bien que l’on ne sache pas à quel point le spécimen est vraiment complet, sa vente sera une immense perte pour la communauté scientifique », a déclaré Thomas Carr, paléontologue et professeur agrégé de biologie au Carthage College du Wisconsin, à nos confrères de Live Science.

Chaque spécimen de tyrannosaure est extrêmement précieux et unique, car chacun met en lumière l’évolution et la biologie de ces dinosaures rares. La science exige une reproduction, et parce qu’un collectionneur privé pourrait retirer Shen du monde scientifique à tout moment, les futurs chercheurs pourraient ne pas être en mesure de l’étudier pour reproduire des travaux antérieurs.

Source : Christies Hong Kong