Accueil » Actualité » Covid-19 : les chercheurs ont trouvé un moyen de stopper l’infection

Covid-19 : les chercheurs ont trouvé un moyen de stopper l’infection

Des chercheurs de l’université John Hopkins ont découvert un moyen de stopper l’infection à la Covid-19 avant qu’elle entraîne des complications sévères et endommage gravement les organes du patient malade.

Le virus SARS-CoV-2 responsable de la Covid-19
Le virus SARS-CoV-2 responsable de la Covid-19 – Crédit : CDC

À ce jour, il n’existe pas encore de remède pour guérir de la Covid-19. Le vaccin n’est pas encore prêt, bien qu’une douzaine de candidats sont très prometteurs et que le gouvernement britannique envisage d’en tester un sur des milliers de volontaires. En attendant, les médecins à travers le monde se servent de divers médicaments reconnus pour minimiser les complications dues à la maladie et aider les patients à guérir plus rapidement. La difficulté de soigner un patient malade de la Covid-19 est qu’il est nécessaire de soutenir le système immunitaire pour avoir la défense nécessaire afin d’éliminer le virus, mais il faut aussi faire attention à que la réponse immunitaire ne devienne pas hors de contrôle.

Couvre-feu : téléchargez ici votre attestation, obligatoire dès ce soir minuit

La réponse immunitaire exacerbée est responsable des complications de la Covid-19

Pour contrôler la réponse immunitaire d’un patient, il est vital d’empêcher les cytokines d’attaquer les tissus sains en même temps que les cellules infectées. Cela peut effectivement conduire à la défaillance des organes, puis au décès du patient. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Blood, des chercheurs de l’université John Hopkins (qui est une référence dans la lutte contre la Covid-19) ont découvert une solution pour empêcher cette réponse immunitaire exacerbée.

Lors de l’infection, la protéine spike (S) du SARS-CoV-2 se lie au sulfate d’héparane afin de se fixer sur les récepteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2). Il y a quelques mois, des chercheurs avait découvert un médicament à l’essai capable de se débarrasser du virus grâce à une forme soluble d’ACE2. Une autre équipe avait aussi identifié un anticorps monoclonal humain capable d’empêcher l’infection de nouvelles cellules.

La solution est d’empêcher l’aggravation de la réponse immunitaire en bloquant une protéine spécifique

Selon l’étude des chercheurs de John Hopkins, en se liant au sulfate d’héparane, le virus empêche la protéine CFH (faisant partie du système du complément) de l’utiliser pour se lier aux cellules. Pour faire simple, la protéine CFH a pour objectif de surveiller que le système immunitaire attaque seulement les agents pathogènes, et non les tissus sains. Si la CFH ne peut plus garantir cette protection, le système immunitaire finit par détruire les tissus sains, ce qui entraîne des complications graves pour le patient, voire même son décès.

Covid-19 : vous êtes peut-être malade si vous n’arrivez pas à sentir ces deux odeurs

Pour stopper l’infection à la Covid-19, les chercheurs ont découvert que bloquer la protéine CFD (qui fait aussi partie du système du complément de l’immunité innée) permet à la protéine CFH d’utiliser le sulfate d’héparane et ainsi empêcher le virus de causer une réponse immunitaire incontrôlable.

Source : BGR