Accueil » Actualité » DC censure une scène de sexe entre Batman et Catwoman

DC censure une scène de sexe entre Batman et Catwoman

DC aurait expressément demandé aux créateurs de la série Harley Quinn de ne pas montrer de scène de sexe à l’écran.

Depuis sa diffusion, la série Harley Quinn ne recule jamais devant rien, malgré son format animé. Scènes violentes, agressions ou hémoglobine jalonnent le programme sans que personne ne trouve rien à y redire. Mais lorsque les deux créateurs du programme ont voulu introduire une scène torride entre Batman et Catwoman, les producteurs ont immédiatement censuré leur projet. Si le studio laisse une liberté relative aux gestionnaires du programme, pas question cependant d’aller trop loin.

Pas de sexe chez les héros DC
Pas de sexe chez les héros DC – Source : DC Entertainment

Au cours d’une récente interview, Halpern et Schumacker (les créateurs de la série) se sont donc expliqués sur le sujet. Si DC sait leur laisser une large manœuvre, le studio sait aussi calmer leur ardeur créative.

Pas de sexe à l’écran

Les deux hommes avaient envisagé de montrer à l’écran une scène de sexe oral entre Catwoman et Batman. La teneur générale de la série leur permettait de le faire, mais le studio en a décidé autrement. « C’est incroyablement gratifiant et gratuit d’utiliser des personnages qui sont considérés comme des méchants parce que vous avez tellement plus de latitude » témoigne ainsi Halpern. « Nous avons eu un moment où Batman descendait sur Catwoman. Mais DC nous a interdit de le faire. Pour eux, les héros ne peuvent pas faire ça » ajoute le co-créateur de la série.

Cependant, Halpern explique que le studio les soutient toujours. DC semble prêt à les aider à repousser leurs limites, mais sait calmer les choses quand il le faut. Il reste cependant possible que la scène en question soit diffusée dans un format non accessible au grand public. Mais cela n’a pour l’heure pas été confirmé.

La représentation sexuelle à l’écran continue ainsi à faire débat, ce que les fans peinent à comprendre. Comment accepter que l’on censure de simples ébats amoureux, là ou l’on accepte de montrer des scènes ultra-violentes au plus jeunes ? Pour les franchises DC, cela s’explique par le marketing entourant ses projets, et notamment la vente de jouets à l’effigie des personnages. Difficile pour des parents d’accepter de proposer à leurs bambins des figurines mises en scène dans des scènes trop érotiques. Les ventes pourraient s’en ressentir.

Qu’importe, Harley Quinn ne se prive pas pour autant de garder un ton franc et parfois cru !

Source : Flickering Myth

DC : Harley Quinn bientôt de retour dans un nouveau film