Accueil » Actualité » EA, Activision-Blizzard et Take-Two reçoivent un investissement saoudien de 4 milliards de dollars

EA, Activision-Blizzard et Take-Two reçoivent un investissement saoudien de 4 milliards de dollars

Le prince Mohammed ben Salmane a investi un total de 4 milliards de dollars dans différentes sociétés de jeux vidéo, donnant à l’Arabie Saoudite une participation sans précédent dans ce secteur.

Inutile de le rappeler, Electronic Arts (EA), Activision-Blizzard et Take-Two font partie des géants mondiaux du jeu vidéo. Avec des franchises phares et générant une énorme quantité de revenus réguliers, ces trois entreprises ont su rendre leurs licences « bankable ». Citons à titre d’exemple FIFA pour EA, Call of Duty pour Activision Blizzard et GTA V pour Take-Two. Ce dernier se vend d’ailleurs encore comme des petits pains, avec 20 millions d’unités vendues en 2020, et un total de 140 millions depuis sa sortie. Le prince a donc décidé d’investir dans des valeurs sûres du secteur du jeu vidéo.

Un évènement en ligne de GTA V, désormais le deuxième jeu vidéo le plus vendu de tous les temps après Minecraft. Crédit : Rockstar Games/Take-Two.
Un évènement en ligne de GTA V, désormais 2ème jeu vidéo le plus vendu de tous les temps après Minecraft. Crédit : Rockstar Games/Take-Two.

L’information vient du média qatari Al Jazeera. Le prince saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud a racheté plusieurs millions de parts dans plusieurs sociétés de jeu vidéo. Parmi celles-ci, on compte notamment EA, Activision-Blizzard et Take-Two, maison mère de Rockstar Games. Le prince aurait également investi dans la société japonaise SNK, avec l’intention de devenir actionnaire majoritaire dans le futur. Les parts auraient été obtenues à travers la fondation MiSK, organisation à but non-lucratif dont l’un des objectifs est de favoriser la créativité chez les jeunes saoudiens, notamment.

EA, Activision-Blizzard, Take-Two : des éditeurs qui savent monétiser leurs licences

Ces éditeurs représentent sans aucun doutes de bons investissements financiers. D’une part car ils disposent d’une certaine ancienneté dans le secteur du jeu vidéo, mais aussi parce qu’ils savent implanter des modèles économiques très efficaces à leurs licences. En effet, les licences telles que Fifa, Call of Duty, ou GTA sont très rentables, d’une part car elles se vendent énormément, mais aussi grâce à leur modèle économique tirant partie des « lootboxes » ou des microtransactions.

Actuellement, Activision-Blizzard est à sa valeur d’action la plus élevée depuis 1984. Notamment grâce à une année 2020 record due à Call of Duty Black Ops Cold War et le remaster de Modern Warfare, sans parler de Call of Duty Warzone, qui réalise un véritable carton. Call of Duty Mobile a également participé à la fête chez Activision-Blizzard, ajoutant la cerise sur un gâteau fort bien garni. EA et Take-Two ne sont pas en reste, l’un avec des licences phares comme FIFA et Battlefield, l’autre avec NBA 2K et GTA V, entre autres. GTA V est d’ailleurs devenu récemment le deuxième jeu le plus vendu de tous les temps derrière Minecraft.

Call of Duty: Warzone, le battle royale rassemble 6 millions de joueurs en 24h

Source : screenrant.com