Accueil » Actualité » Garmin : la panne se poursuit mais les données des utilisateurs ne sont pas affectées

Garmin : la panne se poursuit mais les données des utilisateurs ne sont pas affectées

Si vous avez du mal à synchroniser votre téléphone avec votre smartwatch Garmin, ce n’est pas votre faute. Garmin Connect a subi une panne qui s’est prolongée pendant plusieurs jours, à partir du 22 juillet, selon des rapports sur Twitter.

Au début, la société a essayé de faire croire qu’il s’agissait d’un problème de maintenance qui était rapidement résolu. Petit à petit, elle a fini par admettre qu’elle souffrait d’une panne qui touchait presque tous les domaines en contact avec les consommateurs. Cela comprend son application, son site et même ses centres d’assistance clientèle.

Image 1 : Garmin : la panne se poursuit mais les données des utilisateurs ne sont pas affectées
Crédit : Mael BALLAND / Unsplash

Quelques heures plus tard après cette attaque massive, ni les comptes de courrier électronique, ni les ordinateurs personnels, ni les serveurs de l’entreprise ne montraient de signes d’activité. Les services d’aviation, appelés flyGarmin ou Garmin Explore, ne répondaient pas non plus. La paralysie a atteint un tel niveau que même les usines de montres connectées de Taïwan ont fermé leurs lignes de production pendant plus de 48 heures.

Garmin, qui a vendu environ 15 millions d’appareils l’année dernière, selon ses données officielles, s’est simplement limitée à tweeter qu’elle travaille à résoudre la situation le plus rapidement possible. La société a également mis à disposition un lien vers un site web où se trouve une foire aux questions. Cette page garantit que les données, telles que les paiements ou les données personnelles, n’ont pas été compromises. Elle garantit également que toutes les informations collectées par les appareils depuis plusieurs jours restent enregistrées. Celles-ci pourront d’ailleurs être synchronisées lorsque l’attaque sera résolue.

[Test] Garmin Instinct : que vaut la montre des baroudeurs ?

Une attaque par rançongiciel

Une source proche de Garmin et un employé ont confirmé à BleepingComputer que le logiciel de rançon WastedLocker avait attaqué l’entreprise. iThome a également publié un rapport sur un mémo interne de Garmin concernant une attaque d’un « virus » affectant les serveurs et les bases de données informatiques internes de la société.

BleepingComputer a été informé par l’une des sources que les agresseurs demandent une rançon de 10 millions de dollars.

Source : Garmin