Accueil » Actualité » Huawei P50 Pocket : un smartphone pliable comme le Galaxy Z Flip 3, mais sans Google, ça vaut le coup ?

Huawei P50 Pocket : un smartphone pliable comme le Galaxy Z Flip 3, mais sans Google, ça vaut le coup ?

Le Huawei P50 Pocket, le quatrième smartphone pliable de la société chinoise, débarque aujourd’hui en France et dans sa version premium, avant d’être rejoint par le P50 Pro. Véritable concurrent du Galaxy Z Flip 3, vaut-il le coup, alors qu’il est dénué de 5G et des services Google ?

Huawei P50 Pocket
Huawei P50 Pocket © Huawei

C’est officiel : le smartphone pliable Huawei P50 Pocket est annoncé en France, en même temps que le Huawei P50 Pro et la Huawei Watch GT Runner. Son objectif, tenir tête au Galaxy Z Flip 3 de Samsung, dont il est largement inspiré. La grande question est désormais de savoir s’il sera aussi intéressant que son concurrent, sachant qu’Huawei n’a plus accès aux services Google depuis 2019 et que le smartphone est incompatible avec le réseau 5G.

Face à face : Huawei P50 Pocket vs Samsung Galaxy Z Flip 3, quelles différences ?

Avant de dire que le combat est perdu d’avance, comparons les différentes fiches techniques. Pour son P50 Pocket, la firme chinoise n’a pas non plus hésité à glisser quelques atouts dans sa manche.

Le smartphone présente un design léché et affiche des dimensions très similaires au Z Flip 3 : le smartphone d’Huawei fait 170 x 75,5 mm lorsqu’il est déplié, contre 166 x 72,2 mm pour le smartphone de Samsung. Son épaisseur varie de 7,2 mm lorsqu’il est plié à 15,2 mm lorsqu’il est déplié, contre 6,9 mm et 17,1 mm pour le Z Flip 3. Il affiche 190 grammes sur la balance, contre 183 mm pour le Z Flip 3, ce qui est négligeable.

Huawei P50 Pocket en version blanche
Huawei P50 Pocket en version blanche © Huawei

L’écran interne, en OLED Full HD+ (2790 x 1188 pixels), affiche une diagonale de 6,9″, là où le Z Flip 3 propose un affichage AMOLED de 6,7″ en Full HD+, avec un mode 120 Hz adaptatif. Et si le P50 Pocket affiche une plus grosse batterie que le Z Flip 3 (4000 contre 3300 mAh), il est également compatible avec la charge rapide en 40 W. En revanche, la charge sans fil n’est pas disponible.

Ni 5G ni services Google pour le Huawei P50 Pocket

Passons maintenant aux sujets qui fâchent : déjà, le P50 Pocket ne profite que de la version 4G du Snapdragon 888, là où le Z Flip 3 prend lui en charge la 5G. Et surtout, suite à l’embargo américain, le smartphone est dénué des services Google. Cela signifie qu’il ne profite ni de Gmail, ni de YouTube, ni de Google Drive ou de Maps, etc. Il ne profite également que de la surcouche EMUI 12, puisque HarmonyOS n’est pas encore disponible dans nos contrées. Le smartphone ne s’adressera donc logiquement pas aux aficionados des services de la firme de Mountain View.

Pour le reste, il faudra compter sur 8 à 12 Go de RAM et 256 à 512 Go de stockage, en fonction de la version choisie (blanche ou premium). Le Huawei P50 Pocket coûte 1299 € en version blanche avec une date de sortie fixée au 1er mars 2022 et 1599 € en version premium, disponible, elle, dès aujourd’hui. Le Z Flip 3 est, quant à lui, disponible dès 999 € en 128 Go de stockage et 8 Go de RAM.

Source : Huawei