Accueil » Actualité » ISS : les astronautes ont manqué de temps pour déployer le premier des nouveaux panneaux solaires

ISS : les astronautes ont manqué de temps pour déployer le premier des nouveaux panneaux solaires

La Station spatiale internationale devait bénéficier d’une puissante mise à niveau mercredi, mais des « retards techniques » survenus lors de la sortie dans l’espace n’ont pas laissé suffisamment de temps aux astronautes pour installer un nouvel ensemble de panneaux solaires, selon la NASA.

Deux astronautes ont flotté à l’extérieur de la Station spatiale internationale mercredi et ont fixé un panneau solaire enroulé, le premier des six panneaux destinés à augmenter la puissance du laboratoire spatial.

Thomas Pesquet et Shane Kimbrough - NASA
Thomas Pesquet et Shane Kimbrough – Crédit : NASA

Les panneaux solaires contribuent à alimenter la station spatiale. Cependant, avec le temps, ceux-ci commencent à montrer des signes d’usure. Les panneaux solaires actuels ont été installés pour la première fois en 2000 et ont une durée de vie théorique d’environ 15 ans.

Le but de cette 239e sortie dans l’espace dans l’histoire de l’ISS était donc d’installer de nouveaux panneaux solaires qui pourraient augmenter les capacités de l’ISS. Accompagné de Shane Kimbrough, qui en était lui à sa septième sortie, Thomas Pesquet est resté 7 heures et 15 minutes dans l’espace pour sa troisième sortie extravéhiculaire. Au total, l’astronaute français comptabilise désormais 19 heures et 47 minutes dans le vide de l’espace.

Tout ne s’est pas déroulé comme prévu lors de la sortie extravéhiculaire

Le temps perdu en raison d’un problème de combinaison spatiale puis d’un problème d’interférence avec le mécanisme du panneau a empêché les astronautes de mener leur mission à bien et d’étendre le nouveau panneau solaire.

En effet, environ trois heures après le début de la sortie dans l’espace, Kimbrough a perdu des données sur l’unité d’affichage de sa combinaison spatiale et a dû retourner dans le sas de la station spatiale pour redémarrer le système. Il y a ensuite eu un pic momentané dans la lecture de la pression de la combinaison spatiale de Kimbrough, qui a été stabilisée peu après. Ces événements inattendus ont fait perdre un temps précieux aux astronautes.

Les astronautes ont ensuite été confrontés à un problème d’alignement du panneau solaire, qui n’était pas aligné sur le support une fois déplié. Par conséquent, ils ont pris des photos pour les faire évaluer par les équipes au sol et n’ont pas eu le temps de terminer les dernières étapes.

L’astronaute de l’Agence spatiale européenne Thomas Pesquet et son coéquipier de la NASA Shane Kimbrough ont déjà prévu une autre sortie dans l’espace dimanche pour installer un deuxième panneau solaire. Avant que le nouveau panneau solaire puisse être déployé, les astronautes devront installer les câbles électriques et actionner les deux derniers boulons pour permettre au premier panneau solaire de se déployer complètement. Ils seront toujours aidés du bras de l’ISS, qui a récemment été frappé par débris spatial.

Source : NASA