Accueil » Actualité » Joker : le film peut-il être interdit avant sa sortie ?

Joker : le film peut-il être interdit avant sa sortie ?

En pleine promotion, la nouvelle production DC commence à diviser les critiques. Si la majeure partie auréole déjà Joker comme film de l’année, certains y voient une apologie dangereuse de la violence… qu’il faudrait réglementer plus sévèrement.

Joker film interdit cinema

C’est une interview de l’acteur Joaquin Phoenix, menée par le quotidien britannique The Telegraph, qui a mis le feu aux poudres. Le nouvel interprète du Joker n’a pas apprécié plusieurs questions du journaliste.

Principalement celles portant sur la violence très suggestive du film, mais aussi la responsabilité du comédien d’incarner un anti-héros qui pourrait influencer des spectateurs fragiles. Excédé, Phoenix a fini par quitter l’entretien, laissant ces interrogations en suspens.

Nouvelle bande-annonce ultra sombre pour le film Joker

Joker, le film pourrait-il engendrer des débordements ?

Il faut dire que ces accusations sont revenues régulièrement pendant la promotion de ce dernier long métrage produit par DC et Warner Bros. Des studios qui en sont aussi quelque peu responsables pour avoir appuyé la ressemblance de ce Joker avec Orange Mécanique. La sortie du chef d’œuvre sulfureux de Stanley Kubrick, en 1971, avait en effet été entachée par des raids de vandales déguisés en droogies, les protagonistes de cette dystopie.

Plus récemment, on se souvient de la tuerie d’Aurora aux Etats-Unis. Survenu il y a sept ans, ce fait divers avait défrayé la chronique et relancé le débat sur la législation des armes à feu. James Holmes, étudiant en neurosciences, avait ouvert le feu dans un cinéma pendant la première projection de The Dark Knight Rises. Bilan : 12 tués et 58 blessés. Il était déguisé en Joker.

Aux Etats-Unis, l’ultra-violence au cinéma fait de plus en plus polémique. Cet été, le thriller The Hunt, à mi-chemin entre les franchises horrifiques American Nightmare et Hostel, a été purement et simplement annulé par Universal, sa société de distribution. Un sort qui pourrait être réservé au Joker de Todd Philips ?

Joker décrié, mais Joker primé

Pas vraiment. Le film est déjà soumis à la classification Rated R dans les salles américaines (interdit aux moins de 17 ans, non accompagnés d’un adulte). En France, il sera déconseillé aux moins de 12 ans. Qui plus est, le film a reçu le Lion d’Or à la Mostra de Venise et part grand favori des prochains Oscars. Compliqué donc, voire impossible de le déprogrammer à un peu plus d’une semaine de sa sortie. Seul un nouvel incident médiatique risquerait d’étouffer le rire inquiétant du plus illustre clown de la pop-culture.