Accueil » Actualité » La France investit 8 milliards d’euros dans le véhicule électrique, l’Europe 60 milliards

La France investit 8 milliards d’euros dans le véhicule électrique, l’Europe 60 milliards

Alors que les constructeurs automobiles sont largement impactés par la pandémie de Covid-19, l’Europe et la France ont décidé d’investir massivement dans la voiture électrique et la production de batterie. La France a débloqué 8 milliards d’euros.

Image 1 : La France investit 8 milliards d’euros dans le véhicule électrique, l’Europe 60 milliards
Crédits : Groupe PSA

Hier, Emmanuel Macron a détaillé son plan pour l’automobile. Parmi les principales mesures, 8 milliards d’euros seront investis par l’État français avec pour objectif de « faire de la France le premier pays producteur de véhicules propres d’Europe ».

Des investissements européens 4 fois supérieurs aux investissements chinois

Le secteur automobile est au plus mal depuis plusieurs mois, et la pandémie de Covid-19 n’a fait qu’empirer la situation. Dans son discours depuis l’usine Valeo d’Étaples située près du Touquet dans le Pas-de-Calais, Emmanuel Macron est revenu sur les conséquences de cette pandémie sur le ralentissement des ventes de véhicules. Selon ses chiffres, sur le premier semestre 2020, ce seront 500 000 véhicules de moins que la même période l’an passé qui auront trouvés preneur.

Le baromètre mensuel d’AVERE France confirme cette tendance en notant toutefois que les véhicules électriques s’en sortent mieux que les véhicules thermiques, ayant baissé de 67 % en avril 2020 par rapport à avril 2019 dans un marché qui lui a baissé de 88 %. L’année avait pourtant bien commencé avec un triplement des ventes sur les 2 premiers mois. En contrepartie de ces 8 milliards d’aide, les constructeurs automobiles se sont engagés à relocaliser une partie de la production dans l’Hexagone. Peugeot fabriquera son SUV électrique e-3008 à Sochaux.

7000 euros de prime à l’achat et une TVA à 0% ?

Concrètement cela passera par une prime de 7000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique et 2000 pour un hybride rechargeable. La prime à la casse sera renforcée, mais limitée dans le temps. Pour inciter l’adoption de l’électrique, 100 000 bornes de rechargement seront en fonction dès 2021, contre 29 000 aujourd’hui.

Au niveau européen, ce sont près de 2,5 millions de véhicules qui n’ont pu être produits à cause des mesures de confinement. Le plan d’investissement de 60 milliards, soit 4 fois plus élevé que les investissements en Chine, va donc entrer en œuvre poussé par les constructeurs automobiles et la filière de batterie. L’objectif de cette dernière est de fédérer des entreprises européennes autour de l’European Battery Alliance. Aujourd’hui, 80 % des batteries utilisées dans l’UE sont fabriquées par LG, Samsung, CATL et Panasonic. L’Europe envisage une TVA nulle sur les véhicules électriques pour inciter à l’achat. Toutefois, ce sont les pays qui choisiront individuellement d’appliquer ou non cette mesure.

Source : DW