Accueil » Actualité » La NASA offre 5 millions de dollars à qui pourra régler le problème énergétique sur la Lune

La NASA offre 5 millions de dollars à qui pourra régler le problème énergétique sur la Lune

La NASA cherche actuellement des solutions pour une installation pérenne sur la Lune. De nombreux challenges accompagnent cette idée, notamment celui de l’énergie.

La NASA veut retourner sur la lune, déjà visitée par la célèbre mission Apollo 11 en 1969. Mais pour y assurer une présence durable, plusieurs problèmes vont devoir être résolus. Parmi ceux-ci figure notamment le problème de l’énergie. La NASA est actuellement à la recherche d’une solution durable et a décidé d’ouvrir ce challenge au grand public.

La mission Apollo 11.
La mission Apollo 11. Crédits : Pixabay

L’homme est capable de produire de l’énergie de multiples façons. Malheureusement, aucune d’entre elles n’est viable sur la Lune. On pourrait penser à l’énergie solaire, mais les nuits lunaires peuvent durer jusqu’à deux semaines, rendant cette solution impossible à mettre en place. Tel est le défi qui s’oppose à la NASA, qui a décidé d’aller chercher des idées à l’extérieur de ses murs pour accélérer la résolution de ce problème.

Un concours ouvert au public

En partenariat avec HeroX, la célèbre plateforme de crowdsourcing, l’agence américaine a lancé un appel au public pour proposer des solutions à ce sujet. Celui ou celle qui sera capable de créer une source d’énergie viable sur notre satellite naturel se verra récompensé à hauteur de 5 millions de dollars. Les participants n’auront même pas à attendre que la NASA mette l’idée en application avant de recevoir leur récompense.

Le concours se déroulera en trois phases. Tout d’abord, les challengers devront proposer une solution énergétique pour une mission comportant trois activités. Les juges de la NASA choisiront les trois meilleures propositions et leurs auteurs remporteront d’office 100 000 dollars chacun. Ensuite, la phase 2 consistera en la création d’un prototype, et le vainqueur remportera 4,5 millions de dollars. La phase 3 consistera à collaborer avec la NASA pour mettre en œuvre la solution dans des conditions réelles. La seule condition pour participer à cette compétition est d’être de nationalité américaine.

Le succès de ce challenge reste bien évidemment incertain, mais quand on sait que ce projet coutera 32 milliards de dollars à la NASA, le montant proposé pour ce concours semble soudain bien dérisoire. Bien que la prochaine mission sur la lune soit prévue pour l’instant en 2024, après avoir été repoussée d’un an, il semble maintenant critique de trouver une solution durable afin d’y pérenniser notre présence.

Source : Engadget