Accueil » Actualité » PS5 : vers une sortie avancée au 12 novembre pour la console de Sony ?

PS5 : vers une sortie avancée au 12 novembre pour la console de Sony ?

La sortie de la PS5 pourrait être avancée de quelques jours. De quoi permettre à Sony de sortir en même temps que les Xbox et aux distributeurs de remettre les précommandes plus sereinement.

Sony avancerait-il la sortie de la PS5 ? C’est la nouvelle hypothèse qui commence à enfler sur Internet. En cause notamment, une communication du distributeur allemand Media Markt qui annonce à ses clients une expédition de leurs PS5 dès le 12 novembre.

Image 1 : PS5 : vers une sortie avancée au 12 novembre pour la console de Sony ?
Sony PS5 – Crédit : SIE

En Europe, la sortie de la PS5 est encore officiellement fixée au 19 novembre. Dans la plupart des autres pays, c’est la date du 12 novembre qui a été retenue. Si à l’origine on devait donc être servi avec une semaine de retard, Sony aurait revu ses plans pour livrer plus tôt sa console aux pays confinés. En effet, le marché européen compte au moins l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France en pays confinés en ce début novembre.

A lire aussi > PS5 : unboxing, stocks, précommandes, prix, jeux, date de sortie, on vous dit tout

Un grand magasin annonce des livraisons plus tôt que prévu

En Allemagne et en Suisse, Media Markt envoie un mail à ses clients annonçant le décalage de la livraison au 12 novembre 2020. Plusieurs internaute en rapportent les mêmes propos sur Twitter. Il y est indiqué que « la sortie de votre article Sony PlayStation 5 a été reporté au 12 novembre 2020 par son constructeur. »

Proposer la console plus tôt permettrait notamment d’étaler la remise en click&collect, seul moyen autorisé en France pour récupérer un objet dans un commerce non essentiel. Pour rappel, la PS5 a été autant précommandé en 24h que la PS4 en 24 jours. L’attente est donc énorme de la part des joueurs qui s’impatientent. Pour ne pas connaître de cohue qui ne collerait pas avec les distanciations sociales actuellement imposées, une sortie précipitée permettrait de fluidifier les remises en boutique.

Du côté de Sony, avancée la date de sortie de la PS5 ne serait pas ridicule. Rappelons qu’elle n’est pas la seule console à arriver en 2020. Les Xbox Series S et X sortent même le 10 novembre. Dans la guerre des consoles, ces histoires de dates comptent.

Un peu plus tôt ce 2 novembre, c’est un utilisateur de Reddit se faisant appeler The_Need qui a rapporté sur le réseau social l’épisode qu’il a vécu chez son revendeur britannique : « GAME au Royaume-Uni m’a demandé hier de venir en magasin et de pré-payer ma PS5 afin que je puisse « la récupérer en click&collect » le 19 novembre. Je suis allé faire ça ce matin et on m’a dit la chose suivante : Sony nous a dit d’arrêter d’accepter les prépaiements car ils pourraient rapprocher ou retarder la date de sortie en raison du confinement au Royaume-Uni, de la France et de l’Allemagne. »

Finalement, il a pu y retourner plus tard suite à un commentaire de son post et prépayer sa console. Le vendeur lui aurait alors dit que « Sony et Game ont trouvé un arrangement et ont discuté des détails. » Quoi qu’il en soit, le plus intéressant est que là aussi on parle de rapprocher la date de sortie de la PS5. Le faisceau d’indice se densifie.

Pourra-t-on récupérer sa précommande de PS5 ?

Du côté des distributeurs français, la grande partie se dit prêt à honorer les précommandes de PS5. En ligne tout va bien. Du côté d’Amazon, le stock a été sécurisé et les mesures sanitaires ont été prises en conséquence pour que l’acheminement se déroule bien. Les magasins Fnac et Darty profitent d’une mesure d’exception afin de permettre aux télétravailleurs de s’équiper en matériel informatique. Le retrait en magasin y sera possible. Même système chez Micromania ou Culture qui ont mis en place de nouvelles mesures pour retirer sa commande sur place.

Pour l’heure, seules les grandes surfaces sont encore dans le flou. Le gouvernement a annoncé la fermeture des rayons de produits jugés non essentiels. Les hypermarchés Carrefour, Auchan ou Leclerc ne savent pas encore si leurs rayons jeux vidéo seront concernés par ce décret.

Source : PlayFront.de