Accueil » Actualité » L’App Store collecte des données personnelles qui ne sont pas anonymes

L’App Store collecte des données personnelles qui ne sont pas anonymes

Apple récolte des données personnelles sur l’App Store. Des développeurs iOS affirment que ces données sont liées à un identifiant unique qui correspond au compte iCloud d’un utilisateur. Tout ce que vous faites sur l’App Store est donc lié à votre compte Apple.

La politique de confidentialité en vigueur sur l’App Store est différente de celle qui s’applique sur votre iPhone. En fait, Apple récolte des données sur l’App Store qui ne sont pas anonymes. Tout ce que vous faites sur l’App Store est donc directement lié à votre compte Apple. Ce n’est pas une faille de sécurité, mais de nombreux utilisateurs ne s’en rendent pas forcément compte.

Apple met en avant la confidentialité des utilisateurs
Apple met en avant la confidentialité des utilisateurs © Apple

Selon Mysk qui est une équipe de deux développeurs iOS, toutes les données récoltées sur l’App Store sont liées à un identifiant qui s’appelle « dsId ». Celui-ci correspond au « Directory Services Identifier ». Il s’agit d’un identifiant unique attribué à chaque compte iCloud. Les données de l’App Store sont donc liées à cet identifiant « dsId » et donc à votre propre compte Apple.

À lire aussi > Apple va s’approvisionner en puces aux États-Unis dès 2024

Toutes vos activités sur l’App Store sont liées à un identifiant unique qui correspond à votre compte Apple

Dans un thread Twitter, Mysk explique que : « dsId est associé à votre nom, votre adresse e-mail et toutes les données de votre compte iCloud ». Comme vous pouvez le voir dans les captures d’écran partagées ci-dessous, dsId est bien lié à un compte Apple unique. Cela signifie que toutes vos activités sur l’App Store telles que la recherche d’applications sont liées à un identifiant. Celui-ci est lui-même associé à votre compte Apple.

Mais alors, que dit la politique de confidentialité d’Apple ? La politique de l’analyse de l’appareil iOS détaille clairement que : « aucune des informations collectées ne vous identifie personnellement. Soit les données personnelles ne sont pas relevées, soit elles sont soumises à des techniques de protection de la confidentialité, telles que la confidentialité différentielle, soit elles sont supprimées des rapports avant leur envoi à Apple ».

À lire aussi > App Store : le prix des applications est sur le point d’augmenter

Apple n’utilise pas la même politique de confidentialité pour l’App Store

Néanmoins, Apple a des règles complètement différentes en ce qui concerne l’App Store. Selon la politique de confidentialité de l’App Store, « nous recueillons vos données personnelles afin de vous fournir le contenu que vous achetez, téléchargez ou souhaitez mettre à jour dans l’App Store ». Apple écrit noir sur blanc que les données personnelles relatives à l’activité sur l’App Store sont utilisées à des fins publicitaires pour afficher des publicités ciblées sur l’App Store, Apple Bourse et Apple News.

La découverte de Mysk avec l’identifiant unique utilisé dans l’App Store pourrait donc être conforme à cette politique de confidentialité. Par contre, comme Mysk l’a précisé, les utilisateurs ne peuvent pas désactiver la collecte de données contrairement à ce qui est suggéré dans la politique de confidentialité.

Source : The Verge