Accueil » Actualité » Le camion à hydrogène de Hyundai va vous faire oublier le semi électrique de Tesla

Le camion à hydrogène de Hyundai va vous faire oublier le semi électrique de Tesla

Hyundai vient de présenter son innovant concept de camion HDC-6 Neptune. Il est différent par son look futuriste, mais aussi parce qu’il est propulsé par une pile à combustible. Une approche bien différente de celle de Tesla.

On sait que le transport routier est responsable d’une grande partie de la pollution atmosphérique, le fret en particulier. Toutes les solutions pour rendre plus vert le transport de marchandises par la route sont les bienvenues.

Image 1 : Le camion à hydrogène de Hyundai va vous faire oublier le semi électrique de Tesla

Le Hyundai HDC-6 Nepture à pile à combustible pourrait faire de l’ombre au camion de Tesla

Tesla a fait le choix du tout électrique pour son semi-remorque. Hyundai a choisi un chemin différent en se focalisant vers une autre source d’énergie : l’hydrogène. Hyundai est très engagé sur le développement de solution à base de pile à combustible. Récemment nous présentions leur publicité pour le SUV Nexo. Dès 2011, la marque coréenne présentait déjà un concept pour une musclecar propulsée par cette énergie propre. Il n’est donc pas vraiment surprenant de voir cette technologie poussée aussi sur un camion.

Le HDC-6 Neptune offre un design rétrofuturiste. Il est inspiré des trains streamliner des années 30, particulièrement ceux dessinés par Henry Dreyfuss pour le New York Central Railroad. L’aspect extérieur n’est pas le seul élément qui a été réimaginé comme l’explique Luc Donckerwolke, le responsable du design : « La motorisation à pile à combustible nous donne l’opportunité de redéfinir la typologie classique et l’architecture du camion ». Il suffit de regarder les photos de l’intérieur de la cabine pour lui donner raison.

C’est au salon du véhicule commercial d’Atlanta que Hyundai a fait l’annonce de ce HDC-6 puisque les Etats-Unis seront le premier marché visé par la marque. La Suisse ne sera pas en reste avec 1600 camions à hydrogène prévus d’ici 2023. La marque va donc se retrouver en concurrence avec les camions électriques de Tesla dont l’autonomie dépasse les espérances, mais aussi avec les camions Kenwirth modifiés par Toyota pour les équiper d’une pile à combustible et dont 10 seront prochainement mis en test en Californie. Le frein au déploiement de cette technologie est le manque de station hydrogène.

Source : DigitalTrends