Accueil » Actualité » Le changement climatique pourrait provoquer de nouvelles épidémies selon les scientifiques

Le changement climatique pourrait provoquer de nouvelles épidémies selon les scientifiques

Les vagues de chaleur successives sont liée au réchauffement de la planète. Elles surviennent alors que le monde entier reste prisonnier de la pandémie de Covid-19, un virus microscopique qui a déjà tué un demi-million de personnes et paralysé l’économie mondiale. Alors que le virus de la Covid-19 circule chez les chauves-souris depuis des décennies, […]

Les vagues de chaleur successives sont liée au réchauffement de la planète. Elles surviennent alors que le monde entier reste prisonnier de la pandémie de Covid-19, un virus microscopique qui a déjà tué un demi-million de personnes et paralysé l’économie mondiale.

Les virus dormants pourraient bientôt devenir notre plus grand problème. Selon des scientifiques, le réchauffement climatique pourrait entraîner de nouvelles épidémies qu'il serait difficile de contrôler.
Crédit : Fusion Medical Animation / Unsplash

Alors que le virus de la Covid-19 circule chez les chauves-souris depuis des décennies, l’Homme pourrait bientôt affronter de plus grands dangers lorsque le réchauffement climatique étendra l’empreinte des moustiques porteurs de la malaria et de la dengue, ou encore en décongelant des agents pathogènes préhistoriques présents dans le pergélisol sibérien.

« Les microorganismes peuvent survivre dans l’espace gelé pendant très, très longtemps. », a déclaré Vladimir Romanovsky, professeur de géophysique à l’université d’Alaska à Fairbanks.

Des micro-organismes enfermés dans les glaces éternelles pourraient refaire surface grâce aux nouveaux flux d’eau créés par la fonte des glaces et se propager dans l’environnement.

« Quand vous mettez une graine dans un sol qui est ensuite gelé pendant des milliers d’années, il ne se passe rien. », a déclaré Jean-Michel Claverie, professeur émérite de génomique à la faculté de médecine de l’université d’Aix-Marseille en France. « Mais lorsque vous réchauffez la terre, la graine pourra germer. », a-t-il ajouté. « C’est semblable à ce qui se passe avec un virus. ».

Les mammouths et rhinocéros laineux sont tombés malades à cause de ces virus, beaucoup d’entre eux sont encore enfouis dans le sol. Un laboratoire de Claverie a déjà réussi à réanimer un virus sibérien vieux d’au moins 30 000 ans. Selon les scientifiques, les agents pathogènes peuvent survivre des centaines d’années dans le permafrost et être réanimés par la fonte des glaces.

Covid-19 : tirer la chasse d’eau augmente la propagation du virus

Des maladies connues pourraient resurgir

Certaines maladies telles que la variole ou des souches de grippe pourraient réapparaître. En effet, en 2016, un enfant de Sibérie est mort d’une maladie qui avait disparu de la région au moins 75 ans plus tôt. Il se pourrait à l’avenir que des agents pathogènes qu’on pensait éteints refassent surface à cause du mal que l’Homme fait à la planète. En ce qui concerne la pandémie actuelle, le port du masque pourraient réduire les risques de transmission de 65%.

Source : phys.org