Accueil » Actualité » Le créateur supposé du bitcoin gagne 54 milliards de dollars lors d’un procès

Le créateur supposé du bitcoin gagne 54 milliards de dollars lors d’un procès

Craig Wright prétend être Satoshi Nakamoto, le créateur du bitcoin. Il vient de gagner un procès pour récupérer un portefeuille de 1,1 millions de bitcoins.

Craig Steven Wright, l'informaticien et entrepreneur australien qui prétend être le créateur du Bitcoin
Craig Steven Wright, l’informaticien et entrepreneur australien qui prétend être le créateur du Bitcoin

C’est un procès peu commun qui vient de s’achever. Un informaticien prétendant être le créateur du bitcoin vient de gagner un litige portant sur un portefeuille avec certains des tous premiers bitcoins jamais extraits. Le pactole d’1,1 million de bitcoins serait évalué à 54 milliards de dollars, au cours actuel de la monnaie électronique.

À lire aussi > Bitcoin : regardez 1000 rigs illégaux détruits au rouleau compresseur

Craig Wright est-il Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du bitcoin ?

Satoshi Nakamoto est le pseudonyme utilisé par le ou les créateurs du bitcoin, qui a inventé la monnaie électronique en 2009. La quête pour identifier cette ou ces personnes s’est avérée vaine. De très sérieux journaux comme Newsweek et le New Yorker se sont cassés les dents sur ce mystère, et à ce jour, l’identité officielle de « Nakamoto » (qui peut très bien ne pas être japonais) n’a toujours pas été dévoilée.

À lire aussi > Bitcoin : Elon Musk et Jack Dorsey parlent de l’avenir des cryptomonnaies

C’est pourquoi le procès qui vient de se clore représente un coup de théâtre. Il vient d’être gagné par Craig Steven Wright, un informaticien et entrepreneur australien qui clame depuis 2016 qu’il est Satoshi Nakamoto. Mais il a renoncé à diffuser les preuves qui le confirmeraient, et le magazine Wired est même revenu sur son affirmation selon laquelle Wright serait l’inventeur mystérieux du bitcoin, la personne dont la monnaie électronique a enflammé l’économie mondiale en une dizaine d’années seulement.

La justice accorde à Wright la totalité du pactole en bitcoins, soit 54 milliards de dollars

Craig Wright a déclaré être l’héritier d’un portefeuille de 1,1 million de bitcoins, appartenant à David Kleiman, un ami et collaborateur de Wright décédé en 2013. Il a attaqué les héritiers de son ancien partenaire pour en obtenir la moitié, et le juge a décidé d’aller plus loin et de lui en accorder… la totalité. En effet, les experts ont affirmé lors du procès « que seule une personne impliquée dans le bitcoin depuis le tout début aurait pu avoir accès au portefeuille contenant ceux-ci », puisqu’ils font partie « des premiers bitcoins jamais extraits ».

Si le procès n’a pas abordé l’identité de Nakamoto, il a tout de même confirmé les allégations de l’australien en affirmant que « Wright et Kleiman avaient créé le bitcoin ensemble ». De plus, lorsque Craig Wright aura effectivement accès à cette gigantesque cagnotte de 54 milliards de dollars, cela prouverait, une fois pour toutes, que l’entrepreneur australien est bel et bien le mystérieux Satoshi Nakamoto. Et fera accessoirement de lui l’une des 30 personnes les plus riches du monde, selon le classement Forbes.

À lire aussi > Elon Musk divulgue son portefeuille de crypto-monnaies et affole le Web

Source : Cnet