Accueil » Actualité » Le Jeu de La Dame : Jolene est la seule personne à pouvoir sauver Beth

Le Jeu de La Dame : Jolene est la seule personne à pouvoir sauver Beth

Liée à Beth depuis l’orphelinat, Jolene apparaît comme la seule personne capable de sauver Beth de ses démons intérieurs, leur amitié n’étant pas la résultante de la carrière de la joueuse.

En pleine ascension professionnelle, Beth peine à lutter contre ses tourments. Sa carrière attire dans sa sphère des personnes souvent mal intentionnées. Entre sa folie naissante et son alcoolisme notoire, la joueuse ne peut compter que sur Jolene. Leur amitié n’a jamais été conditionnée par les échecs. Jolene ne voit en Beth que son amie d’enfance. Et la pureté de cette relation se révèle être salvatrice pour la joueuse. Elle est la seule qui peut convaincre Beth de ne pas tomber dans une spirale infernale.

Jolene, une alliée de taille pour Beth
Jolene, une alliée de taille pour Beth – Crédit : Netflix

Réunies par une simple panne, les deux jeunes femmes retrouvent rapidement leur complicité d’antan. Et Jolene va rapidement permettre à son amie de toujours de ne pas céder aux sirènes des tranquillisants.

Jolene, un alliée de taille pour Beth

A la mort de sa mère, Beth est envoyée dans un orphelinat. Ne comprenant pas les codes de l’institution, elle peut compter sur le soutien de Jolene. Rapidement, la jeune femme alerte Beth sur les dangers des tranquillisants. Elle craint pour la vie de sa seule alliée. Séparées après son adoption par les Wheatleys, les deux amies retrouvent rapidement cette complicité à l’âge adulte. Comme si le temps n’avait rien changé de leurs sentiments réciproques.

Jolene ne prend jamais en compte la réussite professionnelle de Beth. Ce n’est pas ce qui la motive à retrouver son amie d’enfance. Les échecs ne tiennent pas une place stratégique dans leur amitié. Au contraire, Jolene envisage uniquement Beth comme une sœur de cœur. Si Jolene soutient Beth dans sa carrière, elle est rapidement inquiétée par les médicaments et l’alcool qui brouillent l’esprit de son amie. Elle ne supporte pas l’emprise néfaste de certains proches de la joueuse.

Un ange gardien pour Beth

Mais Jolene offrira tout de même une contribution de taille à son amie dans sa carrière. En effet, elle n’hésite pas à financer le voyage en Russie de Beth, après le refus de Crusade. Ce voyage est primordial pour Beth. Et devant l’offre de sa comparse, elle finit par la comparer à son ange gardien. Jolene veut le bonheur de Beth, et réciproquement. Car elle ne connaît que trop bien l’investissement émotionnel et les sacrifices de Beth. Elle sait que cette dernière lui rendra la pareille le moment venu.

Jolene demeure la seule personne qui ne juge pas Beth. La cupidité ou la jalousie ne sont pas ses moteurs. Sa droiture et sa sincérité sont les meilleurs remèdes que Beth puisse trouver en pleine tourmente. Et même si son personnage reste sous exploité par le programme, elle demeure un élément clé de l’arc narratif. Si Le Jeu de La Dame met à l’honneur le monde des échecs, la série parvient également à aborder des sujets importants comme l’addiction ou la loyauté.

Source : Screenrant