Accueil » Actualité » Le mont Everest est-il vraiment le plus haut sommet du monde ?

Le mont Everest est-il vraiment le plus haut sommet du monde ?

Le mont Everest est indéniablement la plus haute montagne de l’Himalaya, mais s’agit-il vraiment du plus haut sommet du monde ? En fait, tout dépend de la manière dont la hauteur d’une montagne est mesurée.

À 8 849 mètres d’altitude, le mont Everest du massif Mahalangur Himal de l’Himalaya est le point culminant d’Asie. Il est aussi considéré comme étant la plus haute montagne de la Terre. Nous connaissons tous l’Everest comme le plus haut sommet du monde, mais est-ce vraiment le cas ?

Le mont Everest
Le mont Everest – Crédit : Andreas Gäbler / Unsplash

En fait, d’autres sommets peuvent être considérés comme étant les plus hauts du monde. Tout dépend de la manière dont les montagnes sont mesurées. Plusieurs paramètres peuvent effectivement rentrer en compte pour mesurer la hauteur d’un sommet.

À lire aussi > Le volcan italien Etna a grandi de 30 mètres en 6 mois

Le mont Everest culmine à plus de 8,8 kilomètres, mais son altitude a été mesurée par rapport au niveau de la mer

Le mont Everest est une véritable légende. Surnommée « Chomolongma » en tibétain, ce qui signifie « déesse mère du pays », cette montagne a toujours attiré les alpinistes de l’extrême même si elle n’a été découverte que tardivement en 1852. Elle a été escaladée par près de 4 000 personnes, mais elle a aussi coûté la vie d’un peu plus de 300 personnes.

Le mont Everest a été mesuré à plusieurs reprises au cours des dernières décennies. La dernière mesure remonte à novembre 2021. Son altitude a été enregistrée à 8 848,86 mètres au-dessus du niveau de la mer, soit un peu plus de 8,8 kilomètres. En effet, la hauteur de l’Everest est mesurée par rapport au niveau de la mer. Martin Price qui est professeur et directeur fondateur du Center for Mountain Studies de l’université des Highlands et des îles écossaises a expliqué que : « historiquement, et même maintenant, l’altitude est généralement donnée comme la hauteur au-dessus du niveau moyen de la mer. Cependant, cela doit être en référence à un niveau moyen standard de la mer, qui doit être défini. Les niveaux de la mer sont différents dans différentes parties du monde et ils changent en raison du changement climatique ».

À lire aussi > Panama et Galápagos sont reliés par un passage géologique secret

L’Everest n’est pas le plus haut sommet du monde si on le mesure depuis sa base

Par conséquent, l’altitude des montagnes est mesurée par rapport au géoïde de la Terre qui est défini mathématiquement. Ce processus n’est cependant pas évident. Les avions doivent parfois survoler les montagnes dans une série de lignes parallèles pour déterminer l’intensité de la gravité sur leur sommet et ainsi déterminer leur altitude le plus précisément possible.

Mais alors, est-ce que l’Everest serait toujours le plus haut sommet s’il était mesuré à partir de sa base et non du niveau de la mer ? Dans ce cas, la première place serait décernée au Mauna Kea, un volcan inactif de l’île d’Hawaï. Son sommet culmine à 4 205 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cela est largement inférieur à l’altitude de l’Everest. Cependant, la majeure partie de Mauna Kea est dissimulée sous le niveau de la mer. En le mesurant depuis sa base, le volcan a une altitude de 10 211 mètres, soit plus que le mont Everest. Comme Martin Price l’a précisé, « tout dépend de la perspective que vous adoptez. S’il n’y avait pas d’océan sur notre planète, il n’y aurait pas de débat. Vous pourriez faire des comparaisons avec les plus hautes montagnes d’autres corps de notre système solaire qui n’ont pas d’océan ».

Source : Live Science