Accueil » Actualité » Le Seigneur des anneaux : quel est le vrai nom de Gandalf ?

Le Seigneur des anneaux : quel est le vrai nom de Gandalf ?

Le Pèlerin Gris, le Cavalier Blanc, Olórin, Mithrandir, Tharkûn, Incánus… Gandalf est le célèbre magicien Maiar vêtu de gris puis de blanc, portant un chapeau pointu et un grand bâton, créé par J. R. R. Tolkien et interprété par Ian McKellen dans les films de Peter Jackson. S’il porte de nombreux noms, quel est son véritable nom, celui qui lui a été donné en tout premier lieu ?

Gandalf
Gandalf © Droits Réservés

L’un des aspects les plus intéressants de la Terre du Milieu est sans aucun doute ses sorciers, car ils sont bien plus que de simples hommes dotés de magie. À l’époque des livres Le Seigneur des anneaux, les sorciers ont déjà parcouru la terre pendant des milliers d’années, devenant célèbres à tous les égards, dans tous les grands royaumes. Gandalf est l’un d’entre eux, et probablement le plus connu de tous.

En revanche, Gandalf porte de nombreux noms et surnoms. Décrit comme le « Pèlerin Gris » ou le « Cavalier Blanc », il est l’un des principaux antagonistes de Sauron, le Seigneur des Ténèbres. C’est d’ailleurs à cause de ce dernier que Gandalf a été envoyé en Terre du Milieu pour assister ses habitants contre lui. Mais quel était son vrai nom ?

Qui était Gandalf, avant la Terre du Milieu ? Quel était son véritable nom ?

Gandalf est un Maiar, un esprit primordial qui a contribué à façonner le monde. Autrefois, Gandalf était appelé Olórin, son vrai nom, par son créateur et ses semblables. Olórin, le nom de Gandalf au Valinor, est quenyarin : le terme olor se rapporte au rêve, au sens d’une « vision claire » provenant de la mémoire, c’est-à-dire à la vision de choses n’étant pas physiquement présentes.

À son arrivée en Terre du Milieu, la première race avec laquelle il trouva refuge fut les Elfes, qui lui donnèrent le nom de Mithrandir. Il s’agit d’un nom sindarin qui se décompose en mith « gris » et rhandir « errant, pèlerin », d’où le surnom de « Gris Errant », « Gris Pèlerin », et le plus connu, le « Pèlerin Gris ». Outre Gandalf, Mithrandir est le nom le plus fréquemment entendu dans Le Seigneur des anneaux.

À lire : Les Anneaux de pouvoir : l’identité de l’Étranger enfin révélée, les internautes sont sidérés

« J’ai reçu maints noms dans maints pays, disait-il. Mithrandir chez les Elfes, Tharkûn pour les Nains ; Olórin j’étais dans l’Ouest, dans ma jeunesse qui est oubliée, Incánus dans le Sud, Gandalf dans le Nord ; dans l’Est, je ne vais point »

J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi

Ce n’est que lors de son voyage vers les royaumes des Hommes que Gandalf aura acquis ce nom, qui sera rapidement devenu le plus courant dans tout le pays. Le nom de Gandalf apparaît sous la forme Gandálfr dans la Völuspá, premier poème de l’Edda poétique, un recueil en vieux norrois du XIIIe siècle. Ce nom contient les éléments gandr « objet enchanté, employé par les sorciers » et alfr « elfe », et Tolkien le glose par « Elfe au bâton », expliquant bien que les Hommes le prenaient pour un Elfe.

Gandalf aura reçu plusieurs autres épithètes au Rohan : Éomer l’appelle Greyhame « Grismantel », adaptation du vieil anglais grǣghama « vêtu de gris » ; Gríma, quant à lui, le surnomme « Corbeau de Tempête » et Láthspell « mauvaises nouvelles ». Il ne s’agira que de surnoms : vous l’aurez compris, le premier et véritable nom de Gandalf est donc Olórin.

Pour l’anecdote, dans les brouillons des livres Le Hobbit, le nom de Gandalf était porté par Thorin, le chef des nains. Le magicien s’appelait initialement Bladorthin, un nom noldorin difficile à interpréter que Tolkien réattribuera par la suite à un personnage secondaire.