Accueil » Actualité » Le Soleil se dévoile au travers d’images les plus proches jamais prises

Le Soleil se dévoile au travers d’images les plus proches jamais prises

Les nouvelles images du Soleil prises pour la première fois par la sonde Solar Orbiter sont magnifiques. Elle bat un nouveau record puisque ce sont les premiers clichés les plus proches jamais capturés de l’étoile qui nous font découvrir un nouveau phénomène.

Image 1 : Le Soleil se dévoile au travers d'images les plus proches jamais prises
La première image du Soleil capturée par Solar Orbiter – Crédit : Solar Orbiter/EUI Team (ESA & NASA); CSL, IAS, MPS, PMOD/WRC, ROB, UCL/MSSL

Le Soleil est l’étoile de notre Système solaire. Bien que nous l’observons depuis des années, elle nous réserve encore bien des surprises. Le 10 février dernier, la NASA (agence spatiale américaine) et l’ESA (agence spatiale européenne) ont lancé la sonde Solar Orbiter en direction du Soleil. Sa mission est d’observer l’étoile et ses tempêtes solaires tout en travaillant de pair avec la sonde Parker Solar Probe. En orbite depuis 2018, celle-ci a déjà établi deux records. Néanmoins, Solar Orbiter n’est toujours pas arrivée à destination. Elle n’atteindra l’orbite du Soleil que dans deux ans selon les estimations. Cela ne l’a pas empêché de s’être déjà mise au travail, comme le prouvent ces images.

Les premières images de Solar Orbiter dévoilent un nouveau phénomène auparavant inconnu

En juin, la sonde Solar Orbiter était à environ 77 millions de kilomètres de l’orbite du Soleil. Elle se situait donc approximativement à mi-chemin entre l’étoile et la Terre. En effet, un peu plus de 149 millions de kilomètres nous séparent de la gigantesque boule de feu. La sonde a un potentiel énorme grâce aux 10 instruments scientifiques présents à son bord.

D’après Daniel Müller, un scientifique du projet Solar Orbiter de l’ESA, « ce ne sont que les premières images, mais nous pouvons déjà voir de nouveaux phénomènes intéressants. Nous ne nous attendions pas à de si bons résultats dès le départ ». En effet, non seulement ce sont les premières images prises par Solar Orbiter, mais ce sont également les plus proches que nous ayons capturées jusqu’à présent. Elles ne peuvent cependant pas être comparées avec la photo inédite de la surface du Soleil photographiée par le plus grand télescope au monde il y a quelques mois. Cette dernière est certes de meilleure résolution, mais elle est limitée aux longueurs d’ondes qui traversent l’atmosphère terrestre tandis que Solar Orbiter perçoit des longueurs d’onde qui ne sont pas visibles pour nous.

Image 2 : Le Soleil se dévoile au travers d'images les plus proches jamais prises
Les « feux de camps » du Soleil – Crédits : Solar Orbiter/EUI Team (ESA & NASA); CSL, IAS, MPS, PMOD/WRC, ROB, UCL/MSSL

Le nouveau phénomène observé par Solar Orbiter est décrit par les scientifiques comme des « feux de camp ». Ce sont en fait des éruptions solaires qui s’étendent sur environ 400 kilomètres. David Berghmans de l’observatoire royal de Belgique explique que « les feux de camp sont des versions miniatures des éruptions solaires que nous pouvons observer depuis la Terre, des millions ou milliards de fois plus petits ». Étant donné à quel point Solar Orbiter se rend déjà utile à mi-chemin de son voyage seulement, il ne fait aucun doute qu’elle sera d’une grande aide pour les scientifiques une fois en orbite autour du Soleil.

Regardez 10 ans de vie du Soleil en 60 minutes époustouflantes

Source : Mashable